Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CLOUDSCAPE - Crimson Skies (2006)
Par THE MARGINAL le 5 Juillet 2006          Consultée 2268 fois
Quartette suedois, Cloudscape sort en 2006 son second album dont le titre est "Crimson skies". Jouissant d'une assez bonne réputation gràce à un premier album éponyme paru l'an dernier qui a reçu d'excellenters critiques, Cloudscape est attendu au tournant: "Crimson skies" sera soit une confirmation, soit une déception.

Un detail frappe les esprits: si Cloudscape est bien un groupe de metal progressif, il se distingue en mettant le sens de la mélodie au service des compos elles-mêmes. Ce groupe est en effet accessible à un public plus large que celui du seul metal progressif car sa musique louche par moments vers le hard FM, voire le Hard US dans une moindre mesure.

Dès le premier titre de l'album, "Shapeshifter", ceux qui découvrent Cloudscape peuvent avoir un petit aperçu de ce dont est capable ce combo suedois: ce titre de metal mélodique a quelques forts relents progressifs avec des nappes de claviers très présentes, l'équilibre entre puissance et mélodie est parfait et le registre vocal du chanteur Mike Andersson passe bien, les choeurs répondant aussi remarquablement à celui-çi.
"Shadowland" est une compo plus énergique, ponctuée de montées furibardes, davantage mise en relief par des riffs puissants et pas mal d'intensité.
"And then the rain..." est un mid-tempo heavy mélodique assez accrocheur, parsemé de clins d'oeil envers le hard FM.
"Take the blame", plus ambitieux, se situe à mi-chemin entre le metal progressif et le hard US (de par le refrain) et les nappes de claviers, qui créent une certaine atmosphère, répondent avec justesse aux guitares plus acérées.
"Psychic imbalance" débute lentement puis, après 50 secondes, le ton se durcit nettement avec des cavalcades de riffs (qui contrastent avec la voix mélodique de Mike Andersson). Le refrain est accrocheur et quelques subtils intermèdes mélodieux viennent se greffer au titre. On est là en présence de la compo typiquement progressive.
"Hope" est un mid-tempo dans la lignée du Queensrÿche des 80's.
"Breach in my sanity" débute de façon inhabituelle avec son intro aux claviers aux ambiances gothiques, puis la facette metal reprend résolument le dessus. On remarque sur ce titre la présence d'un refrain majestueux, de grande classe, mais aussi un intermède sombre, dramatique au milieu de la chanson.
Comme autres titres marquants, on parlera de "1000 souls" qui représente le parfait équilibre entre la facette heavy et l'aspect mélodique du groupe suedois, ou encore de "Will we remain", une compo prenante avec choeurs féminins sur le refrain, riffs heavy tranchants qui contrastent avec les nappes de claviers plus claires.

Cloudscape a su répondre aux attentes avec "Crimson skies". Certes, tout n'est pas parfait sur ce disque, il manque notamment un titre rapide et certaines intros laissent à desirer. Mais globalement, cet album est solide : Cloudscape y montre son sens perpetuel de la mélodie (notamment sur les refrains) et est à créditer de quelques bonnes trouvailles au niveau des riffs, les nappes de claviers sont utilisées avec parcimonie. On peut considerer Cloudscape comme un groupe de metal progressif accessible à de nombreuses personnes car en général la qualité des compos prend le pas sur la démonstration instrumentale. Ce groupe a des chances de plaire à des fans de Threshold, Conception et Royal Hunt, en particulier...

Note réelle : 3.5/5




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
   FREDOUILLE

 
   (2 chroniques)



- Mike Andersson (chant)
- Björn Eliasson (guitare)
- Patrik Svärd (guitare)
- Hans Persson (basse)
- Roger Landin (batterie)


1. Shapeshifter
2. Shadowland
3. And Then The Rain
4. Take The Blame
5. The Last Breath
6. Psychic Imbalance
7. Hope
8. Breach In My Sanity
9. Demon Tears
10. 1000 Souls
11. Someone Else
12. Will We Remain



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod