Recherche avancée       Liste groupes



      
GRINDCORE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique grindcore
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Cradle Of Filth

GOREROTTED - Only Tools And Corpses (2004)
Par BAAZBAAZ le 21 Août 2006          Consultée 1632 fois

Haaa Gorerotted...
Ses vocalises inimitables, son groove impitoyable et son humour sordide !
C'est bien simple, ce groupe n'a pas de concurrent. Trop de sang, de vomi, de putréfaction. Et trop de blagues impayables : pourrir en se marrant, voilà ce que pourrait être la devise stupide de ces joyeux cadavres. Souffrir, d'accord, mais dans la bonne humeur.
Un peu de « Zombie Graveyard Rape Bonanza » ?
Un peu de « Village People of the Damned » ?
Les morts-vivants aussi ont besoin de se détendre. Ils ne peuvent pas tout le temps bouffer. Il faut bien, après une bonne journée de travail passée à éviscérer, boire un coup et oser un petit pas de danse…
Le peuple zombie a ses comiques. Mais pas seulement.
Car Gorerotted n'est pas qu'un groupe pour rire. Ce n'est pas une farce. Bien sûr, on peut se moquer de l'alternance des vocaux gras et hurlés, des paroles incompréhensibles, des titres un peu ridicules. Mais au moins, l'humour est ici volontaire. On n'est pas chez Rhapsody.
On peut dédaigner aussi une musique qui blaste à tout va, qui s'englue dans les plans death, où les riffs déboulent dans une infâme soupe rythmique.
Mais la bonne humeur et le folklore horrifique ne sont ici qu'une façade. Derrière, le projet de Gorerotted semble autrement plus sérieux.
Car au bout de la route, ce groupe déjanté ne vise rien moins que le sacre suprême : la montée sur la plus haute marche du podium, juste devant Cannibal Corpse et Carcass. Depuis sa naissance, il progresse peu à peu, sort des disques qui sont chaque fois meilleurs et plus aboutis. Il vise le sommet.
Et il possède pour cela un atout : l'efficacité. Gorerotted, en effet, est l'un des groupes les plus incroyablement accessibles et commerciaux que la scène extrême ait enfanté. On est très loin d'Agoraphobic Nosebleed, réservé à une élite intransigeante vouée à rester dans l'ombre.

Qu'on se comprenne bien. Cette musique est terriblement violente et vicieuse. Mais elle est aussi redoutable tant elle est entraînante et accrocheuse. Ce disque ne lasse pas, il ne saoule pas. Il n'étouffe pas comme peuvent le faire parfois certaines œuvres extrêmes.
Ce n'est pas pour rien que l'on parle ici de tubes.
Sur Only Tools and Corpses, deuxième album du groupe, on se rapproche à grands pas de tout ce qui fera du disque suivant – A New Dawn for the Dead – un monument du genre. C'est-à-dire deux choses.
D'abord le dialogue incessant des voix, qui rappelle un peu, lointainement, le rap : les phrasés sont rythmés, cadencés, et sont presque indissociables de la section rythmique. Gorerotted, comme Sonny & Cher, c'est un duo qui fonctionne.
Et puis, bien sûr, il y a la batterie.
Cette pieuvre tentaculaire, cette hydre aux mille têtes, qui s'installe dans les moindres recoins, occupe l'espace comme si l'air lui-même était saturé de roulements et de pulsations.
On tape du pied. Ce qui est rare, tout de même, sur du grind.
Ajoutez sur ce disque quelques samples compléments gratuits – en intro sadique de « Her Gash I Did Slash » – et la mixture devient très comestible.
Oui, il fallait l'inventer : le métal extrême et commercial.
C'est peut-être ça, le vrai podium qui attend Gorerotted : entre Slipknot et Cradle of Filth ?
L'esprit punk les sauvera : derrière les outrances musicales et visuelles, on sent toute la fierté underground de la provocation et de la violence.
Celui qui semblait en être le dépositaire, Mr Gore – les vocaux hurlés – a quitté le groupe après la sortie de cet album. Mais son rôle dans les compositions devait être surestimé : Gorerotted l'a prouvé un an plus tard.
Pour autant, Only Tools and Corpses n'est pas un disque de transition. Moins abrasif que Mutilated in Minutes, il n'a pas encore l'aspect compact et calibré de A New Dawn for the Dead. On peut apprécier cet équilibre, mais le chef d'œuvre du groupe, lui, est encore à venir.

A lire aussi en GRINDCORE par BAAZBAAZ :


GOREROTTED
A New Dawn For The Dead (2005)
Grind'n roll ! Groovy baby !




AGORAPHOBIC NOSEBLEED
Bestial Machinery (2005)
Inégalable et inécoutable. Le grindcore ultime !


Marquez et partagez




 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Mr. Gore (chant)
- Ben Goreskin (chant)
- Phil Wilson (basse)
- Robin Pants (guitare)
- Fluffy Offalstench (guitare)
- Rushy Insane (batterie)


- only Tools And Corpses
1. Zombie Graveyard Rape Bonanza
2. Hacked In The Back Dumped In A Sack
3. Fuck Your Arse With Broken Glass
4. Only Tools And Corpses
5. Her Gash I Did Slash
6. Can't Fit Her Limbs In The Fridge
7. Village People Of The Damned
8. Masticated By The Spasticated
9. To Catch A Killer



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod