Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  DEMO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Parallax.fr (243)

David COLIN - The Silver Ghost Project (2002)
Par SPHERIAN le 9 Juillet 2006          Consultée 2210 fois
Cocoricoooo !!! Le coq ouvre un œil endormi et jette un regard ennuyé sur la basse cour du prog français. « Pas grand-chose de neuf » se dit-il, les poulettes du prog national distillent leurs œufs au compte-goutte et même si quelques fières pondeuses nous offre de délicieuses offrandes (HEADLINE), la plupart du prog français tourne en omelette faisandée. Pourtant, si l’on s’attarde un peu, on s’aperçoit que la scène française regorge de talents malheureusement complètement oubliés et que si on prend la peine d’écouter nos poulettes, certaines d’entres elles sont peut-être des futures championnes !!

Eloignons-nous quelques instants de la basse cour (et rapprochons nous des AA ;-)) et revenons à nos moutons (he he). Nightfall n’a pas l’habitude de chroniquer des démos d’illustres inconnus mais je ne pouvais pas passer à côté de ce disque qui nous fait partir à la rencontre de celui qui pourrait devenir un espoir pour le mouvement metal progressif français.

C’est complètement par hasard qu’il y a quelques années de cela, ce disque me parvint par le biais de ce très cher Momonne (merci vieux !). Un court message griffonné selon l’écriture familière (imaginez vous un pigeon dyslexique bourré à la goutte avec une plume à la main) me faisait part de son admiration quant au guitariste français du doux nom de David Colin et de son premier album autoproduit, le mystérieusement intitulé « The Silver Ghost Project ». Le vieux roublard avait été visionnaire..et m’avait offert le cd en me disant « écoute ça, c’est le Dream Theatre français !! »..rien que ça !!! Je me rappelle m’être dit « ca y est, Momonne est bon à enfermer et va se retrouver à jouer à « la chasse à la savonnette » avec ses amis co-détenus pendant une paire d’années …".Momonne un visionnaire ? Il manquerait plus que ça tiens !

C’est avec un air dubitatif que la galette atterrit quelques jours plus tard dans le lecteur. Des français faisant du DT, on m’avait déjà fait le coup et le meilleur groupe que j’avais entendu jusque là ressemblait à du DT oui, mais à une version anémiée, dénuée de technique, de mélodie et avec un chant en bulgare ou du moins on en avait l’impression…du Deicide quoi !!

Mais alors que résonnait la première piste et une étrange voix d’ordinateur me gratifiant d’un « Hello » métallisé, je fus intrigué et regarda l’objet de plus près. David Colin est un professeur de guitare originaire de Poitiers (si mes souvenirs sont bons) qui fut notamment sélectionné par le site yourmajesty.net (fan club français de DT) pour la qualité de ses compositions. Alors que je fus de plus en plus intrigué par cette première piste (qui s’avouera plus tard être un récapitulatif de tous les thèmes de l’album), les subtiles notes de clavier de "Apollo 21 pt 1" s’emparèrent de mon esprit. 10 minutes plus tard (et un très bon enchaînement avec le sublime « Apollo 21 pt 2»), il fallut me rendre à l’évidence…Momonne avait raison !!! Ce jeune guitariste prodigieux venait d’accoucher là de 2 superbes titres de metal progressif totalement instrumentaux où les thèmes de guitares intelligents succédaient aux asymétries géniales et aux soli bien sentis. Colin est vraisemblablement plus qu’influencé par DT et c’est un régal de découvrir son interprétation du progressif. Il y a plus de Petrucci, Rondat et Satriani que de Malmsteen dans cet homme-là et même si quelques soli sont extrêmement techniques, il privilégie les thèmes à la technique…pour notre bonheur.

J’eus un peu l’impression que le reste de l’album s’essouffla assez vite mais une courte réflexion me mena tout simplement à la conclusion que le bougre avait eu l’intelligence de mettre les 2 titres les plus techniques de l’album en premier et que si on commençait par le reste, la galette gardait un intérêt digne des plus grandes productions. On découvre donc la technique de guitare et le feeling de David dans "Echoes", un long solo aérien bercé par une nappe de clavier où le son cristallin de la guitare du maestro atteint les notes les plus hautes, change de débit, laisse respirer les espaces…une vrai réussite. On se fait ensuite doucement aborder par une pluie légère ("In the rain") où un chabada de ride donne le ton et laisse la place à des arpèges hypnotiques avant d’enchaîner sur un riff simple mais de toute beauté qui sert de prétexte à de nombreux soli où David fait parler la poudre. Les descentes sont limpides et parfaitement maîtrisées et le titre monte lentement en puissance doucement tel l’orage suggéré avant d’exploser et retomber dans la douceur. Un français faire du prog de cette qualité ??? Cocoricoooooo !!!

"Silver Ghost" nous replonge dans un prog technique (gare aux changements de mesure !) où l’influence et les cours de Patou Rondat se font sentir alors que "Nowadays Romance" est une partition d'un thème classique retranscrit par Petrucci…ça pose ! "Religion wars", ses ambiances arabisantes et ses nombreux changements de riffs aurait un peu gagné à posséder une ligne vocale mais encore une fois les soli bien sentis font oublier cette critique et enfin, "Sweet home" termine l’album sur une petite ritournelle simple mais parfaite pour s’endormir tranquillement au coin du feu après 3 litres de Pastis®™©.

Voilà une demo qui fait bien plus que son boulot ! Plus que de mettre l’eau à la bouche, cet album est devenu une référence du prog dans ma discographie et je le sors dès que je veux bosser les mesures asymétriques tout en m’éclatant sur des riffs bétons. Pas de news du sieur Colin depuis notre bref contact il y a 3 ans mais j’espère (pour nous) que le prochain album de son groupe sera près d’ici peu.

Un GRAND Bravo a David Colin pour The Silver Ghost Project !

P.S info de dernière minute, les demos du successeur de TSGP sont prêtes et l'album selon David sera plus aggressif, speed et plus technique encore. On en salive d'avance!




Marquez et partagez




 
   SPHERIAN

 
  N/A



- David Colin (guitares - homme orchestre)


- The Silver Ghost Project
1. Bug
2. Apollo 21(part 1)
3. Apollo 21(part 2)
4. Echoes
5. In The Rain
6. Silver Ghost
7. Nowadays Romance
8. Religions War
9. Sweet Home
10. Parallax-there Is No Bug
11. Dati Traccia



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod