Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Static-x, Slaves On Dope, Ill NiÑo
- Membre : Silent Civilian

SPINESHANK - Strictly Diesel (1998)
Par ALANKAZAME le 10 Février 2006          Consultée 2754 fois

SpineShank, introduit sur la scène metal par Fear Factory, est actuellement reconnu comme l'un des meilleurs groupes de nü metal de ces 10 dernières années.

Mais commençons par le commencement, et par ce premier album. On sait dès le premier titre que nous avons ici affaire à un groupe de cyber : voix bizarres, bruits électroniques... Tous les ingrédients sont là ... Cet album n'aura rien apporté de nouveau au genre : 2 chanteur alternant chant clair et écorché, un guitariste très neo et un batteur correct. Les chansons se ressemblent un peu toutes, difficile de faire de comparaisons entre elles, même si elles sont nombreuses. Certaines cependant se détachent du tas : Splipper et son refrain assez particulier, *28 et ses influences éléctro marquées, While my guitar gently weeps, reprise aux Beatles, et donc forécement plus rock'n roll, ou encore la très agressive Staind, featuring Burton C. Bell, chanteur de Fear Factory... On écoute d'une oreille distraite un ensemble compact de sons un peu tous identiques, sans même se rendre compte parfois qu'on est passé au titre suivant... Le tout est dans le même esprit que l'album "Around The Fur" du mythique groupe Deftones, sorti un an plus tôt. C'est le même esprit torturé, le même neo sauvage... Le talent en moins... Influences éléctro se mélangent sans plus de ménagement avec un gros son neo, chanteur et bassiste se répondent tantôt en gueulant, tantôt en chantant, on retient parfois une petite mélodie... On se rend compte que le mixage est assez crade...

En fait, ce disque n'est ni bon ni mauvais, il n'a pas vraiment d'identité, n'est pas intéressant sans pour autant être repoussant. On l'écoutera une petite dizaine de fois et puis on finira par s'en lasser ... D'autant plus que les 2 autres albums du même groupe sont infiniment plus intéressants ! Non franchement Strictly Diesel est un album à oublier. Je sais cette chronique est courte, mais bon que dire de plus ? C'est juste correct pour un premier album, c'est sympa, mais ça va bien 5 minutes ! C'est comme un chewing gum en fait : au début ça a du goût, c'est appétissant, et puis ça s'estompe, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de goût du tout, et qu'on le foute à la poubelle (pas le CD hein !).

Voilà : 2.5/5 parce qu'on sent qu'il y a eu du boulot, mais ne vous occupez pas ce cet album si vous ne connaissez pas SpineShank, la suite est nettement plus intéressante !

A lire aussi en NEO METAL par ALANKAZAME :


LINKIN PARK
Hybrid Theory (2000)
La belle époque LP...

(+ 2 kros-express)



SPINESHANK
The Height Of Callousness (2000)
Un grand chef d'oeuvre du neo metal


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
  N/A



- Jonny Santos (chant)
- Tommy Decker (batterie & samples)
- Souren 'mike' Sarkisyan (guitare)
- Robert Garcia (basse & chant)


1. Intake
2. Stovebolt
3. Shinebox
4. Where We Fall
5. Detached
6. Slipper
7. 40 Below
8. Strictly Diesel
9. Grey
10. *28
11. While My Guitar Gently Weeps
12. If It Breathes
13. Mend
14. Stain (start The Machine)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod