Recherche avancée       Liste groupes



      
PROGRESSIVE POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FALKIRK - Gates Of Dawn (2006)
Par AKRON le 27 Février 2006          Consultée 3487 fois

Après « The Day Will Come » et trois ans après « Magnus Imperium », les Francîliens de FALKIRK signent avec « Gates Of Dawn » leur troisième album. Pour avoir jeté une oreille distraite sur les deux précédents opus, je les avais trouvés très bons, sans réellement accrocher non plus. Il faut dire que malgré la qualité de leur musique, FALKIRK évolue –ou évoluait- dans un heavy speed teinté de progressif assez « classique » finalement. Mais je dois dire que « Gates Of Dawn » m’a réellement soufflé. On a ici un album proche de l’excellence, bourré d’hymnes, de refrains qui s’incrustent entre les oreilles en quelques écoutes, aux nombreuses touches progressives, sans oublier les incursions d’arrangements symphoniques efficaces, les percées teintées de relents thrash (dans le timbre agressif de la voix par moments ou certaines lignes de guitares rapides et techniques).

Avant de pousser l’exploration de la chose dans le détail, accordons quelques mots aux sympathiques à-côtés de la galette. Un artwork magnifique, repris dans une section multimédia dans quelques fonds d’écran et un économiseur d’écran, ainsi qu’un documentaire d’une dizaine de minutes sur le making-of de l’album. Ajouts agréables, et chacun pourra se faire sa propre idée de ces quelques bonus, personnellement j’apprécie.


Entrons maintenant dans le vif du sujet. Treize titres, dont trois interludes pour près de soixante-cinq minutes de pur plaisir. Il faudra bien quelques écoutes attentives pour apprivoiser la musique, pas forcément évidente de prime abord, mais ensuite à chaque écoute on apprécie encore davantage la richesse des compositions. La technique des musiciens est très carrée et efficace, des lignes tantôt mélodiques tantôt plus « rentre-dedans » des claviers et guitares, à la rythmique variée et puissante, le tout étant servi par une production extraordinairement claire. Chaque instrument est nettement audible, et on va ainsi discerner sans peine la basse au milieu des arrangements de « The Endless Quest » par exemple.

Des arrangements symphoniques, on en trouve un peu partout, se greffant sur la base heavy speed énergique et donnant une profondeur nouvelle à la musique du groupe.

Une mention spéciale au chant également, Stéphane Fradet sortant des sentiers battus et proposant un chant évoluant entre le mélodique assez doux et un registre plus agressif flirtant avec des intonations thrash – l’excellent et speed « Two Of A Kind » illustre bien la dualité du chant, le refrain alternant les deux tons majeurs du disque. Un titre par ailleurs succulent au niveau des solos, placés judicieusement en évitant les structures trop classiques du genre, comme le reste de l’album d’ailleurs.
A noter un – bref – duo avec une voix féminine sur « The Shadow Crown », qui introduit le progressif « The Citadel » à la rythmique super bien foutue.

A la suite d’un bref débat intérieur avec moi-même, je viens de décider d’épargner au lecteur le track-by-track, partant du constat qu’il est inutile de détailler par le menu les dix morceaux (je ne compte pas les intro, outro et interlude) qui sont tous excellents. Cela dit, comme il faut bien justifier mon assertion précédente, je vais quand même tenter de convaincre les sceptiques qui viennent de se hérisser devant mon absence totale de sens critique. Plus que sur les deux albums précédents, où la petite touche de prog-qui-fait-la-différence était présente, les compositions sont ici riches et complexes, mariant avec bonheur les lignes mélodiques les plus variées sur un fond rythmique techniquement irréprochable. Par exemple, le solo de « The Endless Quest », son final instrumentalisé, l’enchaînement intéressant sur « Crimson Eyes », avec sa poussée vocale en guise d’amuse-bouche, ses claviers, une batterie précise et carrée, des riffs bien construits… Une recette étendue à l’ensemble de l’album, m’évoquant irrésistiblement SYMPHONY X en maints endroits – si ça n’est pas un gage de qualité !

Je ne peux pas achever ce rapide tour d’horizon sans évoquer la pièce maîtresse de l’album, le bien nommé « World’s Closing Chapter », ultime chapitre de l’opus. Intro symphonique, rythmique plutôt mid-tempo, un chant prenant – ou crispant, en fait c’est une question de point de vue, mais si le chant un peu mièvre de certains chanteurs de speed (pourquoi je dis « un peu » moi ?...) vous lasse, vous devriez adhérer. Un titre long, dépassant les dix minutes, nous gratifiant de quelques solos sympas et d’une incursion dans l’acoustique apaisante sur la fin… Par souci d’honnêteté, le chant finit par m’agacer sur ce titre. Enfin, tout se calme avec une outro acoustique qui achève le voyage musical entre les Portes de l’Aube.

Un album proche de l’excellence donc, malgré deux points négatifs qui retiendront la note maximale que je lui aurais pourtant bien accordée, à savoir le chant parfois crispant (encore que j’aime assez sur quasiment tous les titres, excepté celui cité au paragraphe précédent, mais dans un souci d’objectivité, il risque tout de même de ne pas faire l’unanimité) et la complexité quelques fois un peu trop poussée des morceaux, qui fait qu’on a tendance à décrocher aux premières écoutes. Pour le reste, une excellente surprise en ce début d’année, qui ravira certainement un bon nombre de métalleux.

4,5/5

A lire aussi en POWER METAL par AKRON :


SONATA ARCTICA
Silence (2001)
Une référence Speed Mélodique...

(+ 4 kros-express)



SONATA ARCTICA
For The Sake Of Revenge (2006)
Bon Live filmé, bonus inexistants...

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   AKRON

 
  N/A



- Stéphane Fradet (chant)
- Arnaud Bodin (guitares)
- Alex Bonvalot (guitares)
- Laurent Robalo (batterie/claviers)
- Guillaume Eloy (basse)


1. At The Gates Of Dawn
2. The Endless Quest
3. Crimson Eyes
4. A Way To Follow
5. Two Of A Kind
6. Remember
7. Shadow Realms Part.1 : The Shadow Crown
8. Shadow Realms Part.2 : The Citadel
9. Fading Away
10. Silent Cries
11. World's Closing Chapter
12. Beyond The Gates Of Dawn



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod