Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Domine, Grave Digger, Rebellion, Heimdall

DRAGONHEART - Vengeance In Black (2005)
Par AKRON le 9 Janvier 2006          Consultée 3835 fois

Trois bonnes années après un Throne Of The Alliance plutôt correct mais souffrant de quelques défauts plutôt liés au manque de maturité d’un jeune groupe qu’à un manque de potentiel, les Brésiliens de DRAGONHEART sortent un nouvel album, intitulé Vengeance In Black. Changement d’orientation pour le groupe, puisque ici le speed mélodique médiéval, avec ses narrations interminables, ses passages usant de mélodies purement moyennageuses, est abandonné au profit d’un heavy métal épique de très bonne qualité, oscillant entre GRAVE DIGGER (les vocaux se rapprochant de la voix rauque de Chris Boltendahl) et HAMMERFALL, pour citer les principales influences.

On se retrouve donc avec un heavy énergique, aux rythmiques plombées, avec d’excellentes parties de guitares, tant sur les riffs que les nombreux solos ; au niveau du chant, Marco Caporasso et soutenu sur la plupart des morceaux par le bassiste et le second guitariste du groupe, l’ensemble donnant un effet "chœurs", la grandiloquence en moins.

Nettement influencée par un heavy speed mélodique, comme je le disais, la musique est donc remplie d’excellents solos, rapides, absolument pas démonstratifs mais techniques, le tout étant servie par une production signée Tommy Hansen, de grande qualité donc.

La batterie mérite également une mention spéciale : bien mise en avant, Marcelo Caporasso martèle ses fûts sans faiblir tout au long de l’album, et attention : pas sur une rythmique binaire bête et méchante, non, ici la batterie ne fait pas que soutenir la mélodie, elle l’accompagne réellement, accélérant, se calmant, s’emballant un nouveau, bref, un vrai bonheur.

Concernant les morceaux, difficile d’en citer un plutôt qu’un autre : ils sont tous très bons, dans le pur style heavy, tous dans le même esprit et pourtant tous différents, de sorte qu’on ne se lasse pas le moins du monde. Changements de rythme, incursions de solos inspirés, riffs ravageurs (Queop’s Escape notamment, excellent), tous les ingrédients sont réunis pour nous offrir une musique d’excellente facture.

Citons quand même la ballade de l’album, « Heart of a Hero » , chantée sur un registre plus clair par un guest, Olaf Senkbeil, mais avec une voix toujours magnifique, chaude et profonde, superbement accompagnée par une guitare acoustique en arrière-plan, et ponctuée de solos pleins de feeling. Un calme bienvenu avant le retour de l’orage.

Les trois derniers titrent accélèrent le tempo, toujours sur le même modèle que dans la première partie de l’album, avec toujours autant de maîtrise.

Arrêtons là les louanges, vous l’aurez compris, cet album a été un coup de cœur pour moi, une des très bonnes surprises de cette année 2005. Je suis conscient qu’on peut aussi reprocher le manque d’originalité de la musique, reprenant un genre qui a déjà eu ses pionniers, ou bien encore critiquer le fait que les morceaux soient « toujours pareils », mais ce serait faire preuve de mauvaise foi. Si vous êtes amateur du genre, prenez le temps d’écouter cet album, de saisir les pépites que recèle chaque morceau, appréciez que DRAGONHEART appose sa griffe et sa fraîcheur sur un genre qui ne se renouvelle pas, certes, mais qui reste toujours aussi bon.

A lire aussi en HEAVY METAL par AKRON :


DEZPERADOZ
The Legend And The Truth (2006)
Heavy/rock burné à la sauce western




MANOWAR
Kings Of Metal (1988)
We're the kings of metal comin' to town

(+ 5 kros-express)

Marquez et partagez




 
   AKRON

 
  N/A



- Marco Caporasso (guitares et chant)
- Mauricio Taborda (basse et chant)
- Marcelo Caporasso (batterie)
- André Mendes (guitares et chant)


1. Eyes Of Hell
2. Silent Sentinel
3. Crusaders March
4. The Ancient Oracle
5. Queops Escape
6. Secret Cathedral
7. Heart Of A Hero
8. Vegeance In Black
9. Calling The Dragons
10. Spreading Fire



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod