Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2005 Mercy

BOMBAY BLACK - Mercy (2005)
Par THE MARGINAL le 1er Janvier 2006          Consultée 1506 fois

Voilà un groupe qui fait ses débuts discographiques en 2005. En effet, Bombay Black, quartette américain originaire de l'Arkansas, sort son premier album intitulé "Mercy" chez Kivel Records. On suppose donc que Bombay Black fait partie des groupes récents de Hard US. Pour être plus précis, Bombay Black joue du heavy-rock mélodique influencé par Lynch Mob et le guitariste du groupe semble très imprégné du jeu de George Lynch, mais aussi de Zakk Wylde.

Dès le premier titre "Bullet in my head", on se rend compte que Bombay Black ne plaisante pas: grosses guitares tranchantes comme un rasoir, chant puissant et mélodique, production moderne sont en effet au menu et on accepte volontiers de se prendre tout ça dans la tronche. "You for me", mis en valeur par un refrain catchy repris joyeusement en choeur, le virulent "I'll get through" sur lequel des lignes de basse infernales sont omniprésentes, "Get out" vont eux aussi dans ce sens et sont tout à fait aptes à convaincre les amateurs du genre. Quand à "Hooks", dans le genre big-rock, c'est un titre très efficace, très entraînant(il faut entendre le refrain pour le croire).

Bombay Black propose aussi des titres plus orientés heavy, voire stoner. Si "Leave me alone" fait penser à du Ozzy Osbourne catchy, accrocheur, des compos telles que "Mission", aux ambiances planantes, voire hypnotiques, et "Blue skies" voient les guitares durcir le ton sensiblement et "Mission" flirte même avec le stoner. Quand à la power-ballad "Fade away", si elle n'est pas ultime, elle se laisse quand même volontiers écouter.

Enfin, on a droit à quelques titres expérimentaux: "Weight of the world" n'est pas sans évoquer Faith No More, R.A.T.M avec ses couplets rappés, "Get mad, get even", très haché, n'est pas très éloigné du néo-metal, tandis qu'on entend sur "Everything" une rythmique empruntée au hip-hop, voire au R&B à la sauce MTV, ce qui gâche complètement un titre qui mettait en valeur de belles harmonies de guitare et un superbe refrain digne des meilleurs groupes de hard mélodique. En bref, je ne suis pas franchement convaincu par ce genre d'expérimentations.

Dans l'ensemble, ce premier essai de Bombay Black est tout de même réussi, malgré quelques dérapages expérimentaux. Justement, si à l'avenir, ce quartette américain pouvait éviter de loucher du côté du hip-hop et du néo-metal, ce serait préférable car, d'une part, il existe d'autres horizons musicaux vers lesquels il est possible d'aller chercher des influences, et d'autre part, ces styles n'apportent aucun plus à cet album. Quoi qu'il en soit, Bombay Black s'annonce comme un groupe prometteur si on garde en tête le reste de l'album. Espérons que "Mercy" ne soit pas un album sans lendemain et que le combo américain sache faire bon usage de son talent s'il persévère.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


PUMP
Against Everyone's Advice (2004)
Hard rock punchy de qualité




DIRTY POWER
Dirty Power (2003)
Hard rock

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Erik Johnson (chant, guitare)
- Jim Perry (guitare)
- Ty Simms (basse)
- Rob Mccauley (batterie)


1. Bullet In My Head
2. Your For Me
3. I'll Get Through
4. Everything
5. Get Out
6. Hooks
7. Leave Me Alone
8. Mission
9. Fade Away
10. Blue Skies
11. Weight Of The World
12. Get Mad Get Even



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod