Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The NEIGHBORHOODS - The Neighborhoods (1991)
Par THE MARGINAL le 5 Avril 2006          Consultée 1474 fois

Des groupes de hard rock, il y en a eu à la pelle de l'autre côté de l'Atlantique à la fin des 80's et au début des 90's(on peut même dire qu'ils poussaient comme des champignons). Certains étaient inintéressants au possible, tandis que d'autres, au contraire, s'avéraient être des découvertes surprenantes, agréables. The Neighborhoods, que j'ai découvert récemment, fait partie de cette deuxième catégorie de combos. Ce trio a sorti son premier album éponyme en 1991 et ledit album a été produit par le guitariste d'Aerosmith Brad Whitford.

Musicalement, The Neighborhoods fait partie de la vague hard US, tout en s'en démarquant un peu. Je veux dire par là que ce trio joue une musique typée hard rock 70's avec les influences de Cheap Trick, Aerosmith(certains le rapprochent même des Goo Goo Dolls à leurs débuts), l'aspect mélodique et le côté roots du rock n'roll très présents. D'autre part, le musicien situé à droite sur la pochette arbore un look 60's(assez "Beatlesque", ma foi).

Les côtés enjoués, légers et anti-prise de tête sont omniprésents sur cet album. Le mid-tempo entraînant "Pure and easy" en est un bon exemple. "Roxanne", titre typiquement hard rock n'roll de par ses riffs, est selon moi l'hymne de l'album: le refrain est soutenu par des choeurs légers, tandis que le batteur cogne les fûts avec beaucoup de force, de virulence. "Prettiest girl" incarne la facette hard/pop de ce groupe et la superposition entre guitares acoustiques et électriques donne à ce titre une couleur particulière. "King of rats", qui louche plus ostensiblement vers le hard US pur et dur, est une compo plutôt quelconque: pas mauvaise, mais pas enthousiasmante non plus. Avec le pêchu et musclé "Hate zone", on a par contre affaire à un titre plus jouissif, plein de vitalité et de conviction(le refrain est à tomber par terre !), tout comme le rythmé "Hangin' " sur lequel la voix du chanteur David Minehan se fait un poil plus rugueuse. Comme autre bon titre, on peut aussi parler du mid-tempo hard 70's "Hoodwinked" à l'inspiration "hendrixienne"(pour un peu, j'avais même cru revoir le fantôme de Jimi Hendrix !), de "Sea of memories", à la fois festif et hypnotique. Même la ballade "Love holiday", aux accents mélancoliques, est convaincante et, à propos de ce titre, il convient de préciser que Brad Whitford en personne a filé un coup de main au groupe en y jouant un solo de guitare.

Vraiment, cet album de The Neighborhoods a été une très bonne surprise lorsque je l'ai découvert, d'autant que je n'en attendais pas grand chose à l'origine. J'ai eu tort de sous-estimer cet opus car celui-ci regorge de bonnes compos, bien exécutées. The Neighborhoods n'a malheureusement plus refait parler de lui et c'est bien dommage car son premier album était fort prometteur et ce trio américain faisait même partie de ces combos susceptibles de faire avancer le Hard US.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


ENUFF Z' NUFF
Strength (1991)
2nd album de enuff z" nuff: toujours aussi sympa




VAIN
On The Line (2005)
Le come-back surprise de l'année 2005


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- David Minehan (chant, guitare)
- Lee Harrington (chant, basse)
- Carl Coletti (batterie)


1. Pure And Easy
2. Roxxanne
3. Prettiest Girl
4. King Of Rats
5. Hatezone
6. Hangin'
7. Love Holiday
8. Hoodwinked
9. Sea Of Memories
10. Nancy



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod