Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


EDEN LOST - Road Of Desire (2005)
Par THE MARGINAL le 22 Décembre 2005          Consultée 1217 fois
Je vous avais parlé de Airless il y a quelques temps. Voilà qu'un autre groupe espagnol répondant au nom de Eden Lost fait ses débuts discographiques avec "Road to desire" en 2005 et vient grossir la scène hard mélodique de la péninsule ibérique. Il faut toutefois préciser que ce combo madrilène, qui évolue en sextette, est né en 1999 et qu'avant de sortir son premier album, a joué des covers de groupes connus(dans le genre) et a fait beaucoup de premières parties en live.

La sortie de "Road of desire" gràce à AOR Heaven devrait permettre à Eden Lost de se faire un peu remarquer. Surtout que sur le plan musical, Eden Lost est assez proche de Fair Warning, Bon Jovi à ses débuts, Firehouse, voire Bonfire.

Le titre "Road to desire" ouvre de fort belle manière: guitares électriques très présentes, chant haut perché et mélodique sans faille du vocaliste Ignacio Prieto, bon refrain. La suite de l'album montre que Eden Lost est très à l'aise dans le registre du hard mélodique et se distingue en proposant des compos entraînantes, accrocheuses, bien construites. On prendra comme exemples "Lost in paradise", "Saturday nite" dont le riff d'intro est un clin d'oeil au néo-metal avant que le titre ne soit recentré dans le moule du hard mélo, le catchy "You(make me feel so alive)" aux arrangements somptueux(et ce refrain du tonnerre !!), le festif et tapageur "Only girls"(qui rappelle vraiment le Firehouse au sommet de son art au début des 90's), "Over the fire" qui alterne couplets calmes, montées en puissance crescendo et refrain plus musclé, plus intense. Ces titres sont en béton et illustrent bien le savoir-faire de ce combo espagnol.

Enfin, l'inévitable ballade de service "In your eyes" se trouve à la fin de l'album. Et, ma foi, même si ce n'est pas la plus imparable du genre, cette ballade mélangeant guitares acoustiques et piano se laisse volontiers écouter et rappelle un peu ce que Bon Jovi a fait de mieux dans ce domaine, sans qu'il y ait à crier au plagiat.

Pour un premier essai discographique, Eden Lost s'en est remarquablement sorti. Il faut reconnaître que le groupe a su faire preuve d'une belle maturité, d'une maîtrise irréprochable. Le chanteur Ignacio Prieto a très bien assuré dans son domaine, alors que les 2 guitaristes Jesus Lano et Javier Nieto sont excellents tant en rythmique qu'en solo. Il faut aussi noter que les nappes de clavier sont très discrètes tout au long de l'album. Il reste maintenant à espérer que Eden Lost confirme par la suite...




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Ignacio Prieto (chant)
- Javier Nieto (guitare)
- Jesus Laso (guitare)
- Javier Gallego (clavier)
- Enrique Moreno (basse)
- David Ruiz (batterie)


1. Road Of Desire
2. Lost In Paradise
3. Saturday Nite
4. You (make Me Feel So Alive)
5. Burn
6. Only Girls
7. If You Need... You Can Count On Me
8. No Way Out
9. Over The Fire
10. In Your Eyes



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod