Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2005 Doomfoxx

DOOMFOXX - Doomfoxx (2005)
Par THE MARGINAL le 26 Novembre 2005          Consultée 2121 fois
Il y a quelques mois, je vous avais parlé de Green Dollar Colour. Voilà qu'à présent, l'Australie nous fait découvrir Doomfoxx, un quintette de durs à cuire entièrement dévoué au hard rock sans concession. Quand on regarde la pochette de ce premier album éponyme de Doomfoxx, on n'est pas surpris outre mesure.

Et lorsqu'on pose une oreille sur cette galette, on se dit satisfait de constater qu'il n'y a pas eu tromperie sur la marchandise. Et je peux vous dire que les fans de AC/DC, Rose Tattoo(on pense surtout à eux, ici), D.A.D et Hall Aflame vont être comblés lorsqu'ils découvriront ce combo. De plus, le chanteur Stuart McKie a une voix qui n'est pas sans rappeler celle de Bernie Bonvoisin (ex-chanteur de Trust, mais est-il nécessaire de le rappeler ?).

L'expéditif "Pure platinum", bien que commun, ouvre les hostilités comme il se doit. La suite est encore plus intéressante. Le tapageur "Piece of me", le boogie secoué "Look ma no hands", arrosé de slide(qui prouve de façon éclatante que Rose Tattoo n'a plus aucun secret pour ce quintette), le sleazy "Boyfriend" avec ses mélodies qui flanquent la chair de poule, le mid-tempo accrocheur "Schoolboy Adonis", l'entêtant "Sweetheart of the troops" qui réussit à nous renvoyer 25 ans en arrière, sans compter les escarmouches rock n'roll furieusement endiablées "Drugs" et "Abandon all hope" indiquent de façon éclatante que Doomfoxx a de solides arguments à faire valoir lorsqu'il s'agit de faire parler la poudre. Mais la palme de l'originalité revient à "Rock n'roll show", le dernier titre de l'album: au début, on croit avoir affaire à une ballade bluesy. Puis les guitares électriques montent en puissance crescendo. S'ensuit un court intermède mélodique, puis ça repart avec de gros riffs sans oublier une grosse touche de feeling, puis un solo d'harmonica à la fin. Vraiment, c'est une splendide trouvaille.

Cet album a tout de même un petit défaut: la ballade "My beautiful friends" laisse un sentiment mitigé car elle alterne le bon et le moins bon. En effet, si les mélodies sont sympas et plutôt bien ficelées, le refrain a des paroles d'une rare niaiserie("She says yeah, yeah, yeah, yeah") et gâche la chanson dans son ensemble. Dommage...

Ce premier album de Doomfoxx est quand même fort prometteur et arrive à point nommé pour convaincre que le hard rock australien a toujours son mot à dire et que ce serait une grossière erreur de le sous-estimer. Allez, sur ce, je vous laisse et je vais me repasser en boucle cet album tout en m'adonnant à ce sport qu'est l'air-guitar. Yeah !




Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Stuart Mckie (chant)
- Mick Cocks (guitare)
- Dave Thomas (guitare)
- Archi (basse)
- Jase Burec (batterie)


1. Pure Platinum
2. Piece Of Me
3. Look Ma No Hands
4. Boyfriend
5. My Beautiful Friends
6. Schoolboy Adonis
7. Ginger Rose
8. Sweetheart Of The Troops
9. Drugs
10. Abandon All Hope
11. Girls Like You
12. Rock ’n’ Roll Show



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod