Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


POVERTY'S NO CRIME - The Chemical Chaos (2003)
Par SPHERIAN le 29 Décembre 2005          Consultée 1546 fois

C’est bizarre comme les stéréotypes ont la vie dure. Un exemple : si je vous demande d’imaginer une suédoise, la plupart de la population mâle lisant cette chronique va plutôt s’imaginer une grande blonde aux formes avantageuses alors que la vérité (je parle en connaissance de cause !) est loin de cela. Autre exemple, si on parle maintenant musique et que je vous dis métal allemand, tout le monde va s’imaginer 5 grosses brutes sanguinaires qui vont jouer un speed métal d’école, carré, en utilisant des autoroutes de double du début à la fin de chaque morceau (pas de nom s'il vous plait!). Et bien dans le cas de Poverty’s no crime, c’est pareil que le syndrome de la suédoise évoquée ci-dessus ! La vérité est bien loin de ce que l'on peut s'imaginer lorsqu'on observe la pochette du combo allemand. Point de speed à la voie suraiguë ici mais plutôt un heavy/prog sympathique qui toutefois manque un peu d’ambition.

Apres l’excellente surprise initiée par le très bon album « One in a million », Poverty’s revient avec 10 nouveaux titres pour ce « Chemical chaos ». Les éléments qui avaient fait le succès de « One in a million » sont toujours présents et notamment le timbre de voix de Volker Walsemann qui est clair mais dont la voix est assez puissante et bourrée de (bon) vibrato. Le mix prog/heavy du group est toujours aussi efficace et on accroche dès la première écoute. Impossible de résister aux véritables hymnes que sont “Every kind of life”, « Walk into nowhere », « All minds in one » ou le mid-tempo « World without me ». Les compos regorgent de bonnes idées et de breaks qui insufflent un nouvel élan aux riffs de chaque titre. Toutefois, je trouve que l’album s’essouffle assez vite et une fois passé le puissant « All minds in one », les titres perdent leur intérêt car on ressent une certaine répétition des riffs et donc une certaine lassitude. La production de l’album est conforme au précédent. Elle n’est donc pas mauvaise mais les fréquences mid/aiguës sont privilégiées et la batterie notamment manque de profondeur et de puissance. Choix surprenant de la part du groupe !

Ce « Chemical chaos » est donc plutôt moyen dans l’ensemble et n’égale pas dans mon coeur la bombe « One in a million » dont je ne me lasse jamais ! Le groupe souffre aussi du syndrome malheureux du « cucul entre deux chaises » aussi connu sous le nom de « c’est du lard ou du cochon ? ». La musique des Allemand est un (très bon) mix entre Prog et Heavy (les anglais de Balance of Power et Threshold officient dans la même veine) mais n’est peut être pas assez heavy pour les fans du genre et pas assez prog pour les proggeux. Cela pourra en rebuter certains.

Les allemands devaient donc confirmer...mais pour moi ils obtiennent plutôt un « peut mieux faire » porteur d’espoir pour la suite car le potentiel est bien là (prenez n’importe quel titre de « One in a million » !). Je surveille toujours ce groupe assidûment.

Note réelle ; 3,5/5

Titre préféré : La superbe ballade Access Denied

A lire aussi en METAL PROG par SPHERIAN :


SPHERIC UNIVERSE EXPERIENCE
Anima (2007)
S.u.e confirme et enfonce le clou




ANDROMEDA
The Immunity Zone (2008)
Moins progressif, toujours aussi bon!


Marquez et partagez




 
   SPHERIAN

 
  N/A



Non disponible


Non disponible



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod