Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Down, Crowbar

CORROSION OF CONFORMITY - America's Volume Dealer (2000)
Par THE MARGINAL le 10 Septembre 2005          Consultée 2373 fois
Après avoir sorti d'excellents albums tels que "Blind"(1991) et surtout "Deliverance"(1994) et "Wiseblood"(1996), Corrosion of Conformity s'est imposé au cours des 90's comme une valeur sûre du heavy-rock US à défaut d'avoir peté des gros scores de ventes. Mieux, ce quartette americain est apparu comme une alternative à Metallica aux yeux de ceux qui, comme moi, avaient été déçus par le contenu de "Load"/"Reload". C'est donc avec une certaine curiosité que "America's volume dealer" était attendu.

Lorsque "America's volume dealer" voit le jour en 2000, Corrosion Of Conformity en est déjà à son 7ème album studio, ce qui prouve que le groupe américain a une solide expérience. La question est de savoir si la bande à Pepper Keenan saura se montrer aussi inspirée que sur le précédent opus...

L'album commence plutôt bien avec un enchainement de bons titres tels que le mid-tempo "Over me" à la fois heavy et groovy, "Congratulations song", puissant et plombé à souhait, qui plus est parsemé d'ambiances mélancoliques ça et là, et la jolie ballade pleine de feeling "Stare too long" dont les accents sudistes indiquent clairement le penchant du quartette envers Lynyrd Skynyrd.

Les titres qui suivent ne confirment malheureusement pas ce bon début et marquent une baisse(passagère ?) d'inspiration. Le lourd et furibard "Diablo Blvd", "Doublewide" et ses accents stoner ne sont pas assez convaincants, de même que "Zippo" est un peu fade, poussif. On a déjà entendu mieux de la part de Corrosion Of Conformity qui, sur ce coup, se rapproche du Metallica période "Load"/"Reload"...

Heureusement, le groupe se reprend en proposant des compos de meilleure facture comme en témoignent le groovy "Who's got the fire" très teinté 70's, la power-ballad bluesy et mélancolique "Sleeping with martyrs" qui alterne guitares acoustiques(et même de la mandoline) sur les couplets et riffs plus mordants, plus heavy sur le refrain, l'hypnotique et entêtant "Take what you want" qui se demarque radicalement du reste de l'album, le survolté et metallisé "Gittin' it on" qui donne une furieuse envie de headbanguer. D'autre part, on signalera que le pressage européen contient 2 titres bonus: le punkysant "Rather see you dead" qu'on peut percevoir comme un clin d'oeil aux débuts du groupe et la version démo de "Steady roller", un mid-tempo hard rock à la rythmique binaire qui fait penser à AC/DC. Ces 2 titres me plaisent assez et je trouve dommage qu'ils n'aient pas remplacé les compos les moins inspirées qui ont été initialement retenues.

Finalement, Corrosion Of Conformity s'est fendu d'un album plaisant, mais néanmoins de calibre inférieur à "Deliverance" et "Wiseblood" qui, il est vrai, avaient placé la barre assez haut. "America's volume dealer" n'est pas le meilleur opus du quartette americain, mais dispose quand même de quelques atouts appréciables pour plaire. Il est simplement dommage qu'il y ait quelques titres baclés et dépourvusd'inspiration car on sait Corrosion Of Conformity capable de faire beaucoup mieux.




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Pepper Keenan (chant, guitare)
- Woodroe Weatherman (guitare)
- Mike Dean (basse)
- Reed Mullin (batterie)


1. Over Me
2. Congratulations Song
3. Stare Too Long
4. Diablo Blvd.
5. Doublewide
6. Zippo
7. Who's Got The Fire
8. Sleeping Martyr
9. Take What You Want
10. 13 Angels
11. Gittin' It On
12. Rather See You Dead [european Bonus-track]
13. Steady Roller (demo Version) [europen Bonus-track]



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod