Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1985 Mox Nix

MOX NIX - Mox Nix (1985)
Par THE MARGINAL le 12 Août 2005          Consultée 2795 fois

Il était une fois un groupe de heavy metal qui s'était formé vers 1982-83 dans le Texas sous le nom de Mox Nix. Evoluant en tant que quartette, Mox Nix a dû se battre, travailler dur pour attirer l'attention dans une région où les gens étaient plus réceptifs à la country, surtout. Petit à petit, ce combo texan a vu son fan-club croitre gràce à ses interprétations de classiques de la NWOBHM et du thrash de la Bay Area.

Par la suite, Mox Nix s'est décidé à écrire ses propres chansons(vers la fin de l'année 1984), puis à enregistrer sa première démo 4 titres intitulée "All access", ce qui a permis au groupe d'attirer l'attention des stations de radio, de la presse(à l'époque, Kerrang! avait même écrit un article sur eux). Tout finit par arriver puisque Axe Killer Records signe le quartette americain qui a le privilège de sortir son 1er album éponyme en 1985.

Ce premier effort discographique montre un loup affamé, desireux de bouffer la concurrence. La production est assez crue, mais convient parfaitement aux titres de l'album car elle permet de mieux cerner ce que Mox Nix a dans le ventre. Ainsi, des titres tels que "fight back", "Reckless", "Never again", "Kill or be killed" sont axés sur la vitesse d'xécution, joués sur le tempo de l'urgence et se distinguent par leur spontanéité tranchante. "Ready or not", le furibard "Scream for mercy", "Make it" sont plutôt des mid-tempos, mais ils restent incisifs. "Lost sierra", avec ses mélodies accrocheuses et son refrain facile à retenir, apparait comme l'hymne de l'album. Quand à la power-ballad "Stand alone", elle marque un moment d'accalmie après ce déluge de décibels. Enfin accalmie, c'est vite dit car au milieu de la chanson, les guitares et le rythme deviennent plus musclés, plus acérés.

Ce premier album laissait entrevoir de belles choses pour l'avenir. Helas, le destin se montrera cruel envers ce quartette americain. Celui-çi signera un nouveau deal avec Shatter Records, basé à New York, va déménager vers l'Est des USA(près de New York) et enregistrer ce qui est censé être son 2ème album: "Red planet". Malheureusement, la nouvelle maison de disque de Mox Nix fait faillite avant que "Red Planet" ne puisse voir le jour. Mox Nix décide alors de se baser à Los Angeles et écume les clubs du coin afin de décrocher un nouveau deal. Metal Blade offre une proposition au combo texan,mais les 2 parties n'arrivent pas à se mettre d'accord sur l'aspect financier. C'en est trop pour Mox Nix qui splitte finalement en 1991, sans finalement avoir pu sortir son 2ème album.

Si l'histoire de ce groupe a pris fin, sachez toutefois que celui-çi n'est pas totalement tombé dans l'oubli puisqu'il a atteint le statut de groupe culte avec le temps. Enfin, en 2001, Axe Killer a réédité cet album avec, en prime, 2 bonus-tracks issus de l'album-fantôme "Red planet" et réenregistrés en la circonstance: "Lightning without thunder" et "Red planet" qui lorgnent plutôt du côté du hard rock et se rapprochent de Y&T, Dokken. Pour ceux et celles qui le souhaitent, c'est une occasion de découvrir un des groupes rares des 80's qui a apporté sa petite contribution dans le paysage heavy metal des 80's.

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


LISTERIA
Full Of Fire (2005)
Du heavy brut et sans concession




CHASTAIN
The Voice Of The Cult (1988)
Heavy metal


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Johnny Duff (chant, guitare)
- Bruce Tousinau (guitare)
- Robert Fernandez (basse)
- Joe Vernagallo (batterie)


1. Fight Back
2. Ready Or Not
3. Reckless
4. Lost Sierra
5. Never Again
6. Steal The Show
7. Scream For Mercy
8. Make It
9. Kill Or Be Killed
10. Stand Alone
11. Lightning Without Thunder (bonus-track)
12. Red Planet (bonus-track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod