Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Insidious Disease
- Membre : Down, Pantera, Philip H. Anselmo & The Illegals
 

 Myspace Officiel Du Groupe (190)

NECROPHAGIA - Harvest Ritual Volume 1 (2005)
Par VOLTHORD le 13 Mai 2005          Consultée 2504 fois

Un jésus retourné sur sa croix avec de grosses marques de sang sur son corps, du feu, des pin-ups succubisées avec un logiciel genre paint shop pro (presque aussi ridicule que celle du clip "Rain Of A Thousand Flames" de RHAPSODY), pour combler le tout un énorme pentacle en arrière plan. Niveau logo : des ailes démoniaques ainsi que deux bons vieux pentacles se terminant joyeusement par des nœuds de pendus aux deux extrémités, et aller, pour le style, une citrouille type Helloween pour styliser le « O », et un « P » qui nous regarde de son seul œil…

Décidément, en un visuel les gus' de NECROPHAGIA auront réussi à réunir un nombre de clichés difficilement égalable ! Je ne sais pas si tout cela est bien sérieux, et si ça l’est, franchement, il y a de quoi avoir honte…

Et bien Ladies And Gentlemen, voilà comment se présente "Harvest Ritual Volume I", le septième enregistrement du combo créé en 1983 par l'américain Killjoy et comptant dans ses rangs un certain Iscariah d'IMMORTAL (R.I.P). Auparavant je ne connaissais que très peu de morceaux de NECROPHAGIA, ils ne m'avaient d'ailleurs pas franchement enchantés… Et ce n’est pas avec ce nouvel opus que les soi-disant « maîtres de l’horreur et du gore » (et modestes en plus de ça, bon allez, on leur pardonne parce qu'ils sont vieux) réussiront à me convaincre.

Voyons ici du Death Metal bien grassouillet…
Bon évidemment l'ami Killjoy, persuadé de faire de la musique d'une originalité fracassante veut absolument qu'on y mette la mention "Horror metal", mais bon je m'en passerais volontiers. Je reprends:

Voyons donc une bonne base de Death Metal lourd et gras, avec quelques alternatives Black Metal par ci par là, notamment au niveau de certains tempos et des vocaux, qui viennent chercher des intonations parfois glaireuses et plus aiguës. La voix de Killjoy n'est d'ailleurs pas vraiment très esthétique sur certains passages, m'évoquant quelque peu la sorcière enrhumée d'EVOL (en moins lamentable quand même).
De là on ajoute quelques claviers hypnotiques à la Tartaros faisant des allées et venues entre les riffs et les rythmes lourds, ainsi que des bruitages répétés de types « Horrifiques ».

Après une introduction pas flippante pour un sous et second morceau qui ne retiennent vraiment pas l’attention, "Unearthed" avec des breaks atmosphériques au clavier remonte un peu le niveau, et l’atmosphère vient peu à peu, sans pour autant nous foutre vraiment la trouille, comme le groupe le souhaiterait. "Cadavera X" récidive, on commence à y croire…

Mais non, "London" démarre avec une intro n’ayant ni queue ni tête (« Vous écoutez FM 666 et je suis en compagnie des enfants de l’horreur et du gore NECROPHAGIA… »), le morceau est bon mais le groupe commence déjà à se répéter, l’intérêt descend à nouveau. Il pourra faire quelques nouvelles montées toutes relatives sur quelques passages, "Excommunicated" ou "Harvest Ritual" par exemple restent des morceaux sympas, mais dans l’ensemble, le Death soi-disant horrifique de NECROPHAGIA ne convainc pas. Les compositions sont minces, et à part l’aspect hypnotique et poignant des claviers, quelques montées en puissance par ci par-là, quelques soli sympas (mais sans plus), les Américains tournent en rond.

"Harvest Ritual Volume I" n’est pas inintéressant, ni même ennuyeux, mais il n’est très clairement pas à la hauteur de ce qu’on pourrait attendre d’un groupe de métal extrême à l’heure où la scène est encombré par une masse de formations de seconde catégorie… Peut-être que certains arriveront à entrer dans le trip du groupe, à trouver de la consistance à cet album (voire même avoir peur). Je n’exclue pas (et loin de là) que les fans du groupe se retrouveront dans ce nouvel opus. Pour ma part je mets la mention « Tout juste sympa à écouter », et je trace vers d’autres horizons plus intéressants.

A lire aussi en DEATH METAL par VOLTHORD :


AUGURY
Concealed (2005)
Death metal atypique, varié, et surtout excellent!




DEVIL DRIVER
Devil Driver (2004)
Entre néo et Death, un album puissant et groovy


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Killjoy (vocaux)
- Frediablo (guitares)
- Iscariah (basse)
- Fug (guitares)
- Mirai Kawashima (claviers)
- Titta Tani (batterie)


1. The World, The Flesh, The Devil
2. Dead Skin Slave
3. Unearthed
4. Cadavera X
5. London
6. Return To Texas
7. Akumu
8. Stitch Her Further
9. Excommunicated
10. Harvest Ritual



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod