Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


BEGGARS & THIEVES - Beggars & Thieves (1990)
Par THE MARGINAL le 28 Juin 2005          Consultée 1782 fois

Comme le hard rock marchait fort(commercialement parlant) dans les 80's et au début des 90's, bon nombre de groupes sortaient leur premier album avec l'espoir d'en vendre un maximum et de toucher le plus de gens possible. Beggars & Thieves, formé en 1989, faisait partie de ceux-là et avait un atout de taille: il comptait dans ses rangs l'ex-bassiste de Ozzy Osbourne Phil Soussan. Ceci dit, il serait reducteur de résumer ce quartette americain à ce musicien car les autres membres du groupe sont loin d'être des faire-valoir.

D'un point de vue musical, Beggars & Thieves évolue dans le registre du hard mélodique et on perçoit sur son premier album éponyme quelques points communs avec Giant, sans pour autant crier au plagiat. Dans l'ensemble, les compos sont soignées, travaillées. J'en veux pour preuve "No more broken dreams", un mid-tempo mélodique et catchy, mis sur orbite par une longue intro qui monte en puissance avant que la chanson soit lancée, et l'énergique "Billy knows better" qui a tout d'un hymne hard FM en puissance qui permet à l'auditeur d'apprécier les capacités vocales du chanteur Louie Merlino.

L'album a assurément démarré sur de bonnes bases. Il se poursuit avec "Waitin' for the man", dont le refrain est repris par des choeurs enjoués et enjoliveurs, le tubesque "Isn't it easy", "Let's get lost" qui est taillé pour faire un tabac sur scène, le vitaminé et bluesy "Love junkie" qui met en premier plan des lignes de basses sautillantes et quelques notes ponctuelles d'orgue Hammond, le coloré et punchy "Love's a bitch" avec son final infernal, des titres typiquement hard US qui, certes, rien de révolutionnaire, mais qui sont suffisamment classieux et bien ficelés pour séduire les amateurs du genre.

Et comme c'est le cas sur de nombreux albums de hard mélodique, on recense quelques ballades sur cet opus(3 précisément). "Your love is in vain" alterne le bon (le ton bluesy des couplets) et le moins bon (aien, le refrain poussif !), mais reste quand même dans les limites du correct, la ballade acoustique "Kill me" est un peu gnan-gnan et manque d'envergure, tandis que "Beggars & Thieves", qui flirte avec l'épique par moments, est la ballade la mieux réussie de toutes.

Dans l'ensemble, ce premier effort discographique est plutôt réussi. Il lui manque peut-être un soupçon d'originalité et de folie(le disque ne s'écarte pas beaucoup des sentiers battus et peut paraître parfois linéaire, à la longue) pour faire partie des classiques du genre, mais Beggars & Thieves a prouvé certaines capacités: outre Phil Soussan, on a pu apprécier la voix puissante et chaleureuse de Louie Merlino, ainsi que les compétences du guitariste Ronnie Mancuso. A signaler, par ailleurs, que Beggars & Thieves, 7 ans après la sortie de cet album, a refait surface, mais en tant que trio et sans Phil Soussan.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


MR BIG
Mr Big (1989)
Hard fm / a.o.r




JOURNEY
Frontiers (1983)
Hard fm / a.o.r


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Louie Merlino (chant, guitare)
- Ronnie Mancuso (guitare)
- Phil Soussan (basse)
- Bobby Borg (batterie)


1. No More Broken Dreams
2. Billy Knows Better
3. Waitin' For The Man
4. Your Love Is In Vain
5. Isn't It Easy
6. Let's Get Lost
7. Heaven And Hell
8. Love Junkie
9. Kill Me
10. Love's A Bitch
11. Beggars And Thieves



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod