Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Myspace (32)
 Site Officiel (50)

CIRCUS OF POWER - Magic & Madness (1993)
Par THE MARGINAL le 15 Avril 2005          Consultée 1345 fois
Cet album, je l'ai longtemps sous-estimé, pour être tout à fait honnête. Je ne connaissais jusqu'alors que 2 chansons de ce "Mgic & madness" et j'avais lu et entendu tellement d'échos négatifs à son sujet que je ne m'étais pas trop intéressé à cet opus de Circus of Power.

Ce n'est que 11 ans après sa sortie que je me suis résolu à acheter ce 3ème album studio de Circus of Power, puisque je l'ai trouvé soldé à... 0,5 euros (véridique !).

Et en écoutant attentivement ce "Magic & madness", je me suis rendu compte que celui-ci est bien meilleur que ce que les échos le concernant auraient laissé suggérer. Il ne s'agit certes pas d'un chef-d’œuvre mortel, mais cet album est tout à fait respectable et contient son lot de bons titres. "Swamp devil", posté judicieusement en début de track-list, est un mid-tempo bluesy à la fois crade et accrocheur qui s'impose comme un hymne en puissance imparable dans le genre et l'intro/outro à la slide est de bon ton.

Le reste de l'album est d'un bon niveau, mais quand on débute par une grosse tuerie(Cf."Swamp devil"), il est difficile de se maintenir de bout en bout à un tel niveau. Malgré tout, quelques bons titres attirent l'attention, bien servis en la circonstance par une grosse production(signée Thom Panunzio): on va citer "Heaven & hell", un mid-tempo heavy, sombre, voire limite psyché, mais tout de même accrocheur et qui voit la participation de Jerry Cantrell(guitariste chez Alice In Chains, à l'époque), le puissant et entraînant "Poison girl" qui voit le chanteur Alex Mitchell moduler sa voix, le mid-tempo typé 70's "Shine", limite planant, qui se distingue par l'apparition de Ian Astbury(The Cult) en duo avec Alex Mitchell, ce qui constitue un des temps forts de l'album, le classieux "Dreams tonight" assez proche d'un The Cult, justement, l'extraordinaire "Mama tequila" dont l'intro est à base de percussions tribales exotiques avant que les guitares heavy ne prennent le pas. Par ailleurs, les textures de guitares variées apportent une certaine couleur à ce titre qui a tout d'un tube en puissance et n'a rien à envier à "Swamp devil" pour l'attribution de la meilleure chanson de l'album.

Autres bons titres de l'album: le bluesy "Black roses" qui se rapproche davantage de ce que faisait Circus of Power sur son premier album en 1988, le heavy "Waitin' for the wizard" et son changement de ton impromptu au milieu de la chanson, ainsi que le percutant "Outta my head". Il est juste dommage qu'il y ait 2 titres de remplissage sur cet opus(notamment la ballade désinvolte "Circles") car celui-i est quand même solide, truffé d'idées intéressantes.

En fin de compte, "Magic & madness" n'est peut-être pas aussi direct que le premier album éponyme, mais reste quand même un bon opus de hard rock. Contrairement à ce que certains ont affirmé, il n'est pas du tout grungy. "Magic & madness", même s'il est un tantinet plus sombre, voit plutôt Circus of Power s'aventurer vers des sphères 70's et les guitares se font tantôt heavy et tranchantes, tantôt plus subtiles, voire psychédéliques. Par moments, on trouve des points communs avec The Cult... Quoi qu'il en soit, j'ai eu tort de ne pas avoir donné une chance à cet album beaucoup plus tôt et j'en profite pour faire mon méa-culpa.

Véritable note: 3,5/5




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Alex Mitchell (chant)
- Gary Sunshine (guitare)
- Ricky Beck Mahler (guitare)
- Marc Frappier (basse)
- Victor Indrizzo (batterie)


1. Swamp Devil
2. Evil Woman
3. Heaven And Hell
4. Circles
5. Poison Girl
6. Shine
7. Dreams Tonight
8. Mama Tequila
9. Black Roses
10. Waitin' For The Wizard
11. Outta My Head
12. Slip Away



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod