Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


JACKYL - Jackyl (1992)
Par THE MARGINAL le 11 Février 2005          Consultée 4196 fois

Originaire d'Atlanta, Jackyl s'est formé en 1990 et, après avoir décroché un contrat chez Geffen, a sorti son 1er album éponyme en 1992. A cette époque, le grunge, le rock alternatif et la fusion ont supplanté le hard rock et le hard FM dans les charts. Pourtant, Jackyl va parvenir à faire son trou contre toute attente avec son hard rock basique très influencé par AC/DC.

La pochette de l'album est, je trouve, très fun et montre que le quintette d'Atlanta ne se prend pas au serieux. A l'interieur du livret, on voit 2 photos et sur l'une d'entre elles, on remarque la présence de John Kalodner aux côtés du groupe. On peut lire aussi le commentaire suivant: "This album does not contain any pussy ballads or keyboards"(en clair: pas de ballade, que du rock n'roll).

Bon, et le contenu de l'album, me demanderez-vous ? Comme il est indiqué un peu plus haut, Jackyl pratique un hard rock binaire qui renvoie sans surprise à AC/DC. On sent chez le groupe une évidente volonté de bien faire. Malgré tout, il y a quelques imperfections sur ce premier effort discographique; tout d'abord, le premier titre "I stand alone" montre que la joyeuse bande à Jesse Dupree(le chanteur) n'est pas tout à fait au point: ça commence plutôt bien et lorsqu'on arrive au refrain, les choses se gâtent. Celui-çi est convenu et un peu trop plat. Avec "Dirty little mind", c'est encore pire: ce titre est le prototype même du hard rock crétin et immature. Je dirai même plus: je n'ai pas le souvenir d'avoir entendu un morceau aussi crétin que celui-là(l'intro et le refrain sont d'un ridicule...). Fort heureusement, Jackyl ne persiste pas dans cette voie tout au long de l'album et parvient à sortir des titres dignes d'intêret qui rehaussent le niveau d'ensemble. Par exemple, on se laissera volontiers convaincre par "Down on me", servi par un rythme qui pulse et fait taper du pied, "When will it rain", un mid-tempo bluesy de haute volée, le survitaminé et rigolo "Redneck punk" qui figure parmi les meilleurs titres de l'album, "Back off brother" boosté par un superbe refrain, ou encore "Brain drain", servi par un bon groove et qui voit le tempo s'accélérer sur le refrain.

Mais LE titre-phare de l'album, c'est bien entendu "The lumberjack". Déjà, c'est sur ce titre que le feeling bluesy du groupe se fait le plus le plus ressentir. Et surtout, ce titre voit le chanteur Jesse Dupree faire un solo de... tronçonneuse ! Oui, vous avez bien lu. C'est probablement pour cette raison que le groupe a su se faire remarquer à l'époque. Ce titre a contribué à faire décoller ls ventes de cet album aux USA et la tronçonneuse en question est devenu un allié pour Jackyl.

Les autres titres ne sont pas mauvais, loin de là, mais ils auraient pu être plus aboutis. On mentionnera tout de même la présence du titre "She loves my cock" qui montre bien l'humour raffiné du groupe(est-il necessaire que je vous traduise en français ?) et qui, à défaut d'être génial, a au moins le mérite de tenir un discours différent de celui des groupes catalogués rock alternatif.

Ce premier album de Jackyl, sans être un chef-d'oeuvre, est plutôt sympathique dans le genre hard bluesy. Au début, je n'avais pas accroché plus que ça à ce combo americain, mais avec le temps je m'y suis habitué et la présence de "The lumberjack"(le classique du groupe) suffit à donner de l'intêret à ce disque. Bon, dans le genre, on peut trouver mieux(Johnny Crash, par exemple ?!)... Quelques temps après sa sortie(vers 1993, de mémoire), l'album a fait son trou dans les charts US pour finalement être certifié disque de platine. Lorsqu'on sait qu'à l'époque le hard rock traditionnel n'était pas en odeur de sainteté, on peut considerer que c'était une sacrée surprise.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


ROSE TATTOO
Assault & Battery (1981)
2ème album décapant de rose tattoo




JOKER FIVE SPEED
Rock N' Roll Is A Motherfucker (2006)
Compilation posthume très orientée rock n'roll


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jesse James Dupree (chant, tronçonneuse)
- Jimmy Stiff (guitare)
- Jeff Worley (guitare)
- Tom Bettini (basse)
- Chris Worley (batterie)


1. I Stand Alone
2. Dirty Little Mind
3. Down On Me
4. When Will It Rain
5. Redneck Punk
6. The Lumberjack
7. Reach For Me
8. Back Off Brother
9. Brain Drain
10. Just Like A Devil
11. She Loves My Cock



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod