Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


WARRIOR SOUL - Drugs,god And The New Republic (1991)
Par THE MARGINAL le 8 Février 2005          Consultée 3212 fois

En 1990, un quartette américain répondant au nom de Warrior Soul fait sensation avec un premier album intitulé "Last decade dead century" sur lequel le chanteur et leader Kory Clarke tient des discours réactionnaires au vitriol et critique sans retenue la société, le monde politique, etc... Comme en plus, la musique était de qualité; j'ai adhéré tout de suite à ce groupe.

Un an plus tard, Warrior Soul ne perd pas de temps et sort un second opus intitulé "Drugs, God and the new republic". le moins qu'on puisse dire, c'est que le gang à Kory Clarke ne cherche pas à s'autocensurer. Sur le plan musical, Warrior Soul propose un hard-rock typé 70's avec des influences psychédéliques et des velléités punkisantes.

En guise de hors-d’œuvre, on a droit à une longue intro qui monte en puissance et sur laquelle Kory Clarke éructe comme jamais. Sans transition, le groupe enchaîne avec "Interzone", une cover explosive de Joy Division(un groupe punk anglais qui était apparu à la fin des 70's). La suite prouve que Warrior Soul a des choses à dire et le quartette américain le fait intelligemment, sans vulgarité comme le prouvent le mid-tempo "Drugs, God and the new republic" qui louche ouvertement vers les 70's en alternant passages planants et énervés, mais en restant toujours mélodique. D'ailleurs, ce titre démontre que le guitariste John Ricco manie très bien la six-cordes et les musiciens sont très bons dans leur domaine. "The answer" voit Kory Clarke débuter la chanson de façon lancinante, sans accompagnement instrumental; et quand les guitares déboulent, le ton se fait plus punchy, plus catchy, avec quelques chœurs aériens qui interviennent ponctuellement. "Rocket 88" est un titre heavy-rock plus rentre-dedans avec, en plus, quelques harmonies évoquant vaguement les Doors. C'est sur le mid-tempo "Jump for joy" et son refrain envoûtant que Warrior Soul exprime le mieux ses influences psychédéliques. Quand à "My time", c'est un titre qui nous régale les oreilles avec ses guitares chaudes et incandescentes.

Ce qui est impressionnant sur cet album, c'est que Warrior Soul enchaîne les titres tout en maintenant une qualité de compos et de songwriting fort appréciable. "Real thing"; tour à tour groovy, planant, nerveux; le mélodique et aérien "Hero" sur lequel la basse est très omniprésente, le hard-rock punkisant et furibard "The wasteland"; ainsi que "Children of the winter", en alternance entre moments calmes et passages heavy, sont là pour témoigner. Au cas où vous chercheriez la trace d'une ballade sur cet album, il est inutile de perdre votre temps: il n'y en a aucune. Warrior Soul avait à cœur de balancer la sauce, sans arrière-pensée.

Tout compte fait, la bande à Kory Clarke a sorti un album solide, sans faiblesse. Outre les textes qui ne font pas dans la langue de bois, l'auditeur novice sera agréablement surpris de constater que les musiciens ont une très bonne maîtrise de leurs instruments et un sens de la mélodie non négligeable. Ecoutez un peu les solos du guitariste John Ricco et le travail rythmique de la section basse/batterie...

Hélas, cet album n'a pas rencontré la reconnaissance à laquelle aurait eu droit le groupe; le public lui préférant Nirvana, un groupe en apparence contestataire; mais trop formaté grand public si on regarde de plus près, et surtout pauvre et ennuyeux musicalement. Pour revenir à Warrior Soul, je dirai pour conclure qu'un groupe de cette trempe manque beaucoup dans le paysage du rock et j'aimerais beaucoup voir débarquer un jeune groupe influencé par l'ex-combo de Kory Clarke(surtout qu'il y a énormément de choses à critiquer dans le monde actuel).

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


KILLER DWARFS
Big Deal (1988)
Hard rock




L.A. GUNS
Cocked And Loaded (1989)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Kory Clarke (chant)
- John Ricco (guitare)
- Pete Mcclanahan (basse)
- Mark Evans (batterie)


1. Intro
2. Interzone
3. Drugs, God And The New Republic
4. The Answer
5. Ocket 88
6. Jump For Joy
7. My Time
8. Real Thing
9. Man Must Live As One
10. Hero
11. The Wasteland
12. Children Of The Winter



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod