Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Great White

Tony MONTANA - Tombstone Shuffle (2000)
Par THE MARGINAL le 2 Février 2005          Consultée 2823 fois

Ancien bassiste au sein de Great White entre 1987 et 1992, Tony Montana refait surface en solo en 2000 avec "Tombstone shuffle", un album orienté hard rock bluesy/big-rock. La sortie de ce disque permet de mieux connaître le background musical d'un musicien qui avait été probablement oublié par beaucoup de personnes. L'ex-bassiste de Great White est plus que méritant car, outre l'écriture des chansons, il s'est attelé à la production; chante et joue de la basse et de la guitare.

Les titres de cette galette datent de la période 92-94 et on peut supposer que Tony Montana a pas mal galéré avant de mener à bien ce projet.

Mais trêve de bla-bla superflus et parlons plutôt du contenu de cet album. D'un point de vue musical, comme je le disais, celui-ci est à forte consonance hard bluesy et big-rock. Mais attention: c'est joué avec classe, talent et conviction. Quant aux compos, elles sont très matures et abouties. On est d'emblée conquis à l'écoute de "Tombstone shuffle", un titre au tempo soutenu et plein d'allant qui donne réellement envie de taper du pied. Et comment résister à "Premonition/Rock it man", servi par une sublime intro acoustique qui renvoie directement aux racines du blues avant que le foncièrement big-rock ne prenne le dessus, notamment sur le refrain groovy ? Au fur et à mesure que l'album avance, on y découvre à chaque fois des compos ultra-accrocheuses et très inspirées. "Thunderbird" en est l'une des preuves: intro limite jazzy, puis ça embraye tout de go sur un rythme endiablé, swinguant, rock n'roll à souhait et joyeux. Autres bons titres: "Little queen" qui rappelle à point nommé les heures glorieuses du Hard US au summum de son inspiration, la jolie ballade acoustique "Prayer" pleine de feeling qui voit son final s'accélérer, s'emballer via un solo de guitare virevoltant à couper le souffle, le mid-tempo "On my heels" d'inspiration led-zeppelinienne.

D'autre part, on signalera que figure en bonne place sur cet opus "Cowboy song", une reprise de Thin Lizzy sur laquelle Tony Montana s'en est fort bien sorti. En tout cas, il a réussi à mon avis là où d'autres se sont plantés(au hasard, Metallica avec "Whiskey in the jar"). Une version acoustique, qui date de 1997, de "Tombstone shuffle"(rebaptisée "Shuffle'97") est également présente et elle est fort agréable à écouter car le côté blues s'en trouve renforcé.

Avant de conclure cette chronique, je tiens à préciser que la version européenne de cet album se voit agrémentée de 2 titres bonus("Dog" et "Netherworld"), tandis que la version japonaise(que je possède) a un seul bonus, et quel bonus ! "San Antonio" est le genre de morceau heavy-rock qui dépote sévère et fait monter l'adrénaline. Chacune de ces 2 versions a une pochette d'album différente.

Le mot de la fin: ce "Tombstone shuffle" fut une bien belle surprise lorsqu'il est sorti. Tony Montana peut être fier de son effort solo tant celui-ci respire la classe et l'authenticité. Si un jour, vous croisez un individu qui vous dit que le hard US est mort, faîtes-lui écouter ce skeud qui apportera le plus cinglant des démentis. Car des albums de hard US de cette trempe, j'en redemande !

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


The HELLACOPTERS
Payin' The Dues (1997)
Chef d'oeuvre explosif des hellacopters




MONSTER MAGNET
Greatest Hits (2003)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Tony Montana (chant, guitare, basse)
- Ethan Gladstone (guitare)
- Bryant Markovich (batterie)


1. Tombstone Shuffle
2. Little Queen
3. On My Heels
4. Premonition / Rock-it Man
5. Prayer
6. Cowboy Song
7. Thunderbird
8. One By One
9. Skin And Bones
10. Shuffle '97
11. Dog (bonus-track)
12. Netherworld (bonus-track)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod