Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jack Blades

DAMN YANKEES - Don't Tread (1992)
Par THE MARGINAL le 30 Décembre 2004          Consultée 1832 fois
En 1990, le super-groupe Damn Yankees constitué de Ted Nugent, Tommy Shaw, Jack Blades et Michael Cartellone crée la sensation aux USA avec un album éponyme qui se vend comme des petits pains(gràce à la ballade "Had enough", notamment). 2 ans plus tard, Damn Yankees remet ça avec un deuxième album intitulé "Don't tread".

C'est bien connu: on ne change pas une équipe qui gagne. Damn Yankees revient donc avec le même line-up et ne procède pas à de profonds bouleversements par rapport au précédent opus. En clair, on a droit à du hard rock US très axé sur la mélodie et le savoir-faire des musiciens, avec quelques incursions plus bluesy à droite et à gauche. A l'intérieur du livret, on peut voir quelques photos des musiciens ne se prenant pas au serieux.

L'album démarre en trombe avec "Don't tread on me", un mid-tempo qui a l'allure d'un hymne hard mélodique avec son refrain ultra-catchy,ses couplets qui voient la guitare se mettre en retrait par rapport à la section basse/batterie et le solo ravageur du sieur Nugent. Tout simplement de haute volée ! La suite, sans être aussi spectaculaire, reste quand même d'un très bon niveau et ce n'est pas "Fifteen minutes of fame", qui est dans la même veine et remarquablement éxécuté, qui me fera dire le contraire.

Autres très bons titres qui figurent sur le disque: le groovy et contagieux "Dirty dog" avec ses cuivres discrets et ses relents funkysants, le mid-tempo "Mister please" mi-bluesy, mi-funky qui est servi par une intro/outro acoustique et quelques choeurs légers, "Someone to believe" qui voit Ted Nugent accomplir quelques prouesses avec les grattes électriques et acoustiques, le jovial "Double coyote" qui alterne passages bluesy et moments rock plus endiablés et qui s'achève par quelques lignes vocales vraiment délirantes. Quelques titres plus percutants complétent le tableau: "Firefly" sur lequel la rythmique est plus musclée, plus incisive et "This side of hell" avec ses riffs plus heavy, plus mordants. D'ailleurs, les guitares fusent et virevoltent de partout.

Cependant, les 2 ballades présentes sur l'album sont un ton en dessous des autres titres, ce qu'on peut trouver dommage. Par exemple, "Where you goin' now" semble avoir été calquée sur "Had enough", la ballade du précédent opus qui avait fait fait un carton 2 ans plus tôt, notamment sur le refrain. Quand à "Silence is broken"; c'est une ballade quelconque, pas vraiment transcendante; même si le refrain n'est pas désagréable à entendre et que le jeu des musiciens vaut le detour.

Dans l'ensemble, on peut quand même dire que ce deuxième effort studio de Damn Yankees est de qualité. Il n'y a plus l'effet de surprise qui caractérisait l'album précédent, mais les compos sont suffisamment efficaces pour qu'on puisse y accrocher. Que peut-on ajouter de plus ? Ah oui, ce disque est sorti au moment où le grunge envahissait les médias; mais malgré tout, il a quand même obtenu un succès honorable aux USA(22ème au Billboard et disque d'or).




Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Jack Blades (chant, basse)
- Ted Nugent (guitare)
- Tommy Shaw (guitare)
- Michael Cartellone (batterie)


1. Don't Tread On Me
2. Fifteen Minutes Of Fame
3. Where You Goin' Now
4. Dirty Dog
5. Mister Please
6. Silence Is Broken
7. Firefly
8. Someone To Believe
9. This Side Of Hell
10. Double Coyote
11. Uprising



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod