Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


EYELESS - Path To The Unknown (2004)
Par POWERSYLV le 10 Novembre 2004          Consultée 1164 fois
Voici un nouveau venu dans le clan des groupes de musiques bruitistes de jeunes. Enfin, nouveau venu, pas tout-à-fait. EYELESS existe depuis maintenant un bon 4 ans et a pris la relève du combo de metal hardcore UNCUT dont vous avez certainement déjà dû entendre parler. Car UNCUT avait quand même en son temps tourné avec NAPALM DEATH ou OBITUARY ce qui n'est pas rien. Le groupe se sépare courant 1999 mais Fred (chant) et Ben (batterie) n'ont pas fini d'en découdre et montent à la fin de l'année le projet EYELESS. Said arrive pour prendre la 6 cordes fin 1999, le line-up étant complété ensuite par Jay à la basse. Tout est prêt pour l'enregistrement d'une première démo 4 titres, Self Inflected Torture. Après quelques dates avec des groupes comme VADER ou DYING FOETUS, EYELESS enregistre sa deuxième démo en janvier 2002, When Shadows Seduce. Courant 2002, un nouveau batteur Seb est intronisé ainsi qu'un deuxième guitariste Hole.

Ainsi paré, le groupe signe avec la label Sriracha qui est quand même assez connaisseur en terme de nouveaux talents bruitistes de la scène française (ETHS mais aussi des pointures comme LOFOFORA). C'est ainsi que ce premier album voit le jour en cette mi-2004. Derrière cette pochette très sombre se cache une musique violente mais technique, un côté mélodique étant relevé par le talent des guitaristes qui prouvent là qu'ils sont à la fois des générateurs de riffs qui font mouches mais aussi de solos sympathiques ("Pathetic").

Pour vous donner une idée, j'appellerai ça du thrash/death à tendance hardcore. Le passé hardcore de Fred transparait dans des vocaux qui pourraient le faire passer pour un Phil Anselmo écorché. Une tessiture qu'il varie quand même un peu suivant les titres mais qui est quand même irritante sur la longueur. C'est le premier et plus gros reproche que je ferai à l'album. Globalement, on a affaire ici à 12 bons gros boulets rouges qui sont autant de coups de boutoir dans les baffles de notre chaîne hifi. Du thrash, le groupe a su puiser l'art des syncopes et des rythmiques changeantes ("Deadly Sun", Integrity"). Le spectre rythmique est en effet largement couvert, du mid-tempo au speed. Du death, on retrouve à la fois un chant parfois lourd et guttural sur de bons tempos lourds ("Black Coat", "Hiding Anger").
En gros, on peut penser à un PANTERA en plus death, THE HAUNTED ou DEW SCENTED ne sont pas loin.

Malgré tout, une certaine linéarité se fait sentir quelque peu, un défaut inhérent au genre que THE HAUNTED par exemple a réussi par contre à résorber avec son dernier opus en date, rEVOLVEr. Quelques originalités se font cependant jour ça et là (la trame assez originale de "Sworn Vengeance", les choeurs originaux qui interviennent sur "Burning", ceux qui apparaissent sur le refrain de "Pathetic" et qui sonnent un peu comme ce que l'on trouve chez SOILWORK. A noter également la participation de Reuno de LOFOFORA sur le titre "War Of Words". Après sa collaboration avec ETHS, le mentor de LOFO serait-il en train de devenir le parrain de tous ces nouveaux groupes metal hardcore français ?

Pour en finir avec les quelques petites remarques, le son aurait pu être meilleur peut-être également. Pour ce premier album, on resort un peu mitigé de l'écoute. Il y a de bonnes choses, de moins bonnes. Mais bon, quand quelquechose lorgne vers le hardcore, je deviens difficile. Des THE HAUNTED français en devenir ?




Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
  N/A



- Fred (chant)
- Hole (guitare)
- Said (guitare)
- Jay (basse)
- Seb (batterie)


1. Master Of Discord
2. Deadly Sun
3. Pathetic
4. War Of Words
5. Proud
6. Black Coat
7. Hiding Anger
8. Soul Cough
9. Integrity
10. Bleed This World
11. Sworn Of Vengeance
12. Burning



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod