Recherche avancée       Liste groupes



      
STONER MELODIQUE  |  STUDIO

Metalhit
Lexique stoner
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DIRTY AMERICANS - Strange Generation (2004)
Par THE MARGINAL le 6 Décembre 2004          Consultée 1315 fois
Avant de commencer la chronique, il serait bon de faire un petit rappel historique. Tout d'abord, Dirty Americans est un quartette originaire de Detroit et s'est formé en janvier 2001. Ce qu'il faut savoir, c'est que 3 des 4 membres de ce groupe avaient joué auparavant dans un groupe de rap-metal appelé The Workhorse Movement (que je ne connais pas), lequel avait pas mal tourné aux USA (avec Slipknot et Fu Manchu, notamment). C'est peu après avoir splitté le groupe que les musiciens ont fondé Dirty Americans et se sont adjoints le batteur Jeremiah Pilbeam.

Autant le dire tout de suite: Dirty Americans n'a absolument rien à voir avec The Workhorse Movement. Non, les similitudes musicales, il vaut mieux les chercher du côté de Grand Funk Railroad, Blue Oyster Cult, Monster Magnet, voire Queens of The Stone Age. On a donc bel et bien affaire à un groupe se rapprochant du mouvement stoner.

Avec comme 1er album "Strange generation", on se rend compte que Dirty Americans propose un stoner mélodique somme toute assez classique. Si le stoner a engendré quelques excellents groupes tels que Monster Magnet, Fu Manchu ou Kyuss, certains combos sont quand même assez quelconques et laissent l'auditeur sur sa faim. Et c'est justement l'impression que laisse ce 1er opus de Dirty Americans. D'ailleurs, les 2 premiers titres "No rest" et "Cars crash" donnent plutôt dans la banalité et on a parfois l'impression que le chanteur Myron singe Dave Wyndorf (Monster Magnet).

Fort heureusement, Dirty Americans a quand même pondu quelques titres inspirés, bien ficelés. "Strange generation", bien mis en valeur par de très belles parties de guitares, un refrain catchy et accrocheur que ne renierait pas Cheap Trick; et "Burn you down", un mid-tempo très teinté 70's aux riffs contagieux et aux mélodies planantes, sont les 2 moments les plus forts de l'album. Parmi les autres bons titres, signalons quand même le groovy et rythmé "Way to go", "Chico", accrocheur à souhait; ainsi que les ballades acoustiques "Deep end" et "We were young" qui renvoient aux racines bluesy, voire folk et qui pourraient séduire les adeptes de Lynyrd Skynyrd.

Le reste de l'album n'est pas mauvais, mais il n'y a franchement pas de quoi sauter au plafond. Le combo américain se montre très quelconque, voire même répétitif par moments... Ce qui est regrettable, c'est qu'il n'y ait pas assez de pêche sur cet opus. On a affaire à un disque de stoner aseptisé tendant vers le revival 70's (on pense parfois à Kings of Leons), parfois à la limite de la pop.

Tout bien considéré, "Strange generation" n'est pas une catastrophe, loin de là; mais il y a franchement mieux, même beaucoup mieux dans ce style. L'ensemble est assez irrégulier car quelques bons, voire très bons titres côtoient d'autres morceaux quelconques (décidément, ce mot revient fréquemment dans cette chronique !), sans éclat. Monster Magnet, dans ce créneau, est nettement plus efficace. Enfin, s'il y a du positif à retenir de cet album, c'est que les guitares "Gibson" sont là, que certains solos sont plutôt sympas à écouter et, ma foi, si ça peut contribuer à faire revenir le rock au premier plan aux USA, tant mieux. A la rigueur, je préfère nettement entendre Dirty Americans plutôt que Steeve Estatof, Kyo ou n'importe quel groupe de néo-metal...

En conclusion, Dirty Americans n'est pas ce qu'on trouve de mieux aux USA; des combos comme Dirty Power, Silvertide ou Young Heart Attack me paraissent nettement plus convaincants dans l'optique d'un éventuel regain de forme du rock US(au sens large du terme). Cependant, ne condamnons pas ce quartette et attendons l'avenir pour mieux savoir ce qu'il a dans le ventre.




Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Myron (chant)
- Jeff Piper (guitare)
- Patrick Bever (basse)
- Jeremiah Pilbeam (batterie)


1. No Rest
2. Car Crash
3. Strange Generation
4. Burn You Down
5. Time In Space
6. Give It Up
7. Dead Man
8. Control
9. Deep End
10. Way To Go
11. Light-headed
12. Chico
13. We Were Young



             



1999 - 2014 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod