Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


THE MARGINAL - 2004
Consulté 3606 fois
SILVERTIDE - Show And Tell

Un quintette americain originaire de Philadelphie debarque avec un premier album qui vient rappeler à leurs compatriotes que le hard rock tel qu'il était joué par Aerosmith et les Black Crowes trouve toujours des adeptes en 2004 et sait encore faire preuve d'efficacité. La preuve avec des titres imparables tels que "Ain't comin' home", "California rain" et "I want it all". Assurément, le hard rock americain tient en Silvertide un très solide espoir pour l'avenir.

PRIVATE LINE - 21st Century Pirates

Après un EP qui laissait entrevoir de très belles choses, les Finlandais enfoncent le clou de fort belle manière avec un premier veritable album qui fait mouche gràce à des compos fraiches et imparables qui font mouche à chaque fois. En mixant avec réussite et talent les influences du rock gothique finlandais(The 69 Eyes, Entwine...), du sleaze/hard-rock americain(Mötley Crüe, L.A. Guns, Skid Row) et du glam/punk suedois(Backyard Babies), Private Line apporte un souffle nouveau fort intéressant au hard rock...

TAK MATSUMOTO GROUP - Tmg1

Voilà une association qui décape ! Le bassiste Jack Blades(Night Ranger, ex-Damn Yankees), l'ex-chanteur de Mr. Big Eric Martin et le guitariste Tak Matsumoto(superstar dans son pays) unissent leurs forces pour accoucher d'un album de hard mélodique hyper bien foutu avec quelques touches modernes bienvenues qui boostent les compos. Voilà un disque qui redonne de la vigueur à un rock mélodique qui en cherchait depuis un bout de temps... Vivement l'album suivant !

TESLA - Into The Now

Après un double live sympa qui annonçait la reformation du légendaire quintette de Sacramento, celui-çi s'attaque aux choses sérieuses avec comme nouvel album "Into the now". Celui-çi marque un come-back parfaitement réussi de Jeff Keith & co. Des titres percutants("Look @t me", "Got no glory", "Recognize"), de superbes ballades très roots("Caught in a dream", "Come to me") plus quelques trouvailles de bonne facture(le moderne "Heaven nine eleven" et l'épique "Miles away") permettent à Tesla de revenir en force. Welcome back, les amis !

MONSTER MAGNET - Monolithic Baby

Après un opus précédent en demi-teinte qui laissait craindre le pire, Monster Magnet retrouve toute sa hargne et toute son inspiration sur "Monolithic baby !", et cela s'entend sur "Slut machine", "Unbroken(hotel baby)", "Radiation day", "Monolithic" et le très original "CNN war theme". Qui plus est, Dave Wyndorf est en très grande forme. Nous voilà rassurés: Monster Magnet en a encore dans le ventre. Ouf !

PINK CREAM 69 - Thunderdome

Après un album correct, mais pas transcendant("Endangered"), ce sympathique quartette revient avec un album de hard mélodique classieux, inspiré et plein de vitalité. On appreciera particulièrement des titres tels que "Gods come together", "Carnaby road", "Retro lullaby", "As deep as I am", "See your face", sans oublier la reprise sympa des Knack "My sharona" (ça passe quand même bien mieux que l'adaptation française de Michael Young "Comme des connards", non ?). Bref, on a là un très bon opus.

TNT - My Religion

Voilà un album de hard rock mélodique qui est à la fois frais et actuel. Le quartette norvegien prouve qu'il a encore de la ressource en 2004 et Tony Harnell se montre (mais est-ce vraiment une surprise ?) impérial.

SAXON - Lionheart

On aurait pu croire le légendaire groupe anglais moribond, en perte d'inspiration et rattrapé par le poids des ans après un album sympa, mais convenu("Killing ground"). Que nenni ! La bande à Byfford revient en force en cette année 2004 avec un album de heavy très puissant qui botte les fesses à bon nombre de jeunes groupes. Si vous en doutez encore, écoutez un peu "Witchfinder general", "Lionheart", "To live by the sword"... Bref, Saxon n'est pas encore fini et cet album a tout à fait sa place aux côtés des "Strong arm of the law" et "Denim and leather".

MEGADETH - The System Has Failed

Après un bref split, et par la même occasion le départ du bassiste Dave Ellefson, le fidèle lieutenant de Dave Mustaine, on était en droit de se demander si ce come-back de Megadeth(ou Mega-Dave, diront certains) était crédible. La réponse est oui. "The system has failed" résume assez bien la carrière du groupe à Dave Mustaine: on y trouve du heavy, du speed, des moments plus mélodiques. Qui plus est, la production est impeccable. Certes, on n'a pas là affaire au
meilleur album de Megadeth, mais "Blackmail the universe", "Something that I'm not" ou le tranchant "Kick the chair" sont d'excellents morceaux et démontrent que Dave Mustaine en a encore dans le ventre.

AEROSMITH - Honkin' On Bobo

Cela fait un bail qu'on l'attendait, cet album de reprises rendant hommage aux artistes de blues. Il sort 3 années après le très décevant "Just push play" qui était trop surproduit et marchait trop ouvertement sur les plates-bandes des tendances du moment. Ce "Honkin' on bobo" est une belle et agréable réussite.
Ces compos sont certes des reprises, mais elles permettent à Aerosmith de revenir aux sources, en quelque sorte, et ces covers sont interprétées avec tant de convictions qu'elles donnent envie d'aller à la découverte des créateurs originaux de ces titres. D'autre part, ça fait plaisir de voir Steven Tyler, Joe Perry & co. en forme.

STAR RATS - Broken Halo

Pour un premier album, ce quartette danois répondant au nom de Star Rats(rien à voir avec les ex-glammeurs americains de Star Star, en passant) a vraiment fait très fort. Si vous aimez, comme moi, le sleaze/hard rock à la fois burné et mélodique, alors ce "Broken halo" est pour vous: des titres tels que "Demon", "Warrior", "Wait for me Valhala" montrent un groupe en grande forme et inspiré. Star Rats: encore un groupe scandinave à suivre de près...

MANIGANCE - D'un Autre Sang

J'avoue que je ne connaissais que de nom Manigance, mais je dois avouer que l'écoute de "D'un autre sang" m'a fort convaincue. Cet album permet à Manigance de s'affirmer comme une des valeurs sûres du heavy français.

FAHRENHEIT - Chain Reaction

Ah, en voilà une belle surprise !! Originaire du Chili, Fahrenheit propose un heavy-rock mélodique joué de façon magistrale qui devrait séduire ceux qui aiment Bon Jovi, Skid Row et Heaven's Edge. Des titres tels que "Prom nite" et "Roadkill" sont de veritables tueries fédératrices et c'est un véritable régal d'entendre le jeu de guitare de Javier Bassino, dont on devrait entendre parler à l'avenir.

YOUNG HEART ATTACK - Mouthful Of Love

Les Datsuns ne sont visiblement pas les seuls à plonger dans les racines du hard rock. Les USA ont trouvé en Young Heart Attack un très digne représentant pour rappeler à certains que dans les 70's des combos tels que AC/DC, MC5 et les Stooges faisaient peur. Des titres tels que "Mouthful of love" et "Misty rowe" sont imparables et donnent vraiment envie d'aimer Young Heart Attack. Le rock americain, qui a été débordé par les Européens, va-t-il enfin sortir la tête de l'eau ?

LOUD'N NASTY - Teaser Teaser

Je vais être franc, je n'attendais pas grand chose de cet album, l'effort précédent de nos amis glammeurs suedois("I wanna live my life in the fame") ne m'ayant pas laissé de souvenir impérissable... Loud N' Nasty a mis du temps pour sortir cet album(4 années se sont écoulées par rapport à son prédecesseur), mais force est de reconnaître qu'il y a eu de très nettes améliorations: meilleure production, compositions plus imparables, attitude plus clinquante, meilleur jeu de chaque musicien... Loud N' Nasty a mis les petits plats dans le grand pour nous concocter un excellent album de hard rock/glam qui ravira les nostalgiques de la glorieuse époque des Mötley Crüe, Ratt, Faster Pussycat et autres Poison. Yeah !!!

METAL CHURCH - The Weight Of The World

J'avoue que je n'attendais pas specialement ce disque, mais Metal Church prouve qu'il en a encore dans le ventre et qu'il ne faut pas encore l'enterrer. Ce disque est plus orienté heavy metal (on pense pas mal à Saxon et Iron Maiden), mais c'est un réel plaisir de goûter à la patte de Kurdt Vanderhoof, que je considère en quelque sorte comme l'âme du groupe. Alors que certains(Metallica) sont bien mal en point au niveau inspiration, Metal Church resiste plutôt bien à l'usure du temps.

ICED EARTH - The Glorious Burden

J'avoue que suite au départ de l'ancien chanteur Matt Barlow, j'étais assez pessimiste concernant la suite de la carrière de Iced Earth. L'arrivée de Tim Owens suscitait des interrogations concernant son association avec Jon Schaffer... Et bien, cet album montre que Iced Earth n'est pas encore fini et qu'il est encore capable de pondre quelques excellents morceaux tels que "Declaration day", The reckoning" et "Attila", sans oublier ce fabuleux morceau
d'anthologie de 32 minutes qu'est "Gettysburg(1863)" et qui justifierait presque à lui seul l'achat de ce skeud. Bref, l'association Owens/Schaffer m'a personnellement convaincue, même si certains fans de Barlow peuvent être déçus...

BANG TANGO - Ready To Go

"Ready to go" n'est sans doute pas l'album de l'année, mais il marque le retour complétement inattendu de Bang Tango(avec un nouveau line-up et Joe Leste comme unique rescapé, ceci dit) aux affaires et, même si le disque s'essoufle sur la fin, celui-çi est quand même plaisant à écouter et possède quelques titres(l'hymne immediat "Ready to go", "It ain't easy", "The other side") aptes à séduire tout fan de Hard US qui se respecte.

JOSH TODD - You Made Me

Pourquoi ai-je inclus cet album du chanteur de Buckcherry parmi les déceptions de l'année 2004 ? D'abord, parce que par rapport à ce que je connais de Buckcherry, ce disque est nettement moins accrocheur, beaucoup plus stressant à mon goût(l'absence de solos de guitares, ou presque, constitue l'un des handicap de cet opus). Ensuuite, les compos de l'album: celui-çi a superbement démarré avec "Mind infection", un titre heavy-rock direct et imparable, mais le
reste s'est avéré très en-dessous de ce titre. Ce disque n'est pas foncièrement mauvais, mais pleins d'albums lui sont superieurs. Enfin, une bonne nouvelle quand même: le chanteur Josh Todd et le guitariste Keith Nelson vont remonter Buckcherry et un troisième album studio du groupe serait en chantier.

WITHIN TEMPTATION - The Silent Force

Ayant bien aimé l'album précédent "Mother earth", j'espérais voir en ce "Silent force" la suite logique de son prédecesseur. A l'arrivée, c'est une déception: Within Temptation a sensiblement aseptisé (varietisé ?) sa musique, et semble marcher sur les plates-bandes de Evanescence, un groupe qui était arrivé... après le formation batave, ce qui est un comble ! Within Temptation tendrait-il à devenir un groupe grand public ?

HOUSE OF LORDS - The Power And The Myth

Alors que certaines reformations sont des plus réussies, ce serait plutôt l'inverse en ce qui copncerne House of Lords. En effet, on ne retrouve plus la classe et le panache qui habitaient la formation americaine à la fin des 80's et au début des 90's. Les titres sont d'une telle banalité qu'on a du mal à croire que c'est
ce groupe qui a pondu un chef-d'oeuvre tel que "sahara" en 1990. L'absence du clavieriste Gregg Giuffia sur cet album serait-elle la cause du manque d'inspiration qui caractérise "The power and the myth" ?

THE DONNAS - Gold Medal

Houlala, qu'il est décevant, cet opus !! On est bien loin de la fraicheur et de la spontanéité qui caractérisaient "Turn 21" et "Spend the night", les disques précédents des Donnas. "Gold medal" se veut certes plus mature, mais il a perdu en énergie(à part quelques titres) et tend vers l'aseptisation. Les Donnas ont-elles été victimes de la major Atlantic désireuse de les rendre accessibles au grand public, ou bien est-ce le producteur Butch Walker(ex-Southgang, ex-Marvelous 3) qui a rendu ce disque (trop) convenu ?
En tout cas, il y a de quoi rester sur sa faim. Il reste à espérer que ces demoiselles se reprennent pour le prochain album.

DIRTY AMERICANS - Strange Generation

Voilà un album qui ne restera surement pas dans les annales... Dirty Americans propose un stoner très aseptisé, sans relief et à la limite de la pop. Si certains titres sont sympas à écouter, l'ensemble de l'album s'avère ennuyeux, voire insipide sur la longueur. Ce sera peut-être mieux la prochaine fois ?

PRIMAL FEAR - Devil's Ground

Les années passent et le groupe allemand semble de moins en moins convaincant. Je ne reconnais pas le groupe qui m'avait bien botté le popotin avec l'album "Jaws of death" qui date quand même de 1999 (ça remonte loin, quand même !). Cet album est ultra-convenu, previsible et, pire, tombe dans les travers du clichesque via le titre"Metal is forever"(C'est bon, les gars, vous avez déjà donné avec "Living for metal" sur l'album "Nuclear fire" en 2001: pas la peine de vous la péter disque rayé...).

DIO - Master Of The Moon

Cet album montre que Ronnie James Dio n'est que l'ombre de lui-même. Les titres sont pour la plupart insipides, plats et manquant singulièrement de mordant, de conviction. Bref, on est bien loin d'un "Holy diver" ou "The last in line"... Bien sûr, Ronnie James Dio est à créditer d'un bon travail vocal sur ce disque, mais c'est bien la seule chose positive à en retenir... Et si on passait à autre chose ?







1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod