Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


FAHRENHEIT - Chain Reaction (2004)
Par THE MARGINAL le 13 Octobre 2004          Consultée 2350 fois

Eh bien, je peux dire qu'en ayant fait l'acquisition de cet album et en l'ayant écouté attentivement, j'ai été agréablement surpris par sa qualité musicale. En effet, pour un premier album, Fahrenheit s'en est sorti avec les honneurs et laisse entrevoir de belles choses pour l'avenir. Ce quintette, originaire du Chili, pratique un heavy-rock mélodique de qualité, influencé par Bon Jovi, Skid Row (celui du 1er album), Heaven's Edge, voire Dokken. Et les nostalgiques/amateurs du hard-rock estampillé 80's ont des chances d'accrocher à ce groupe.

"Chain reaction" contient son lot d'excellents titres faisant mouche là où ça fait mal et le combo chilien fait montre d'une sacrée maîtrise tant au niveau des compos que du savoir-faire instrumental. Les titres les plus heavy, les plus musclés comme "Prom nite", le génial "Roadkill" (Rhaaaa !! Il me rend dingue, ce titre !!!) et son refrain tapageur énorme ou le festif et rythmé "Chains n' cellars" n'auront aucun mal à convaincre tellement ils sont mortels, efficaces. Dans le créneau plus résolument hard mélodique, Fahrenheit ne plaisante pas non plus et fait étalage de tout son talent à travers des mid-tempos comme "Hot leather", plein de verve et de panache; "King of the night", "No news, good news". Un instrumental est également présent sur l'album : "JB solo", qui permet de mettre en lumière l'immense talent du guitariste Javier Bassino. Ce jeune homme (il n'a que 19 ans) crève tellement l'écran qu'il fait partie des solistes à suivre de très près à l'avenir.

Au beau milieu de toute cette débauche d'énergie décibelique, 2 jolies balades acoustiques apparaissent pour tempérer les ardeurs : "Be mine" et "Two souls, one heart". Celles-ci sont fort bien interprétées et rentrent parfaitement dans le moule "80's power-ballads". Il est toutefois dommage que quelques notes de violons soient présentes ici et là.

En tout cas, voilà une agréable surprise. Ce jeune combo chilien contribue à redonner au heavy-rock mélodique un second souffle et démontre que ce style musical n'est pas uniquement réservé aux anglais et américains, quelque peu débordés depuis quelques années dans ce domaine. Outre la savoir-faire des musiciens de Fahrenheit, on remarquera que le chanteur Chaz Thomson, dont la voix est tantôt éraillée, tantôt mélodique, est à créditer d'un bon travail vocal. A l'écoute de "Chain reaction", certains pourront sentir que le groupe a la flamme.

Pour un premier coup d'essai, Fahrenheit a placé la barre très haut. Il est juste dommage que ce CD soit trop court (10 titres, mais pas de remplissage). Avec 1 titre de qualité en plus et si on retire les quelques notes de violons sur les 2 ballades, "Chain reaction" aurait pu avoir la note maximale. Ce sera peut-être pour la prochaine fois... Aux dernières nouvelles, Fahrenheit prévoit d'entrer en studio pour enregistrer son 2ème album avec David Prater (l'homme qui a produit "Images and words" de Dream Theater et les 2 premiers albums de Firehouse) derrière les manettes. Voilà une info intéressante. Affaire à suivre...

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


ROADSTAR
Grand Hotel (2006)
Excellent hard rock bluesy des ex-hurricane party




KILLER DWARFS
Big Deal (1988)
Hard rock


Marquez et partagez



Par THE MARGINAL




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Chaz Thomson (chant)
- Javier Bassino (guitare)
- Carlos Otto (guitare)
- Carlos Cid (basse)
- Diefo Bombardiere (batterie)


1. Prom Nite
2. Unleash The Love
3. Hot Leather
4. King Of The Night
5. Be Mine
6. No News, Good News
7. Jb Solo (instrumental)
8. Roadkill
9. Chains 'n' Cellars
10. Two Souls One Heart



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod