Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


VOODOO HILL - Wild Seed Of Mother Earth (2004)
Par MOMO HEARTBREAKER le 20 Août 2004          Consultée 1966 fois

Deuxième album studio pour Voodoo Hill, le projet commun réunissant Glenn Hughes et le guitariste italien Dario Mollo. Si on ne présente plus The Voice Of Rock dont l’activité est plus que pharaonique ses derniers temps entre ses projets solo, son duo avec Joe Lynn Turner, avec HTP et différents projets annexes), le second est plus obscur pour le néophyte sans être pour autant un débutant. Ce dernier compte à son palmarès des participations prestigieuses sur divers projets réunissant des « ex-gloires » du hard rock (Graham Bonnet, Tony Martin, Don Airey et bien d’autres…).

La musique me direz-vous ! Elle tout bonnement excellente. En fait, elle ressemble à s’y méprendre à une version plus sombre et heavy du dernier album solo en date de Glenn Hughes (que je recommande chaudement à tout amateur de hard rock 70’s) : « Songs In The Key Of Rock ». Le début de l’album peut effaroucher car ça commence avec un gros riff limite power metal mais dès que l’entraînant « Make Believe » démarre avec son tempo débridé, on retrouve notre bon vieux hard n’soul sur le refrain.

Ainsi, le ton est donné, cet album sera composé de gros riff killer ("Dying To Live", "Still Evergreen ») et de petites touches progressives sombres (« Atmosphere », « Wild Seed Of Mother Earth ») pour la nouveauté, avec un fond plus classique mais toujours si bien sublimé par le chant encore une fois magistral de Glenn. Mais qu’en est-il de Dario Mollo ? Ce dernier nous livre un florilège de guitares en fusion et illumine l’album à chacune de ses interventions, notamment sur les pépites de mélodie que sont « Sensitive », « Nothing Stays The Same » ou « My Eyes Don't See It ».

La section rythmique est quant à elle impeccable, bourrée de feeling et soutien bien le groove si particulier fait des excentricités sonores de Mr Hughes dont le style aux confins de la soul apporte un charme fou à l’ensemble. Un petit mot sur la production, pour dire que comme bien souvent avec les italiens, elle est énorme.

Au final, l’on est devant une œuvre de premier ordre, proche de la perfection qui s’inscrit comme l’une des meilleures réalisations dans le genre de ses dernières années. Frontiers (nrd : je tiens à préciser que je ne touche pas de pots de vins de ce label), encore une fois, semble se distinguer de la concurrence et s’installer comme un gage de qualité indéniable en matière de hard rock mélodique. Encore bravo à Voodoo Hill pour un tel album, à qui je donne rendez-vous à la rentrée pour j’espère une hypothétique tournée qui aurait la bonne idée de s’attarder dans notre beau pays (svp Mr Hughes !).

A lire aussi en HARD ROCK par MOMO HEARTBREAKER :


GREAT WHITE
Can't Get There From Here (1999)
Hard rock

(+ 1 kro-express)



SOUNDGARDEN
Badmotorfinger (1991)
Hard rock

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   MOMO HEARTBREAKER

 
  N/A



- Dario Mollo (guitare)
- Glenn Hughes (chant)
- Roberto Gualdi (batterie)
- Dario Patti (claviers)
- Fulvio Gaslini (basse)


1. Make Believe
2. Dying To Live
3. Still Evergreen
4. Atmosphere
5. Wild Seed Of Mother Earth
6. My Eyes Don't See It
7. Nothing Stays The Same
8. Can't Stop Falling
9. Nothing Stays The Same
10. Soul Protector
11. She Cast No Shadow
12. 16 Guns



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod