Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1998 Impact

VELOCITY - Impact (1998)
Par THE MARGINAL le 1er Octobre 2004          Consultée 1605 fois

Oh, en voilà une belle surprise apparue en cette année 1998 ! A cette époque, je ne guettais guère les sorties d'albums estampillés hard mélodique/hard FM/hard US vu que je n'avais pas encore accès à Internet et que peu d'infos me parvenaient. Fort heureusement, j'avais l'occasion de consulter quelques fanzines (notamment Rock Time) et, en fouinant chez les disquaires, j'avais remarqué quelques sorties d'albums de hard mélodique soutenus par un label allemand (MTM) qui préfère se fier à son instinct plutôt qu'aux tendances du moment.

C'est ainsi que j'ai découvert Velocity et l'écoute de leur premier album "Impact" m'a vraiment mis sur le cul, si vous me permettez l'expression. Si cet opus n'est pas d'une grande originalité, il regorge de compos terriblement efficaces, bien travaillées et exécutées avec classe et conviction. On est ici en présence d'un album de hard mélodique pêchu, musclotté et sans clavier. C'est le tandem David Victor (chant, guitare, basse) / Chris Dodge (guitare), épaulé à la batterie par Pat Torpey (Mr.Big), qui a conçu tout le travail ; et on peut dire que "Impact" a été mené à bien.

On ne manquera pas de citer comme titres de premier choix le long mid-tempo "You don't amaze me anymore" qui ouvre l'album et a le mérite d'indiquer clairement à l'auditeur à quel genre de disque il a affaire, "Julia Ann" servi par une intro groovy assassine basse/batterie, la catchy "She's been around" avec ses cavalcades de solos flamboyants et virevoltants, "Riot goin' on" et ses gros choeurs sur le refrain, typiquement hard US, le big-rock endiablé et survitaminé "one minute to midnight" avec son refrain fédérateur et l'instrumental "Open road" qui permet d'admirer les talents d'instrumentaliste de David Victor et Chrois Dodge.

Les ballades "Janine" et "More than tonight" correspondent parfaitement au canons du genre hard mélodiqe/hard FM et la première nommée est plus efficace.

Si cet album était sorti en 1989/1990, il aurait probablement fait un carton dans les charts du monde entier car les refrains sont dans l'ensemble assez accrocheurs et les solos de guitare sont de toute beauté. Ce premier opus de Velocity est à rapprocher des travaux de Van Halen, Winger, Firehouse, House of Lords et Mr.Big. A l'époque de sa sortie, les inconditionnels de hard mélodique ont considéré ce "Impact" comme un bol d'air frais par rapport à ce qui sortait et c'est vrai qu'il y a de la qualité dans ce disque qui n'a pas la prétention de révolutionner le genre, mais qui a quand même fière allure dans une collection de CDs.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


IDLE CURE
2nd Avenue (1990)
Le meilleur album de idle cure




NOISEWORKS
Touch (1988)
Du hard mélodique assez recherché


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- David Victor (chant, guitare, basse)
- Chris Dodge (guitare)
- Pat Torpey (batterie)


1. You Don't Amaze Me Anymore
2. Julia Ann
3. Supernatural Lover
4. She's Been Around
5. Janine
6. Riot Goin' On
7. More Than Tonight
8. Love Is Dangerous
9. One Minute To Midnight
10. Open Road (instrumental)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod