Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD FM / A.O.R   |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


I NAPOLEON - I Napoleon (1991)
Par THE MARGINAL le 28 Septembre 2004          Consultée 1719 fois

I, Napoleon fait partie de ces groupes qui ont eu la chance d'être signés chez Geffen, suite au succès faramineux de Guns N'Roses avec "Appetite for destruction" et "GN'R Lies". I, Napoleon est un quartette canadien fondé par le chanteur/claviériste Steve Napoleon (qui fut auparavant le batteur de Witchkiller sous le nom de Steve Batky), auquel se sont joints Doug Stratton (guitare), Joe Fazio (basse) et Dave Imondi (batterie).

Sorti en 1991(comme tant d'autres disques), ce premier album éponyme se situe dans le créneau du hard mélodique tendant vers le FM, avec quelques influences néo-classiques qu'on peut entendre ici et là. A l'écoute de cet opus, I, Napoleon m'a fait penser à un hybride entre Cheap Trick, une version hard FM de Savatage, Lillian Axe et Queen. Musicalement, ce combo met l'accent sur la mélodie, bien sûr; mais aussi l'intensité et n'hésite pas à explorer le côté sombre du hard FM. De plus, les nappes de claviers sont très présentes (mais pas trop envahissantes, rassurez-vous).

Bien sûr, cette galette n'est pas un chef-d'oeuvre absolu; mais on y trouve suffisamment de bonnes idées, de bons titres bien arrangés pour lui trouver un intérêt certain. On ne sera pas insensible aux charmes que présentent les mid-tempo "Go to pieces", "Don't wanna sleep alone" habilement déguisé en ballade (ça ressemble à une ballade, mais ce n'en est pas une) et qui n'a pas son pareil pour remuer les tripes et éveiller la sensibilité de tout un chacun. Autres titres qui valent le détour: le rythmé et énergique "Love/Hate", foncièrement hard, l'accrocheur "Whipped silly" et son final emballant, "I am the idiot", plus foncièrement metal avec sa rythmique puissante et que j'ai pensé écrit spécialement pour moi (je plaisante ;+)), voire "Sweet cyanide".

Dans un autre registre; I, Napoleon surprend plutôt agréablement. Par exemple, le court instrumental "Concerto in D minor", bourré de piano et de divers arrangements, est clairement un hommage à la musique classique; tandis que la balade "Feels like suicide", triste et mélancolique, touchera les âmes sensibles pour sa profondeur et le passage sans transition des guitares sèches aux grattes électriques vers la fin est un des moments forts du disque. Il s'agit certainement de l'une des ballades les plus sous-estimées... L'autre ballade (au piano, ce coup-ci), "My backyard", est correcte, mais pas transcendante. Moins mémorable, en tout cas.

Cet album de I, Napoleon est donc tout à fait acceptable. La voix de Steve Napoleon apporte un plus non négligeable aux compos et les musiciens assurent bien derrière. On pourra toujours objecter sur le fait que certains titres sont plus plats et contribuent à faire un peu baisser le niveau général de l'album... Malgré tout, celui-ci n'en demeure pas moins classieux. Par la suite, ce groupe a complètement disparu de la circulation; faibles ventes d'albums et apparition de nouvelles modes(grunge, crossover, rock alternatif...) obligent...

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par THE MARGINAL :


DIVING FOR PEARLS
Diving For Pearls (1989)
De l'excellent hard fm des 80's




FRONTLINE
Circles (2006)
Hard mélodique classieux et sensible


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Steve Napoleon (chant, claviers)
- Doug Stratton (guitare)
- Joe Fazio (basse)
- Dave Imondi (batterie)


1. Perfect Absolution
2. Go To Pieces
3. Don't Wanna Sleep Alone
4. Come Back Soon
5. Everytime I See Your Picture - Luba
6. Love I Hate
7. Whipped Silly
8. Feels Like Suicide
9. I Am The Idiot
10. Sweet Cyanide
11. Concerto In D Minor (instrumental)
12. My Backyard



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod