Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Van Halen

BULLETBOYS - Bulletboys (1988)
Par THE MARGINAL le 14 Juillet 2004          Consultée 2098 fois

Formé en 1986, Bulletboys a sorti son tout premier album éponyme en 1988. Ce quartette americain est emmené par un chanteur(Mrq Torien) très influencé par David Lee Roth. D'ailleurs, le parallèle entre Bulletboys et Van Halen ne s'arrête pas là. En effet, la bande à Marq Torien a été signée sur la même maison de disques(Warner Bros), a enregistré cet album avec le même producteur(Ted Templeman) et évolue également en tant que quartette.

Bien entendu, Bulletboys jour un big-rock survitaminé dont l'influence du Van Halen Mark I est indéniable. Toutefois, il faudrait être de mauvaise foi pour voir en ce combo un simple clone insignifiant de Van Halen. En effet, Marq Torien n'est en aucun cas la copie carbone de David Lee Roth, même si l'attitude de ce dernier l'a beaucoup inspiré. En écoutant attentivement cet opus, on se rend compte que le vocaliste de Bulletboys a une voix un tantinet plus criarde, sans pour autant être désagréable. Quand au guitariste Mick Sweda, il a un jeu tout à fait compétent mais n'est en aucun cas un "Eddie Van Halen Wannabe".

Le plus grand mérite de ce quartette americain est d'avoir su délivrer des compositions accrocheuses, bien ficelées et certaines d'entre elles ont une reelle étincelle, ce qui compense largement un manque d'originalité(tout relatif). Un titre se distingue nettement plus que les autres: "Smooth up to ya", un mid-tempo big-rock entêtant sur lequel les lignes de basse résonnent nettement au point de faire taper du pied. A ce propos, si vous croisez un fan americain de hard rock traditionnel et que vous le questionnez sur Bulletboys, il vous citera cette chanson s'il connait le groupe.

Mais, fort heureusement, cet album ne se résume pas au fameux "Smooth up to ya". En effet, l'énergique "Hard as a rock", le swinguant et endiablé "Shoot the preacher down", "Hell on my heels" qui navigue entre big-rock et hard bluesy, le rapide et très rythmé "Crank me up" et "Badlands" sont autant de titres qui font mouche et qui combleront tout fan de Hard US, de hard rock en général qui se respecte.

Bon, c'est vrai que par moments, Marq Torien a un peu de mal à se départir de l'ombre envahissante de David Lee Roth(notamment sur "For the love of money"). Cet album n'est pas précisément un des disques majeurs des 80's, ou même du Hard US. Nénamoins, il demeure fort agréable à écouter et sonne de façon très homogène. Son signe particulier: il n'y a aucune ballade présente, ce qui était plutôt rare à l'époque. 100% big-rock & fun attitude: telle devait être la devise de Bulletboys à ce moment-là...

Mine de rien, ce premier effort discographique a fait son effet puisqu'il est monté assez haut dans les charts americains(34ème) et a même été disque d'or. Pour ma part, j'apprecie ce disque de Bulletboys même si je préfère certains combos de Hard US moins connus.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


LOVE/HATE
Wasted In America (1992)
Hard rock




KORITNI
Lady Luck (2007)
Dans la continuité de green dollar colour

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Marq Torien (chant)
- Mick Sweda (guitare)
- Lonnie Vencent (basse)
- Jimmy D'anda (batterie)


1. Hard As A Rock
2. Smooth Up In Ya
3. Owed To Joe
4. Shoot The Preacher Down
5. For The Love Of Money
6. Kissin' Kitty
7. Hell On My Heels
8. Crank Me Up
9. Badlands
10. F#9



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod