Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 



PRIVATE LINE - Six Songs Of Hellcity Trendkill (2002)
Par THE MARGINAL le 29 Mai 2004          Consultée 1823 fois

Décidément, la Finlande est très fertile pour enfanter des groupes de qualité ! On connaissait déjà, dans des styles différents, Nightwish, Stratovarius, Children Of Bodom, 69 Eyes, Amorphis, Sentenced. Là, on découvre Private Line, un quintette donnant dans le sleaze-rock teinté de punk et de glam, et qui laisse entrevoir de belles choses pour le futur.

En tant que 1er témoignage discographique de ce combo, le EP 6 titres intitulé "Six songs of hellcity trendkill" met en valeur un groupe influencé par Backyard Babies, Robin Black, Mötley Crüe(au niveau du chant, par moments), Faster Pussycat et doté d'un potentiel intéressant.

Le premier titre de cette galette, "Makin' a mess since 77", mettra rapidement d'accord les amateurs de sleaze-rock gràce à son refrain délicieusement accrocheur et son côté subversif, mais pas trop. La suite est également prometteuse comme en témoignent "Downstairs upstairs", musclé, énergique et mélodique à souhait; ou encore "Superstar I.Q" qui rappelle un peu ce que faisait Hardcore Superstar sur son 1er opus. "Grown like others" et "Virgin suicide" lorgnent plus ouvertement du côté du glam à travers leurs couplets aériens, tandis que "Crack in reality" cloture cet EP de façon rageuse et plus secouée.

Avec de tels atouts, Private Line présente une carte de visite lui donnant la légitimité de nourrir de serieux espoirs pour l'avenir. D'autant que le chant de Sammy, parfois proche de Vince Neil, est assez plaisant; et les musiciens maitrisent plutôt bien leurs instruments.

En tout cas, cet EP devrait combler les amateurs de glam et de sleaze-rock. Et ce jeune groupe finlandais devra confirmer ce très bon début. Maintenant, la balle est dans son camp et on attend vivement la sortie du premier veritable album studio en souhaitant que ce soit une grosse claque.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


STAR STAR
The Love Drag Years (1992)
Du glam de haute volée !!!!!




HOLLYWOOD TEASZE
No Flakes (1998)
Du glam en provenance d'allemagne


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Sammy (chant, guitare)
- Jari (guitare)
- Ilari (guitare, clavier)
- Spit (basse)
- Eliaz (batterie)


1. 1. Makin' A 4 Mess Since ' 77
2. 2. Downstairs Upstairs
3. 3. Superstar I.q
4. 4. Grown Like Others
5. 5. Virgin Suicide
6. 6. Crack In Reality



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod