Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : MÖtley CrÜe
- Style + Membre : Shameless

PRETTY BOY FLOYD - Leather Boyz With Electric Toyz (1989)
Par THE MARGINAL le 15 Mai 2004          Consultée 2721 fois

En ce qui concerne le visuel glam, Mötley Crüe puis Poison avaient placé la barre tellement haut à l'époque que le public pensait que personne ne les surpasserait. Erreur car voici qu'en 1989 debarque un quatuor americain haut en couleur: Pretty Boy Floyd.

Et lorsque j'ai entendu leur premier album pour la toute première fois, j'avoue que je n'avais pas aimé parce que j'avais considéré ce combo comme un clone de Mötley Crüe, la voix du chanteur Steve Summers étant très similaire à celle de Vince Neil.

Pourtant, en réécoutant plus attentivement "Leather boyz with electric toyz", j'ai revisé mon jugement sur Pretty Boy Floyd. Tout d'abord, le guitariste du groupe - Kristy Krash Major - a un jeu different de celui de Mick Mars et la section rythmique n'est en aucun cas une copie carbone de la paire Nikki Sixx/Tommy Lee.

En ce qui concerne le contenu de l'album, force est de constater que celui-çi contient quelques excellents hymnes glam/party-rock tels que "Leather boys with electric toyz", "48 hours", "Rock and roll outlaws", "on ly the young", le musclé "Your mama won't know" et la ballade "I wanna be with you", plutôt sympa à écouter. En revanche, l'autre ballade "Wild angels" est nettement moins convaincante car pas accrocheuse du tout.

Bien sûr, ce n'est pas l'album du siècle, loin de là. Il est évident aussi que Pretty Boy Floyd n'est pas au même niveau que Mötley Crüe et Poison. Pourtant, avec du recul et en comparaison avec certains combos actuels dans le vent, la bande à Steve Summers n'est pas aussi mauvaise que ce que certains ont prétendu.

Sans être exceptionnel, "Leather boyz with electric toyz" s'avère être un album de bonne facture et sympa à écouter. Personne ne l'aurait prédit à l'époque; mais Pretty Boy Floyd, reformé en 1998, est devenu avec le temps un groupe culte pour bon nombre de fans de glam et de hard-rock. La preuve: cet album a été réédité recemment chez Perris Records avec un nouvel artwork et 5 titres bonus(dont "Over the edge" qui démontre que Steve Summers, avec le temps, s'est bien démarqué de Vince Neil vocalement parlant).

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


QUIET RIOT
Metal Health (1983)
Hard rock




L.A. GUNS
L.a Guns (1988)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Steve Sex Summers (chant)
- Kristy Krash Majors (guitare)
- Vinnie Chas (basse)
- Kari Kane (batterie)


1. Leather Boyz With Electric Toyz
2. Rock And Roll(is Gonna Set The Night On
3. Wild Angels
4. 48 Hours
5. Toast Of The Town
6. Rock And Roll Outlaws
7. Only The Young
8. The Last Kiss
9. Your Mama Won't Know
10. I Wanna Be With You



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod