Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hardcore Superstar, Yld, The Throbs , Negative
- Style + Membre : Demolition 23, Jetboy

HANOI ROCKS - Two Steps From The Move (1984)
Par THE MARGINAL le 12 Mars 2004          Consultée 5620 fois

Formé en 1980, Hanoi Rocks aura accompli un sacré bout de chemin sur une durée de 5 ans. En effet, le combo finlandais, emmené par le formidable chanteur Michael Monroe et le guitariste Andy Mc Coy, a sorti la bagatelle de 5 albums studios, s'est taillé une sacrée réputation sur scène au point d'atteindre le statur de groupe ultra-culte. Le quintette finlandais, à défaut d'avoir vendu des millions d'albums, a tout de même été jusqu'à servir d'influence pour des groupes US comme Guns N' Roses, L.A.Guns, Poison, Faster Pussycat.

Mais parlons plutôt de l'album "Two steps from the move". Pour commencer, Hanoi Rocks démarre très fort avec une excellente reprise de Creedence Clearwater Revival. Je parle de "Up around the bend". La suite de l'album est constituée de compositions personnelles de Hanoi Rocks qui surfent habilement entre le rock n'roll, le glam et le punk.

Vous voulez des exemples ? Le tapageur et musclé "High school", le planant et mélodieux "Underwater world" qui a servi d'inspiration à Axl Rose quelques années plus tard, "Boulevard of broken dreams" qui résume presque à lui seul le parfait alliage entre l'esprit glam et l'énergie du rock n'roll, le rapide et déjanté "Futurama"(quel moment d'adrénaline !) ou encore le festif "Cutting corners" et ses notes virevoltantes de saxophone.

Impossible de passer sous silence les 2 ballades de l'album tellement celles-çi sont de grande envergure. "Don't you ever leave me" peut-être considérée comme la ballade glam ultime: depuis le fameux "Dandy in the underworld" de T-Rex, personne n'avait fait aussi bien. Quand à "Million miles away", elle monte davantage en intensité.

Bourré d'hymnes et de classiques; "Two steps from the move" fait, à l'heure actuelle, toujours partie d'un des meilleurs albums glam de tous les temps et cela se justifie par le fait qu'au sein de Hanoi Rocks y régnait une certaine magie. Ce disque aurait pu permettre à Hanoi Rocks d'atteindre la consécration planétaire. Hélas, la tragédie fut au rendez-vous puisque le batteur Razzle est mort lors d'un accident de voiture, ce qui a entrainé le split de Hanoi Rocks. Il faudra finalement patienter jusqu'à 2002 pour voir Michael Monroe et Andy Mc Coy remettre Hanoi Rocks en selle.

A lire aussi en HARD ROCK par THE MARGINAL :


CRANK COUNTY DAREDEVILS
Livin' In The Red (2007)
Hard rock viril, brut, sans concession




KROKUS
Hellraiser (2006)
Toujours aussi pêchus, les papys de KROKUS


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Michael Monroe (chant, saxophone)
- Andy Mccoy (guitare lead, chant)
- Nasty Suicide (guitare, chant)
- Sam Yaffa (basse, chant)
- Razzle (batterie, chant)
- Bob Ezrin (claviers, chœurs, percussion)


1. Up Around The Bend - Creedence Clearw
2. High School
3. I Can't Get It
4. Underwater World
5. Don't You Ever Leave Me
6. A Million Miles Away
7. The Boulevard Of Broken Dreams
8. Boiler (me Boiler 'n' Me)
9. Futurama
10. Cutting Corners



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod