Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


TWISTED TOWER DIRE - Crest Of The Martyrs (2003)
Par THE MARGINAL le 13 Novembre 2003          Consultée 2256 fois

Vous voulez un énième groupe de heavy-metal ou true-metal(appelez-ça comme vous voulez)? Je vous présente Twisted Tower Dire. Ce quintette, consitué de Tony Taylor(chant), Dave Boyd(guitare), Scott Waldrop(guitare), Jim Hunter(basse) et Mark Stauffer(batterie); n'est pas un nouveau venu puisqu'il a vu le jour en 1995 et avait sorti 2 albums: "The curse of Twisted Tower"(1999) et "The isle of Hydra"(2001). Ce groupe a aussi la particularité d'être originaire des USA, ce qui n'est pas très fréquent pour ce style de musique.

Avec comme 3ème opus "Crest of the martyrs", Twisted Tower Dire bénéficie d'une meilleure distribution à échelle mondiale gràce à sa signature chez le label allemand Remedy Records. Et cet album, que vaut-il ? Eh bien, à l'écouter; on sent nettement que ce groupe est influencé par Iron Maiden et Judas Priest. Trop, sans doute car les influences en question sont loin d'être totalement digérées. Le chanteur Tony Taylor semble parfois imiter Bruce Dickinson; mais il n'a ni son aura, ni son envergure. Au fur et à mesure que les titres défilent; l'album ne décolle pas vraiment, ou alors par intermittence. Quand aux musiciens; ils maitrisent correctement leurs instruments, mais il n'y a pas non plus de quoi crier au génie.

Les titres de l'album s'enchainent et je n'arrive pas à trouver d'étincelle. Bon, en cherchant bien; on pourra à la limite citer "At night", "Axes&honour" assez rock et le début à la guitare acoustique de "The reflecting pool" parmi les bonnes choses. Mais c'est nettement insuffisant car, sur l'ensemble, le groupe se montre quelconque, insipide. La palme du ridicule revient à "Fight to be free", clichesque comme ce n'est pas permis. Qui plus est, la production (signée Piet Sielck, de Iron Savior) manque de relief et la pochette est vraiment de mauvais goût.

Alors, bien sûr, c'est toujours mieux que n'importe quel groupe de néo-metal; mais il ne faut pas quand même perdre de vue que dans le créneau du heavy-metal traditionnel, il y a beaucoup mieux. Par exemple, Primal Fear et, dans un registre plus mélodique, Edguy sont plus efficaces, plus pertinents. Je ne veux pas être un oiseau de mauvaise augure, mais je crains que Twisted Tower Dire reste confiné dans l'anonymat. Et si le heavy-metal revient un jour en force aux USA, ce ne sera certainement pas gràce à ce combo.

A lire aussi en HEAVY METAL par THE MARGINAL :


CHARIOT
The Warrior (1984)
Heavy metal




MOX NIX
Mox Nix (1985)
Album ultra-culte du heavy metal des 80's


Marquez et partagez




 
   THE MARGINAL

 
  N/A



- Marc Stauffer (batterie)
- Scott Waldrop Guitare)
- Dave Boyd (guitare)
- Jim Hunter (basse)
- Tony Taylor (chant)


1. At Night
2. Some Other Time, Some Other Place
3. Axes & Honour
4. To Be A Champion
5. Infinitum
6. Fight To Be Free
7. Transfixed
8. By My Hand
9. Guardian Bloodline
10. The Reflecting Pool



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod