Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MÉLODIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2023 Auer

MARIANAS REST - Auer (2023)
Par MEFISTO le 27 Avril 2023          Consultée 919 fois

N'est pas OMNIUM GATHERUM qui veut. Encore moins INSOMNIUM et cette bande de bands bandants. Vous connaissez le tintouin ; le lyrisme fait mâle et « lourdure », le Death Mélo qui s'acoquine avec la torpeur du Doom, la violence du Death, les envolées Hard et Heavy et la tendresse de tous les autres styles plus doucereux tels que le Goth, etc. C'est tout un mix. Et ça ne plaît pas toujours. Surtout pas en 2023, où tous les acrostiches et mélanges semblent avoir été créés.

Chaque fois que j'écris sur le Death Mélo finlandais, j'ai l'impression de me répéter ; le champ lexical est le même, idem pour les émotions et thématiques giclées sur notre toile d'indifférence quasi généralisée, celle qui mesure 40 075 km. Oui, c'est le périmètre de la Terre, au cas où vous vous en foutriez, espèces de nazes analphabètes.

Pour éviter que cette chronique se termine en queue de toison (donc le poil entre les dents), lecteur, je me dois de trouver des arguments pour t'inciter à goûter aux restes de Mariana (car un repos ne se mange pas), que tu sois amateur de sucré, de salé ou d'acres aliments. Et bien, mes conseils commenceront par un avertissement : ne te fie pas au chant désagréable sur la pièce-titre, sinon tu seras irrémédiablement relégué aux oubliettes des fans potentiels de MARIANAS REST. Je ne sais pas pour vous, mais c'est la dernière chose que je souhaite dans la vie, moisir aux oubliettes, après me marier et avoir plus de quatre mômes (putain de bordel, Mefisto, sors-moi d'ici, JPP !).

Sérieusement, pour être fan de MARIANAS REST, il faut deux choses : être complètement accro à OMNIUM GATHERUM (Aapo Koivisto est le claviériste des deux entités) ou avoir une case en moins dans la catégorie amour-propre et amour-des-autres. Parce qu'à moins d'être une saloperie de jovialiste, impossible de ne pas sombrer dans la pénombre des âmes perdues, aussi connue sous le « vortex des looses ». Et c'est justement là que ça achoppe.

"Auer" a toutes les caractéristiques d'un album post-apocalyptique joué par IN MOURNING. Il assoit bien ses ambiances, tente de déclencher nos larmes de crocodile ("Light Reveals Our Wounds", la longuette "The Ground Still Burns") et, je dois l'avouer, offre des textes assez intéressants. Or, l'ensemble me laisse une impression de vide, même si je sais qu'on tient ici de la came potable.

Les rayons ultraviolents qui percent ce nuage se comptent sur les doigts d'une paluche : y a assurément les parties lourdes de "Diseased", la fresque océanique sur "White Cradle", la montée en puissance de "Fear Travels Fast" et le dernier tiers de "The Hanging Blade" qui tranchent le débat. Mais il me manque de la viande pour être grassement repu par les Finlandais, qui ratent leur point d'exclamation avec le somnifère "Sirens". Ça n'aide pas du tout la cause…

J'espère sincèrement que plusieurs d'entre vous serez moins blasés, car "Auer" est loin d'être mauvais. MARIANAS REST renifle la piste des leaders du sous-genre. Les ornières sont creuses toutefois, il faudra tripler, voire quadrupler les efforts, pour gagner le peloton de tête et voir l'avenir d'un œil nouveau.

Sinon, ben… y a toujours les oubliettes.


Podium : (or) "White Cradle", (argent) "Diseased", (bronze) "Fear Travels Fast".

Indice de violence : 2,5/5.

A lire aussi en DEATH MÉLODIQUE par MEFISTO :


INNERFIRE
Sacricide (2016)
Quand le viking débarque en Belgique




IN VAIN
Mantra (2010)
On progresse vachement vite chez IN VAIN !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Jaakko Mäntymaa (chant)
- Aapo Koivisto (synthé)
- Harri Sunila (guitare)
- Nico Mänttäri (guitare)
- Nico Heininen (batterie)
- Niko Lindman (basse)


1. Auer
2. Diseased
3. Light Reveals Our Wounds
4. White Cradle
5. The Ground Still Burns
6. Fear Travels Fast
7. The Hanging Blade
8. Sirens



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod