Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD HEAVY  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2023 Back On Earth
 

- Style : Aerosmith, Guns N' Roses, MÖtley CrÜe, Skid Row

GIRISH AND THE CHRONICLES - Back On Earth (2023)
Par KOL le 11 Février 2023          Consultée 2242 fois

Comme pour sans doute beaucoup d’entre-nous, le Hard Rock a été LA porte d’entrée vers la musique Metal. Tout au moins pour les lecteurs de ma génération (sic). Les plus jeunes de nos lecteurs, avec une fougue et une insouciance qui nous étaient étrangères à leur âge, se sont peut-être lancés dans le Death ou le Black sans préliminaires, mais ce ne fut pas mon cas. J’ai donc poncé dans les années 80 tous les grands du genre, en large et en travers, avant que la NWOBHM puis le Thrash ne viennent faire voler en éclat mes maigres certitudes d’adolescent et m’ouvrir des horizons plus extrêmes. Ce qui s’est passé en moi à l’écoute de "Back On Earth" est un véritable miracle et c’est ce que je souhaite partager ici avec vous.

Cela fait bien longtemps que je n’écoute presque plus de Hard Rock, à peine plus de Heavy Metal. Non pas que je ne me recolle pas les glorieux anciens de temps à autres entre les esgourdes, mais globalement, si j’ai le choix, je vais plutôt avoir tendance à me lancer une petite galette de Metalcore, de Melodeath ou de Blackened Death. C’est un fait. Alors, oui, un petit AIRBOURNE de temps à autres ne fait pas de mal, quelques morceaux d’HALESTORM pourquoi pas, SLASH quand il décide de se sortir les doigts, d’accord, mais après ? Où est la relève (putain je déblatère vraiment comme un vieux soiffard à la fermeture du PMU du coin…) ? Même le dernier SKID ROW, qui avait enchanté la rédaction, m’avait laissé de marbre.

Heureusement, GIRISH AND THE CHRONICLES (GATC pour les intimes) s’est pointé à l’improviste, et m’a collé une méchante claque, ravivant par moment les ardeurs de mon enfance. Quartette issu de Gangtok en Inde, le groupe revisite les fondamentaux du genre, officiant quelque part entre AEROSMITH et GUNS N’ ROSES, balançant ses flèches enflammées pied au plancher à grand coup de riffs à l’ancienne, de guitares qui partent dans tous les sens, avec une énergie et une envie qui fait plaisir à écouter. Ils ont également le bon goût de ne pas singer leurs prédécesseurs, y ajoutant une petite dose de Heavy que n’aurait pas renié… SKID ROW justement. La comparaison entre "The Gang’s All There" et cet album ne joue d’ailleurs pas en la faveur des Américains.

Ce "Back On Earth" est en fait un ré-enregistrement de l’effort séminal de la formation, sorti en 2014. Conservant la majorité des pistes vocales de l’époque, le combo est retourné en studio reprendre les instruments et réinterpréter ces douze titres, fort de l’expérience accumulée depuis. L’édition originale est actuellement introuvable, je ne saurais donc effectuer de parallèle avec celui-ci et me contenterai donc de le juger pour ce qu’il n’est pas : une nouveauté jetée en pâture à des fans, plus nombreux de jour en jour. Et ce n’est que mérité vu la qualité de la prestation dévoilée tout au long de l’heure que dure ce premier LP.

L’ouverture sur un "Ride To Hell" enflammé donne le ton quant aux capacités de GATC. Des grattes à fond la caisse, un chanteur habité, un rythmique qui donne envie de sauter dans tous les sens, des twins guitares, un petit break qui va bien, la recette a beau être connue, elle n’en reste pas moins savoureuse. Le sens de l’écriture n’est pas sans rappeler celle de Nikki Sixx (MÖTLEY CRÜE) ou d’AIRBOURNE, justement. Cette chanson est purement jouissive, et ce ne sont pas les petits leads et soli qui permettront de reprendre son souffle. Tout simplement excellent ! Chaque amateur de Hard Rock DOIT écouter "Ride To Hell" tant ce morceau est inspiré et créatif dans un genre plutôt balisé, dont on pense qu’il a déjà tout donné. Myles, DS, celui-là est pour vous, ou je ne m’appelle plus Kol !

Le reste est dans l’ensemble à l’avenant : ça envoie dans tous les sens, fleurant bon la nostalgie des grandes années, sans pour autant jamais sombrer dans le fan-service. "Back On Earth" est conçu avec un tel respect, que l’on ne peut qu’applaudir le résultat. Ça joue bien, ça joue vite, Girish est autant à l’aise dans les aigus que lorsqu’il pose sa voix plus grave, avec un grain tout à fait appréciable. J’en veux pour preuve le side-project FIRSTBORNE, monté par Chris Adler (ex-LAMB OF GOD) et James LoMenzo (ex-MEGADETH), belle preuve de reconnaissance des talents du bonhomme.

Alors, me demanderez-vous certainement, pourquoi pas une sélection ? Premièrement, tout cela est un peu long. Près d’une heure au compteur, c’est sans doute un peu gourmand de la part du gang de Bangalore. D’autant que, deuxième point, l’abus de balades est dangereux pour la santé. Et malheureusement, GATC n’évite pas l’écueil. Si "Angel" fait le taf plutôt correctement, "Yester Years" sombre un brin dans le pathos, d’autant qu’elle enchaîne avec "Smile Little Child", guère plus inspirée. L’idée d’accoler ces deux-là est franchement malheureuse, quelle mouche les a donc piqués ? Raboter ces deux pistes aurait permis de gagner en concision et en cohérence, car c’est quand il envoie la purée que Girish et sa bande excellent.

Fort heureusement, le final est majestueux. "End Of Civilization" envoie le bois, dans un registre plus Heavy que le reste de l’opus, et réserve une belle surprise dans sa construction, mais je ne dévoilerai rien ici et vous laisserai découvrir la chanson par vous-même. Cela faisait trèèèèèèèèès longtemps que je n’avais pas pris mon pied de la sorte à l’écoute d’un skeud de Hard/Heavy, et je ne peux donc que vous encourager à faire de même. Vous ne pourrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus.

A lire aussi en HARD ROCK par KOL :


Ayron JONES
Child Of The State (2021)
Parfois, le buzz a du bon !

(+ 1 kro-express)



GODSMACK
Lighting Up The Sky (2023)
L'album testament pour GODSMACK ?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   KOL

 
  N/A



- Girish Pradhan (chant, guitare)
- Suraz Sun (guitare)
- Yogesh Pradhan (basse, claviers)
- Nagen Mongrati (batterie)


1. Ride To Hell
2. Loaded
3. Born With A Big Attitude
4. Shot By The Cupid, Touched By The Devil
5. Angel
6. I Wanna Get That Lovin’ Again
7. Hey You
8. Yester Years
9. Smile Little Child
10. The Revolving Barrel
11. Golden Crown
12. End Of Civilization



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod