Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY NéO CLASSICAL METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Impellitteri, Quiet Riot, Judas Priest, Loudness, Yngwie Malmsteen, Obsession, Ozzy Osbourne, Whitesnake

ANIMETAL USA - Animetal Usa W (2012)
Par FENRYL le 26 Juillet 2021          Consultée 824 fois

ANIMETAL USA a décidé de battre le fer tant qu'il est chaud… Une petite année après un formidable premier méfait, le combo hommage est de retour, pour le plus grand bonheur des fans !
Petit rappel pour ceux qui auraient loupé le précédent épisode : nous parlons donc ici d'un groupe fondé en hommage au musicien japonais Eizo Sakamoto qui est à l'origine du cultissime combo ANIMETAL dans son pays. Ce chanteur propose depuis 1990 des covers des grands thèmes des animes du Japon…

Une nouvelle fois, il est ici question de rendre ici justice à tout ce talent de composition Metal que l'Empire du Soleil Levant n'a de cesse de proposer au travers de ces fantastiques génériques d'animes et autres OAV. La génération des années 80 en est convaincue, reste à voir ce que les dernières décennies ont pu enfanter…
ANIMETAL USA se propose donc une nouvelle fois de reprendre de très célèbres thèmes de dessins animés en langue anglaise.

Le line-up all star band ne change pas – pour rappel Mike Vescera (ex-LOUDNESS, Yngwie MALMSTEEN et OBSESSION) au chant, Chris Impelliterri (IMPELLITERRI) virtuose de la six-cordes, Rudy Sarzo (ex QUIET RIOT, Ozzy OSBOURNE, WHITESNAKE) à la basse et Scott Travis (JUDAS PRIEST) à la batterie ! - et le combo demande durant sa phase de production quels titres ils souhaitent trouver sur ce second effort.

Vous me voyez donc venir rapidement : on ne change pas une équipe qui gagne, on entérine le principe même du concept ANIMETAL USA, il s'agit donc d'une réussite ?! Difficile en effet de le nier.

Les musiciens articulent leurs prestations autour d'un mélange de medleys et de prestation unique autour d'une adaptation d'un manga désormais plus ou moins culte à l'échelle de la planète.
En ouvrant le bal avec "Touch" ("Théo ou la batte de la victoire" en français), il faut bien reconnaître que l'on retrouve la dynamique standardisée des Shonen à succès. Et pour cause : le baseball (passion au Japon), un triangle amoureux durant les 26 tomes de cette série des années 80 éditée à plus de cent millions de volumes vendus constituent l'une des bandes dessinées les plus vendues au monde ! Une entrée en matière Heavy Speed du plus bel effet : guitares affûtées, harmoniques artificielles et riffing nerveux comme on l'adore !
La nostalgie d'un "Cat's Eye" marquera les quarantenaires et plus : le thème de Anri et son "Mysterious Girls" nous replongent dans les deux saisons de la série télévisée entre 1983 et 1985 ! Enlevé et rythmé, ce morceau est d'une efficacité notable !

Inspiration MÖTLEY CRÜEienne indéniable pour l'entrée en matière du premier medley avec "Devilman" (plus confidentiel en France car datant de 1972/1973 !) qui s'achève par un solo qui vous berce à merveille les oreilles ! "Kamen Rider" (1971!) série style kokusatsu (cf Godzilla puis des série Kaiju, Yokai…) enfonce le clou avant un speederie "Ultraseven" !

Beaucoup l'ont espéré et attendu, il est de la partie le medley "Dragon Ball Z" ! Mélodieux et superbement interprété, il ne peut que ravir les mordus de la saga ! Il s'agit d'une nouvelle occasion pour profiter des talents de Chris à la guitare : ce dernier ne ménage pas son engin et nous balance des descentes de manche qui rendent véritablement hommage à l'esprit initial d'ANIMETAL mais aussi des artistes à l'origine des génériques et autres morceaux.

Mon coup de cœur se porte vers "The Galaxy Express 999" car ce morceau résume parfaitement ce qu'est un titre "theme song" d'une adaptation d'un manga : des chœurs, un refrain énergique, des leads de guitare dans tous les sens, un gros son de guitare rythmique, un solo qui frappe et un sens de la mélodie qui marque immédiatement. Je vais avoir également du mal à être objectif sur "Ai Oboete Imasu Ka/Do You Remember Love ?" tiré du mythique "Macross" : cette ballade ultra typée années 80 se voit améliorée, notamment autour de son refrain mièvre grâce une fois encore au talent de Impelliterri à la guitare mais également de Vescara au chant.

Un medley typé Shojo est de la partie : "Sailor Moon", "Attack N°1" (1970, premier Shojo avec des personnages principaux féminins sur le sport avec le volley ball avant "Jeanne et Serge" !) avec son final proche d'influences russes par moments avec des titres datant des années 60 ! Toujours la même qualité.

Avec "We Are!", c'est bien "One Piece" qui déboule ! On parle ici d'une série débutée en manga en 1997 et toujours active ! 99 tomes à ce jour et 490 millions de copies vendues, rien de moins que le manga le plus vendu de l'Histoire ! Adapté en 1999, la série animée compte actuellement 983 épisodes ! Bref, il était évident que ANIMETAL USA allait rendre hommage à ce monument : si la version originale est plus Pop et calme, le groupe dépoussière sérieusement ce morceau et lui donne une sacrée énergie, à faire passer sa référence pour de la musique d'ascenseur !
Même constat coté années 94/95 avec "Les chevaliers magiques du clair de Terre" que je ne connaissais pas du tout en toute transparence : on dynamise tout cela et le tour est joué ! Encore un morceau sympathique et mélodieux (sans doute le plus posé de l'album).

ANIMETAL achève son œuvre avec un medley de titres de JAM PROJECT avant de s'offrir tout de même un titre original en guise de conclusion ("Give Lee Give Lee Rock Lee") en duo avec Hironobu Kageyama de LAZY et JAM PROJECT. Féroce et 100 % anime, le plaisir de chacun est facilement décelable au cours de l'écoute !

Vous l'aurez donc compris, j'ai de nouveau pris beaucoup de plaisir à écouter ce nouvel hommage ! La performance musicale reste à l'ordre du jour et une nouvelle fois, inutile d'avoir forcément de l'appétence pour la culture nipponne et les animes. En moins de 50 minutes, offrez-vous une belle dose de Metal japonais, mis au goût du jour avec des Américains, soucieux de rendre hommage des vraies œuvres Metal !

Note réelle : 3,5/5.

Top : "The Galaxie Express 999".

A lire aussi en HEAVY METAL par FENRYL :


AVENGED SEVENFOLD
Live At The Grammy Museum® (2017)
Unplugged mais pas pour MTV !




PANTERA
Power Metal (1988)
La mue s'opère, PANTERA muscle son jeu...


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
  N/A



- Mike Vescera  (chant)
- Chris Impelliterri  (guitare)
- Rudy Sarzo  (basse)
- Jon Dette (batterie)


1. Touch
2. Cat's Eye
3. Hero Medley
4. Dbz Medley
5. The Galaxy Express 999 Ginga Tetsudou Suriinain
6. We Are !
7. Yuzurenai Negai
8. Shojo Medley
9. Ai Oboete Imasu Ka
10. Jam Project Medley
11. Give Lee Give Lee Rock Lee (extended Version)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod