Recherche avancée       Liste groupes



      
(HEAVY BLACK) THRASH  |  STUDIO

Commentaires (4)
Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Bandcamp (24)

HEXECUTOR - Beyond Any Human Conception Of Knowledge... (2020)
Par POSITRON le 15 Février 2021          Consultée 1447 fois

Si j'ai de plus en plus de mal à parler de musique par la forme que j'emprunte en ce moment même, ce n'est pas par dégoût des albums médiocres ou par snobisme prétentieux (malgré tous mes efforts) mais plutôt par un sentiment grandissant que la musique se suffit bien souvent à elle-même et qu'en extraire la substantifique moelle par le biais du texte requiert un effort bien plus conséquent que pisser de la ligne dans mon traitement de texte Apache OpenOffice Writer 4.1.7. N'y voyez aucune attaque contre l'exercice de la chronique en général, juste une constatation.

Vous n'êtes pas stupides, si j'en parle aujourd'hui, c'est parce que ça colle particulièrement bien à notre sujet du jour : ça fait dix-huit mois que j'essaye d'écrire sur "Poison, Lust And Damnation", dont on va reparler plus tard et comme vous avez pu le remarquer rien n'est encore sorti. HEXECUTOR est un groupe qui a tellement tout compris qu'il faudrait soit ne rien en dire – mais ça serait con de s'arrêter la – soit en écrire toute une thèse. Si jamais un riche mécène me lit : je prends tous les financements on peut s'arranger.

Puisque j'ai déjà décidé de ne rien respecter : jouons cartes sur tables, posons les faits. Sans irrespect aucun pour le reste de la scène, HEXECUTOR est le meilleur groupe de Thrash français depuis toujours. Je vous invite à déposer vos contre-arguments et vos noms de groupes dans les commentaires pour que je puisse ne pas les lire et ne pas les écouter. Pas que je m'estime infaillible (*) mais bon, si vous avez tellement d'avis intéressants pourquoi vous n'envoyez pas votre candidature ici, hein ?

Mais alors si j'ai écrit le mot en "t" que les Français ne savent pas prononcer vous devez avoir une certaine image mentale de la musique du groupe qui commence à se former et c'est une très bonne chose : vous allez pouvoir prendre cette image et la mettre directement à la poubelle. Car HEXECUTOR joue du Thrash "presque par accident" et "de très loin".

"Presque par accident" parce que le Thrash c'est la jonction entre le Heavy et le Black, que ça permet de lever les mains en hurlant et de faire des grands écarts entre RUNNING WILD et DESTRUCTION ou entre SCORPIONS et NIFELHEIM. "De très loin" parce qu'en faisant leur petit mélange, HEXECUTOR se place non-seulement au-dessus de la masse des groupes de revival chiants (**) mais également au-delà des frontières du genre. C'est sur ce point précis que le groupe comprend tout : je le répéterai jusqu'à ma mort, l'esprit plutôt que la lettre, ça fait des meilleurs albums.

Mais si vous connaissez un petit peu la réputation du groupe, genre, de loin, comme ça, je dois quand même vous avertir. Si l'on s'intéresse à son évolution depuis sa première démo, on remarque quand même que cet affranchissement du carcan Thrash s'est fait de manière progressive. Il y a une trajectoire constante depuis le DESTRUCTION-worship un peu hésitant de "First Hexecution" vers "Poison..." qui était déjà moins primaire et plus divers que "Hangmen of Roazhon". HEXECUTOR s'éloigne du game si vous voulez, il plane au-dessus des aigles. (***)

Et donc si on a pu vous vendre le groupe comme un passage à tabac avec moult métaphores lubriques et/ou guerrières, il faut bien se dire que du coup "Beyond..." est encore un pas de plus dans la direction dont je vous parlais. Certes il y a toujours "Ker Ys", tube incroyable qui envoie directement à vos muscles l'ordre de casser votre mobilier sans passer par votre cerveau, il y a toujours les combos pinched/hammer-on et les aigus surhumains de Jey – et je sais de quoi je parle vu les efforts que j'ai fait pour les reproduire (très mal, bien évidemment).

Mais "Beyond..." c'est aussi l'album qui contient le fabuleux "Brecheliant" et ses six minutes de magie instrumentale qu'on aurait pas pu imaginer trouver sa place sur l'album précédent. Il suffit de comparer les introductions des albums pour comprendre à quel point le propos pourra être différent : le premier riff de "Macabre Ceremony" c'était direct un petit coup de couteau dans la nuque et on en parle plus alors que "Buried Alive With Her Silk White Dress" commence sur un riff beaucoup plus mid-tempo, à croire que ne pas justement démarrer par "Ker Ys" était un choix délibéré.

Alors en fin de compte mes petits problèmes d'érection scripturale tombent à pic car ce n'est pas plus mal de chroniquer "Beyond..." en premier sur un site comme NIME. Quitte à essayer de faire avaler du Black/Thrash à notre lectorat de dragons holy mightiques autant tenter l'album avec deux lignes de clavier, quelques passages en twin guitars et un tout petit peu moins de violence. En plus ça parle de légendes bretonnes, c'est presque du Folk Metal, non ? Vous êtes vraiment sûrs ?

_ _ _

(*) C'est pas comme si j'avais mis 4/5 sur ce site à deux albums que je considère comme dans mon top 10 du genre hein. Ha ha. On se marre.
(**) Je sais que ça a l'air d'être un sempiternel homme de paille qu'on mentionne encore et toujours sans vérifier mais je vous jure que je tombe fréquemment et encore aujourd'hui sur des groupes de Thrash d'une médiocrité abyssale, encore pire que le revival OSDM. L'angoisse atroce, despotique même.
(***) k double a, deux-sept, deux-sept

A lire aussi en THRASH METAL par POSITRON :


DEMONIAC
So It Goes (2020)
Ainsi soit-il : it really fucking goes.




HELLWITCH
Syzygial Miscreancy (1990)
Riff riff riff riff riff riff riff riff riff riff


Marquez et partagez






 
   POSITRON

 
  N/A



- S. Chainsaw-maeströr (basse)
- Putrid Vön Rötten (batterie)
- Joey Demönömaniac (guitares, backing)
- Jey Deflagratör (guitares, chant)


1. Buried Alive With Her White Silk Dress
2. Ker Ys
3. Eternal Impenitence
4. Tiger Of The Seven Seas
5. Belzebuth's Apocryphal Mark
6. Brecheliant
7. Danse Macabre
8. Kroez Er Vossen



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod