Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY THRASH METAL  |  E.P

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Mercyful Fate
 

 Facebook (33)

GALAXY - Lost From The Start (2019)
Par FREDOUILLE le 22 Mai 2020          Consultée 1227 fois

Messieurs, Mesdames,

Voici un EP qui mérite véritablement toute votre attention. Un disque de cinq titres, dont "Traveller" en guise d'introduction qui n’est en fait qu’un petit instrumental atmosphérique. Rien de tel pour nous plonger dans l’univers ‘cosmique’ de GALAXY aux débuts fort prometteurs. Cette jeune formation qui nous vient d’Australie et est originaire de Melbourne, risque fort d’occuper votre platine ou votre playlist dans les semaines à venir. Non seulement parce que cet EP est vraiment très bon (achetez-le et/ou écoutez-le), mais aussi parce que le groupe étant, à l’heure où j’écris ces lignes, déjà en train de taffer sur son premier album que nous devrions finalement voir débarquer assez rapidement. Ce que j’espère bien évidemment vu le potentiel affiché ici.

Particularité de GALAXY ? Le chant de Phillip T. King en premier lieu dont les influences sont quand même plus qu’évidentes, puisqu’il possède une voix très, très haut perchée. Des vocalises qui peuvent atteindre des notes dignes de celles de KING DIAMOND et notamment lorsqu’il lâche des vocaux suraigus comme sur "Dream Out", ou lorsqu'il hurle sur "Sons Of Titan". La ressemblance est particulièrement flagrante je dois dire même si le vocaliste tend parfois à mimer un peu trop le chanteur danois. De mon point de vue en tout cas. Heureusement, Phillip T. King sait aussi nuancer son chant, en revenant à des tonalités un peu plus graves, et peut se rapprocher aussi des tonalités d’un Rob Halford (JUDAS PRIEST), ou même d’un John Cyriis (AGENT STEEL), puisqu’il peut aussi lâcher quelques screams ("Lost From The Start"). Un chant très puissant, pas toujours très juste ceci dit (ce que je perçois sur "Paradise Divide" - mais rien de grave hein !) et pas toujours mélodique non plus, mais qui reste parfaitement approprié aux compositions relativement solides du groupe. Des compositions qui déboîtent sévèrement d'ailleurs !

Parce que musicalement, ce que propose GALAXY est vraiment intéressant et nous renvoie direct dans les années 80 sans pour autant sonner ringard loin de là ! La musique des Australiens est très puissante (le ton est souvent assez lourd) et fougueuse. Elle combine habilement Heavy Metal Traditionnel et éléments Thrash Metal parfois prédominants ("Sons Of Titan"), et n’oublie pas non plus des guitares mélodiques comme sur ce titre canon qu’est "Dream Out". Ce morceau est d'ailleurs assez bien ficelé (un peu plus de six minutes tout de même) avec des guitares relativement puissantes et une rythmique qui pourra rappeler d’emblée MERCYFUL FATE. Et franchement ça déménage sérieusement ! Le groupe sait néanmoins varier le tempo, et propose quelques petites trouvailles comme ce semblant d'ambiance (qui a dit interstellaire ?) ou tout simplement ce break où le groupe va même lâcher un passage très Heavy Metal Traditionnel rapide et puissant qui relance la machine avec beaucoup de brio.

"Dream Out", titre plutôt alambiqué contraste d’ailleurs avec ce "Sons Of Titan" qui est un titre bien Speed Thrash sur les bords avec ce couple riffs / rythmique pachydermique qui envoie vraiment du lourd. Un vrai tabassage en règle pour le titre le plus rapide de cet EP. Le puissant "Paradise Divide" (un peu étrange je trouve) et ses riffs particulièrement Heavy, ne manque pas non plus d’attrait avec qui plus est cette ambiance qui fera le lien direct avec le paysage interstellaire du très bel artwork, et qui couplé à la voix suraiguë et presque hypnotique de Philippe T. King donne véritablement de la profondeur à la composition ainsi qu'un paysage sonore atypique et fort séduisant. Enfin, c’est "Lost From The Start", qui ferme admirablement la marche. En un peu plus de sept minutes, GALAXY démontre qu’il a pas mal d’idées sous le coude, une rythmique particulièrement cossue, des riffs incisifs pas trop éloignés je trouve d’un MEGADETH, des variations de tempo bien fichues qui font la part belle à des guitares mélodiques, quelques fulgurances, des enchaînements limpides, le tout bien évidemment agrémentés de soli particulièrement enlevés à la limite de la frénésie.

Vous l'aurez compris, il y a donc de la variété chez GALAXY même si le propos reste foncièrement Heavy / Thrash traditionnel. Bien évidemment les influences sont à chercher du côté de MERCYFUL FATE, JUDAS PRIEST et même METALLICA pour le côté Thrash. Les comparses du chanteur Phillip T. King font un boulot tout à fait honorable et sont bien mis en évidence ici (on perçoit très aisément les deux guitares, flagrant quand l'une est en lead l'autre en solo - la basse omniprésente sur "Paradise Divide"...) par une production quasi impeccable. Si GALAXY devra encore faire quelques efforts au niveau originalité (et ce malgré le soin apporté ici aux structures des différentes compositions), l'ensemble est relativement solide et ne manque assurément pas de technique. Personnellement, j'ai vraiment apprécié cet EP qui en un peu plus de vingt-deux minutes montre un groupe au fort potentiel. Ces Australiens vont être à surveiller de très près dans les mois et/ou années à venir.

Note réelle : 3,5/5 arrondi à un encourageant 4/5 (car un EP de cette qualité c'est quand même assez rare).

Morceaux préférés : "Dreaming Out", "Sons Of Titan".

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


XENTRIX
Dilute To Taste (1991)
Thrash metal culte avec la cover de Ghost busters




FLOTSAM AND JETSAM
The End Of Chaos (2019)
Au top les vétérans !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Phillip T. King (chant)
- Stuart Callinan (guitares)
- Cam Roberts (guitares)
- Tim Anderson (basse)
- Joel Taylor (batterie)


1. Traveller
2. Dreaming Out
3. Sons Of Titan
4. Paradise Divide
5. Lost From The Start



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod