Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Manilla Road

IRONSWORD - Servants Of Steel (2020)
Par DARK SCHNEIDER le 1er Avril 2020          Consultée 482 fois

Vingt-cinq ans que João Fonseca fait régulièrement partager sa passion pour l'Epic Metal depuis sa terre du Portugal. IRONSWORD est un nom que l'on croise souvent quand l'on évoque ce Metal qui se nourrit dans les récits pulps de Weird Tales, mais l'entité de Lisbonne se fait assez rare depuis pas mal d'années déjà, "Servants Of Steel" ne constitue donc que son cinquième album. En soi, rien de surprenant, l'Epic Metal n'a jamais été un genre très productif de toute façon. Comme tous les groupes de ce genre, IRONSWORD attire une certaine sympathie, tant la musique proposée par João Fonseca (l'âme du groupe, vous l'aurez compris), respire la sincérité et la passion. Cependant, il faut bien admettre qu'avec eux on a plus souvent l'impression de faire face à un second couteau qu'à une épée de fer. Il a toujours manqué quelque chose à IRONSWORD.

Et justement, cette fois-ci IRONSWORD semble vouloir se montrer plus ambitieux et dégaine donc une nouvelle arme : Bryan "Hellroadie" Patrick, ou la seconde voix de Mark Shelton, invité ici sur deux titres. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas comme ça qu'IRONSWORD va s'affranchir de l'immense influence de MANILLA ROAD, il est en fait plutôt évident qu'il cherche encore plus à s'inscrire dans son sillage. Rappelons au passage que Mark Shelton lui-même avait fait un guest sur le "Overlords Of Chaos" de 2008, l'homme était généreux et très proche de ses fans, et n'hésitait donc pas à répondre présent sur les albums de ses rejetons spirituels. Mais ici, non seulement Hellroadie se fait particulièrement entendre sur "Rogues In The House" et "Red Nails", mais Fonseca lui-même adopte plus que de coutume un chant nasal complètement calqué sur celui de Shelton. De fait, ce "Servants Of Steel" devient clairement indispensable pour tout amateur du ROAD ! En soi, c'est une bonne idée, car ces nombreuses lignes de chant "Roadiennes" confèrent une toute autre dimension aux morceaux proposés ici, qui ne diffèrent pas d'un iota de ce que le groupe a l'habitude de nous servir. Et comme la grosse voix grave habituelle de Fonseca (assez proche de ce que faisait justement The Shark sur les deux premiers opus du ROAD, avant qu'il n'opère sa mue) peut vite être assez épuisante, ces changements de registre font du bien.

Autre point commun avec le groupe de Shelton, João Fonseca partage cette même passion pour l'écrivain texan Robert E. Howard (qui s'avère au passage être également un de mes écrivains préférés), et l'affirme même encore plus. Ainsi ce nouvel album lui est entièrement consacré, et ce surtout à son personnage le plus connu : Conan le Cimmérien. Plusieurs titres de morceaux renvoient à des récits du Cimmérien, la pochette de l'album étant quant à elle inspirée de "La chose dans la crypte" de Sprague de Camp, qui avait été également reprise dans le film avec Schwarzy.

IRONSWORD se fait plutôt inspiré sur ce "Servants Of Steel", qui cherche manifestement à s'appuyer un peu plus sur des passages aux ambiances éthérées que son prédécesseur, "None But The Brave", qui se faisait plus rapide et agressif. Ce qui permet aux Portugais de proposer une musique plus équilibrée et de mieux servir son discours. L'entame de l'album est d'ailleurs excellente avec son intro de circonstance qui sent bon l'âge hyborien à laquelle s'enchaîne un puissant "Rogues In The House", bien nerveux. Tous les meilleurs titres portent la trace du Cimmérien, tel ce "Black Colossus" bien placé dans le dernier quart de l'album. Cependant, "Red Nails", sans doute le meilleur morceau, me pose souci. Celui-ci est inspiré de la nouvelle "Les Clous Rouges" qui est juste un monument Howardien, incontestablement une des meilleures nouvelles du Texan et sans doute la meilleure histoire de Conan (*). C'est une réflexion puissante sur l'atavisme de l'homme dans une civilisation souterraine et urbaine, déclinante et corruptrice, doublée d'un récit d'aventure formidablement épique et palpitant. Et aussi bon soit ce "Red Nails" il ne rend pas pour moi justice à cette nouvelle profondément marquante, et qui aurait sans doute mérité un morceau bien plus ambitieux et plus long comme savait si bien le faire... Un certain gars du Kansas. C'est un peu tout le problème d'IRONSWORD qui reste encore ici une formation parfois un peu limitée, qui sait certes reproduire le chant et le riffing de son mentor mais sans jamais vraiment atteindre la même grandeur.

Autre souci qui empêche pour moi IRONSWORD de décrocher les quatre étoiles, c'est que le défaut récurrent du groupe est toujours aussi présent : d'une durée de 51 minutes, l'album est une fois de plus trop long. Car le style d'IRONSWORD peut s'avérer fatigant à la longue, assez éprouvant à écouter d'une traite. Même si le chant est plus varié que d'habitude, le chant grave et monolithique de Fonseca reste largement majoritaire, et devient parfois lassant, surtout plaqué ainsi sur des riffs bien pesants. Vu que la marge d'évolution musicale du groupe est minime, le seul moyen d'éviter cet écueil aurait été de raccourcir l'album, ce qui aurait été tout à fait possible car tous les titres ne se valent pas sur ce "Servants Of Steel". Il n'en reste pas moins que le bilan est plutôt positif pour les Portugais, et l'album est à recommander aux amateurs du genre.

(*) À égalité avec "Au-delà de la Rivière Noire", qui n'est cependant pas évoqué dans cet album.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


JUDAS PRIEST
Firepower (2018)
The priest is back... with a vengeance !

(+ 3 kros-express)



Jack Starr's BURNING STARR
Stand Your Ground (2017)
Ze tuerie Power Heavy Mélodique de 2017


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
  N/A



- João 'tann' Fonseca (chant, guitare)
- Jorge Martins (basse)
- João Monteiro (batterie)


1. Hyborian Scrolls
2. Rogues In The House
3. Upon The Throne
4. Tower Of The Elephant
5. In The Coils Of Set
6. Red Nails
7. Gods Of The North
8. Son Of Crom
9. Keepers Of The Crypt
10. Black Colossus
11. Isle Of The Damned
12. Servants Of Steel



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod