Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL PROG  |  E.P

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


2017 Principia
 

- Membre : Ark, Jorn, Fool's Game, Mastercastle, Riot, Yngwie Malmsteen , Tnt, Vitalij Kuprij
- Style + Membre : Headline
 

 Facebook (34)

ATTRACTION THEORY - Principia (2017)
Par JEFF KANJI le 4 Février 2018          Consultée 1405 fois

Voilà ce qui se passe quand une rencontre artistique se produit…

Constance Amelane, professionnelle depuis plusieurs années, connue des amateurs de Metal à chant féminin pour avoir tenu le micro de WHYZDOM de sa formation jusqu'à 2010 et au sein de la formation suisse ELFERYA, a travaillé pour quelques sessions au studio de Didier Chesneau (HEADLINE) et le courant est tellement bien passé que les deux artistes ont commencé à travailler ensemble sur un projet commun. Cette théorie de l'attraction, que les deux protagonistes aiment bien utiliser pour expliquer un peu leur alchimie, ils l'exploitent déjà sur cet EP, "Principia", qui emprunte son titre au magnum opus d'Isaac Newton, prélude à un album d'ores et déjà terminé au moment où je boucle ces lignes.

Didier Chesneau, ce musicien de talent aux riffs qui font mouche, manquait grandement à la scène hexagonale (tout comme un Patrick RONDAT qui s'est fait rare ses dernières années, soignant de béantes plaies personnelles). Et plus grand que Didier, c'est HEADLINE qui manquait. La formation était l'un des fleurons du Metal Prog français qui ne regorgeait pas de talents dans son genre. Porté par le chant habité et volontaire de Sylvie Grare, les compositions, qui empruntaient son goût de la complexité à DREAM THEATER (les deux formations avaient d'ailleurs tourné ensemble) avait su imposer sa marque de fabrique en trois albums.

La formation est lentement entrée en sommeil (mais n'a jamais officiellement splitté) devant sa difficulté à stabiliser le poste de batteur, et les problèmes de Sylvie n'ont sans doute rien arrangé. Avec ATTRACTION THEORY, on retrouve un peu de l'essence de HEADLINE, avec le concours de Christophe Babin (qui co-écrit "Silent Signs"), toujours fidèle à la basse, lui qui connaît désormais une carrière professionnelle enviable aux côtés de Pat O'MAY entre autres, et d'Aymeric Ribot, lui aussi lancé dans le circuit professionnel, qui a, comme Renaud Hantson ou Bruno Pelletier avant lui, franchi le pas en entrant dans le monde de la comédie musicale (Dracula c'était lui).

Et comme les relations au long cours ont de l'importance, la collaboration envisagée depuis longtemps entre Didier Chesneau et John Macaluso, le batteur américain au CV long comme le bras (Alex MASI, ARK puis JORN, George LYNCH, HOLYHELL, TNT, Yngwie MALMSTEEN, RIOT ou encore LABΫRINTH actuellement) se concrétise sur "Principia". D'ailleurs Sylvie Grare est elle aussi présente indirectement, car elle a participé à l'écriture de "Silent Signs", le titre le plus Heavy de cette galette, et très certainement récupéré d'un opus d'HEADLINE qui n'a hélas encore jamais vu le jour.

"Principia" propose trois titres particulièrement fouillés en n'oubliant pas d'être catchy, ainsi qu'une reprise tout en finesse de "To France" où Constance n'a rien à envier à Maggy Reilly. La jolie Française est d'ailleurs particulièrement à son avantage sur cet EP, envoyant les watts dans les aigus ("The Eye") et faisant preuve d'intensité dans les passages mediums, lui assurant je l'espère d'être plus largement remarquée par ses pairs ; cette jeune maman a tout pour elle, et nombre de chanteuses feraient bien de prendre exemple sur elle, elle démontre une nouvelle fois que l'on a tout ce qu'il faut dans notre beau pays pour casser la baraque.

En sus, deux versions alternatives, entièrement réarrangés par le claviériste d'HEADLINE, de "The Eye" et "Attraction Theory", viennent ponctuer "Principia" sur une note plus Electro, où la guitare acoustique reprend la place qui était la sienne dans le processus de composition, puisque c'est de cette façon que Didier et Constance ont écrit ce disque. "Attraction Theory" est un EP des plus prometteurs, et si l'album est de cette trempe, on en entendra beaucoup parler, du moins je l'espère, rien n'étant acquis en la matière en France, même si le duo peut compter sur les professionnels passionnés de Replica pour les promouvoir.

A lire aussi en METAL PROG par JEFF KANJI :


X JAPAN
Art Of Life (1993)
Jaaaaaaaaaaaapoonnnnnnnn !




AWACKS
Resilience (2013)
Finally we admit that we've lost control


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Constance Amelane (chant, chœurs)
- Didier Chesneau (guitare, arrangements)
- Chistophe Babin (basse)
- John Macaluso (batterie)
- -
- Aymeric Ribot (claviers sur 3-4, arrangements sur 5-6)
- Raphaël Léger (batterie sur 3)


1. The Eye
2. Attraction Theory
3. Silent Signs
4. To France [cover Mike Oldfield]
5. The Eye (a Reminiscent Light)
6. Attraction Theory (alternative)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod