Recherche avancée       Liste groupes



      
CHELSEA DOOM  |  STUDIO

Lexique doom metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 Realms

DARKHER - Realms (2016)
Par VOLTHORD le 22 Mai 2017          Consultée 380 fois

Ballade aux premières ombres du crépuscule, année 2016.
L'année précédente, CHELSEA WOLFE nous avait accueilli dans ses abysses. Aujourd'hui, une Anglaise encore inconnue du bataillon marche sur ses pas et nous ouvre les portes son royaume.
Sortez le voile noir, la pellicule de Super 8, attendez-vous à un peu de pluie et à quelques apparitions passagères.

La reverb dissonante de "Hollow Veil" pourrait presque avoir des relents de l’inquiétant et hypnotique album éponyme de PORTISHEAD - plus tard, le merveilleux "Wars" me rappellera le "Machine Gun" dudit groupe) - même si la texture des guitares, et leurs caractéristiques Doom lui donneront déjà une identité résolument Metal. De ce côté-là, on penche davantage du côté de la mystique JEX THOTH que de la guitare mélodique d'un DRACONIAN.

"Moths" et "The Dawn Brings Our Savior" enfoncent le clou dans les stigmates que Jayn H. Wissenberg et CHELSEA WOLFE ont en commun. Ténébreuses au sens le plus littéral du terme, portant dans leur voix la force d’une âme en peine résolue à en découdre, on retrouve chez DARKHER l’ombre des premiers albums de l’Américaine, "Mistake In Parting" en particulier.

Cependant, le virage électronique qu’aura pris CHELSEA ne se retrouve pas chez DARKHER. On retrouve d’ailleurs dans ses murmures un fond de beauté Doom romantique que l'Américaine n’a jamais tutoyé (sans doute volontairement). Le très récent TREES OF ETERNITY et sa chanteuse mort-vivante Aleah Stanbridge pourrait alors aisément tenir la comparaison avec Jayn H. Wissenberg, tant l’angélisme et la peine sensuelle qui se dégage de leurs deux voix ainsi que des légers soubresauts atmosphériques peuvent rapprocher les deux groupes ("The Dawn Brings A Saviour" peut être mis face à "Sinking Ships"). Mais là encore, DARKHER ne puise de son aspect Doom qu’une lourdeur existentielle qui ne se traduit pas par plus de mélodie, mais par un bourdonnement rythmique ou un aspect presque Stoner qui là aussi, nous rappellera davantage des groupes comme JEX THOTH que KATATONIA dans la forme. Dans le fond, les premiers The 3RD AND THE MORTAL ne sont pourtant pas si loin : les dernières minutes aussi langoureuses que libératrices de "Moths" et "Wars" semblent s'appuyer sur cette tradition nordique.

Après une première moitié d’album mémorable, quasi irrésistible si les noms évoqués plus haut vous sont familiers, il faut avouer que DARKHER peine à passer le palier. Les compos longues s'étirent et ce qui paraissait hypnotique dans les premiers titres ne convainc plus autant (les "Buried" plus plombés mais moins prenants, "Foregone" au final décevant). Comme conclusion, "Lament" pêche par des mouvements trop lascifs, qui ne parviennent pas à jouer sur le drame minimaliste du "The Waves Have Come" de CHELSEA WOLFE, et semble donc gâcher 6 minutes à ne développer qu’une ambiance sans véritable morceau pour la soutenir.

Pour conclure, DARKHER (bon, ce nom de groupe quand même _), c'est un peu de Folk acoustique sombre et éthéré (que l’on associe aux premiers CHELSEA WOLFE, mais qu’on pourrait aisément rapprocher d’Emily Jane WHITE ou Emma Ruth RUNDLE, pour ne citer que deux artistes que j’ai particulièrement dans mon cœur(*)), plongez-le quelques temps dans les ténèbres, ajoutez une ambiance de deuil et une distorsion pesante avec tout juste ce qu’il faut de Doom. Vous aurez une formation originale, séduisante et prometteuse, même si on regrettera un album en deux temps donc, avec une promesse de départ fulgurante, et une retombée un peu ennuyeuse dans la dernière vingtaine de minutes.

À la fois addictif et frustrant.
) Et pour cause, je me suis rendu compte après coup que DARKHER faisait la première partie de Emma Ruth RUNDLE en avril 2017...

A lire aussi en DOOM METAL par VOLTHORD :


DRACONIAN
Sovran (2015)
Ton cœur qui fait "doom doom"




DARKFLIGHT
Under The Shadow Of Fear (2003)
Metal fantasy pour le moins personnel


Marquez et partagez




 
   VOLTHORD

 
  N/A



- Jayn H Wissenberg (chant,guitares)
- Martin T Wissenberg (guitares)
- Shaun 'winter' Taylor-steels (batterie)


1. Spirit Waker
2. Hollow Veil
3. Moths
4. Wars
5. The Dawn Brings A Saviour
6. Buried Pt. I
7. Buried Pt. Ii
8. Foregone
9. Lament



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod