Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK ATMO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2017 Absence

MESARTHIM - Absence (2017)
Par MEFISTO le 6 Mars 2017          Consultée 463 fois

MESARTHIM est un système solaire binaire de la constellation nordique du Bélier. "--... ... . -. -.-. ." (titre officiel de l'album) veut dire "Absence" en code Morse. Voilà, deux énigmes déjà résolues. La troisième, que je laisse entière car peu captivante, est le nom des deux initiateurs de ce groupe australien, qui s'appellent "." et "." Sont-ils jumeaux ? Sont-ils si mystérieux qu'ils sentent le besoin de se nommer "point 1" et "point 2" ? Allez savoir, le Black recèle de tonnes de weirdos…

Le premier album de cette énième entité extraterrestre de notre satellite Black Metal, "Isolate", a été remarqué par plusieurs critiques. Ces dernières toutefois laissaient la porte ouverte à la "déception du deuxième skeud chez les jeunes groupes", souvent incapables d'enchaîner les rouages sans grincer. Force est d'admettre que c'est malheureusement le cas avec "Absence".

La formule de MESARTHIM est simple et à des années lumières de combos cultes comme DARKSPACE, qui a été comparé aux Australiens par certains timbrés ! : on trouve une rythmique, la plupart du temps c'est rapido ou c'est lent et on accumule les nappes et les couches de synthé convenues. Vous nagez donc en apesanteur sur des airs des milliers de fois entendus qui, malheureusement, ne pèseront pas une seule once dans la balance de l'évolution du style. On est en pleine sécheresse.

Je n'écris pas cela souvent, mais on s'ennuie profondément sur "Absence". Il y a bel et bien absence d'électrochocs pour nous éveiller. On passe de longueurs en répétitions de segments sans intérêt, on surfe sur des eaux calmes que nous connaissons par cœur, bref, il faut diablement être fan du genre (ou du groupe ?!) pour sauter sur cette galette comme un affamé.

J'aurais tant de combos à vous proposer qui supplantent cette mixture fadasse, dont FUATH, MIDNIGHT ODYSSEE, PANOPTICON, mon chouchou BATTLE DAGORATH, WOODS OF DESOLATION et, bien sûr, DARKSPACE, qui, à leur façon, rendent hommage à l'immensité étoilée. Que leur site de décollage soit la forêt, la montagne ou un monde (dés)enchanté.

Je n'arrive pas à aimer MESARTHIM, encore moins à respecter son essence. Aussi cette chronique tournera-t-elle court, car même si l'album est bien enregistré pour ce type de Black, on stagne rapidement. Personne n'apprécie faire du surplace dans de la vase. Vrai ?

Alors ceux et celles qui carburent aux faux élans épiques interstellaires, plongez dans le vide, vous aurez votre ration. Les autres qui n'apprécient pas la purée de météorites, passez votre chemin.

Et c'est ainsi que ce papier complètement inutile se termine avec un sentiment de générosité extrême.

Podium (à une marche) : (or) "05. …..".

Indice de violence (IV) – 2/5.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par MEFISTO :


NOCTERNITY
Crucify Him (2001)
Ep d'un groupe unique de black atmo grec




CNOC AN TURSA
The Giants Of Auld (2013)
L'Écosse comme vous vous l'imaginiez !


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



Non disponible


1. 01. .----
2. 02. ..---
3. 03. ...--
4. 04. ....-
5. 05. .....
6. 06. -....



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod