Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2015 Vinda
 

- Style : Summoning, Caladan Brood

FORGOTTEN WINTER - Vinda (2015)
Par MEFISTO le 29 Septembre 2015          Consultée 2012 fois

Le Metal Ambiant avec chant Black/Viking que jouent les Portugais de FORGOTTEN WINTER n'est pas vraiment ma tasse de thé. Je préfère le Black Atmo couvert de fiel épique, ça injecte une savante dose d'adrénaline lyrique essentielle à une nutrition équilibrée. Car ce qui nous attend trop souvent avec l'Ambiant, c'est de la rythmique bonne que pour faire du yoga ou baiser romantiquement, alors qu'en Black Atmo, on prend notre pied avec plus de frissons et on voyage. Bon, ça c'est en général, ce sont des « archétypes de clichés » ! Car avec FORGOTTEN WINTER, j'ai trouvé une exception à cette règle non écrite que l'Ambiant a été créé pour les fumeurs d'opium qui n'ont besoin que d'une musique de fond sans exclamation.

Matez d'abord cette pochette pour comprendre la direction artistique de ce disque. Ce château abandonné est d'une splendeur absolue et fait rouler notre imagination à des millions de tours/minute. De plus, c'est la première fois que le duo ose poser les pieds au sol, car sur ses deux premiers efforts, il s'était consacré à rendre hommage au cosmos, un thème déjà très couvert par d'autres formations, violentes ou non. "Vinda" s'éloigne de cette niche et nous plonge dans un univers aux antipodes des comètes et autres conneries célestes. Bienvenue au Moyen-Âge, dans cette époque où la vie et la mort dansaient main dans la main et pouvaient se trahir en un cillement.

Le seul skeud qui m'a autant marqué par son environnement sonore typiquement moyenâgeux et épique est "Battle Metal" de TURISAS. Il en existe d'autres, mais je n'ai pas eu la chance encore de les croiser, vos suggestions seront les bienvenues dans la Boîte à demandes, car je suis devenu accroc ! Bref, nous flottons dans une époque chevaleresque sur "Vinda", mais nous ne serons pas les témoins de tueries ou de délires de bardes soûls. Non, FORGOTTEN WINTER exploite un autre angle, que je qualifie de « lyrico-spirituel ». Les ambiances semblent évoquer les contrecoups psychologiques des batailles, le culte religieux maladif, l'inévitable mort survenant trop tôt, la froideur de ces châteaux et de ces forteresses abritant le bois, la pierre et le métal. Et d'un point de vue plus positif, la beauté de la nature entourant ces lieux, les forêts luxuriantes, les plages humides et les montagnes défiant le conquérant.

L'éventail est donc assez large, mais l'auditeur le moindrement aguerri identifiera la thématique sous-jacente assez vite. Attention, cela ne signifie pas que "Vinda" est rapidement écouté et jeté, au contraire, son voile brumeux se disperse à vitesse de limace. Son souffle putride et héroïque, mystique, vous hantera assez longtemps si vous êtes un dévot des orgies de synthé et de chœurs. FORGOTTEN WINTER utilise également un instrument-clé, qui, sur la longueur, fait une différence énorme : le trombone. Si les synthés règnent en roi et maître sur "Vinda", ce cuivre ajoute une dose fantasmagorique, renforçant le côté terreux et poétique de l'ensemble.

En une heure pile, FORGOTTEN WINTER rend un vibrant hommage à ce point barbare et fascinant de la ligne du temps en s'écartant des modèles usés. Son approche plus subtile (et brillante) nous offre une incursion parfois intense, parfois rêveuse, et toujours onirique, où magie noire et austérité se côtoient.

Pas de podium cette fois, les cinq morceaux s'équivalent et forment un gros bloc certes hétérogène dans le fond, mais indissociable dans la forme. Considérez-le ainsi et vous êtes mûrs pour toute une aventure, je vous le garantis !

A lire aussi en AMBIENT :


DARK SANCTUARY
Exaudi Vocem Meam Part Ii (2006)
Encore une fois irréprochable...mais la suite?




EARTH
Special Low Frequency Version (1993)
VVVBRRRRROOOOOOOMMMMMM

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Trovador (guitare, synthé, batterie, percussion, chant)
- Eremita (synthé, chant, guitare)


1. Uldene
2. Névoa
3. Penumbra
4. Adamaele
5. Vinda



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod