Recherche avancée       Liste groupes



      
PROGRESSIVE POWER METAL  |  STUDIO

Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Benighted Soul
- Membre : Magic Kingdom, Noveria
- Style + Membre : Epysode
 

 Site Officiel (188)
 Reverbnation (108)
 Chaîne Youtube (118)

ETHERNITY - Obscure Illusions (2015)
Par JEFF KANJI le 23 Avril 2015          Consultée 2150 fois

ETHERNITY, c'est avant tout une affaire de famille. Fondé il y a quinze ans par les frères Spreutels, Julien, claviériste avec EPYSODE, et Nicolas, batteur émérite qui a déjà fait ses preuves non moins que chez MAGIC KINGDOM, rejoints par leur cousin bassiste et la blondinette Julie, alors âgée de quinze ans, entre temps devenue l'épouse de Nicolas, ETHERNITY a mûri lentement mais sûrement son Power Prog pour enfin proposer un réel premier effort à la hauteur de ses attentes, les Ep et autres singles de 2008 et 2010 n'étant là que pour préparer à l'évolution qu'a connue ETHERNITY depuis la sortie de son premier album en 2006.

Confié aux mains expertes de Simone Mularoni, la formation belge qui a déjà bien roulé sa bosse, ouvrant pour les grands noms de la scène Metal lors de festivals comme le maintenant bien ancré Female Metal Voices, s'est assuré une production moderne et puissante. En outre, le groupe a eu la chance de pouvoir attirer l'attention de véritables cadors de la scène Metal pour donner vie à "Obscure Illusions". Mais alors, ETHERNITY est un groupe de Metal à chanteuse ?

Oui mais pas au sens où la plupart des gens l'attendront. En effet, Julie n'est pas branché chant lyrique et autres fanfreluches, et adopte plutôt une attitude Rock tant dans l'intensité de ses textes que dans l'expressivité des lignes vocales. Et la jeune chanteuse de 25 ans a du coffre. De sacrées capacités à louer tant elles peinent souvent à être réunies dans la même personne. Le Power Metal pratiqué par le groupe est plutôt dark, ce que l'orientation sonore accentue, avec notamment ces lourdes rythmiques syncopées dopées par un accordage grave et une écriture subtilement Prog. Pas étonnant qu'un Tom Englund ou qu'un Mark Basile se soient laissés séduire par le Metal de la formation belge, plus proche de leur groupe qu'il n'y paraît, surtout en ce qui concerne une filiation des plus évidentes avec EVERGREY, le mélange de noirceur et les claviers à la fois modernes et spatiaux de Julien, qui égale son alter ego Rikard Zander portant les textes personnels d'ETHERNITY.

S'il fallait trouver des défauts, je dirais essentiellement que certains titres sonnent presque inachevés par moments. En outre, on pourra regretter un accent français assez clairement audible, faisant perdre un peu de crédibilité à l'interlude qui prépare le gros pavé d'un quart d'heure que constitue la pièce-titre. Là pour le coup, on approche les terres de DREAM THEATER ou encore de DRAGONLAND, pour un résultat probant, bien que de nombreuses écoutes soient évidemment nécessaires.

Cet "Obscure Illusions" constitue une excellente surprise néanmoins, et si les compositions sont prêtes depuis 2010/2011, ETHERNITY a bien fait de prendre le temps de peaufiner, car l'album s'enchaîne d'une traite sans temps mort (et ce malgré ces fins parfois un peu abruptes dont j'ai parlé, où bien souvent le clavier tente de faire le lien entre les titres sans jamais totalement y parvenir). Pour ça, les Belges méritent bien quatre étoiles et les encouragements du jury, pour avoir non seulement réussi à sortir un très bon album, et pour apporter sa pierre à l'édifice sans copier ses aînés, tout en parvenant à imposer un groupe à chanteuse que l'on n'identifiera ni à la veine Hard, incarnée par CRUCIFIED BARBARA par exemple, ni au Metal Sympho, trusté par les Finlandais de NIGHTWISH et les frontaliers d'EPICA.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


GAMMA RAY
Land Of The Free (1995)
Le chef d’œuvre est arrivé du pays des rêves

(+ 1 kro-express)



SONATA ARCTICA
Successor (2000)
Bouillon de culture


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Julien Spreutels (claviers)
- Nicolas Spreutels (batterie)
- François Spreutels (basse)
- Gregory Discenza (guitare lead)
- Thomas Henry (guitare)
- Julie Colin Spreutels (chant)
- Mark Basile (chant sur 12)
- Kelly Sundown Carpenter (chant sur 12)
- Tom Englund (chant sur 12)


1. False Lamentations
2. Entities
3. Shadows On The Wall
4. Secret Door
5. Never Thought ( You Would Make Me Go )
6. Rancor
7. Alone
8. Broken Memories
9. After All Has Turned To Pain
10. Xiii
11. Interlude
12. Obscure Illusions



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod