Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2000 Declaration Of A Headhunter
 

- Membre : The Duke, Fozzy, Poundhound, Saint Asonia, Seether

STUCK MOJO - Declaration Of A Headhunter (2000)
Par MULKONTHEBEACH le 14 Novembre 2014          Consultée 3024 fois

STUCK MOJO est né à la fin des 80’s sous l’impulsion du guitariste Rich Ward. Sans refaire l’historique du groupe, disons qu’il a été l’un des précurseurs du mouvement Rap Metal. RATM a peut-être connu cet énorme succès public dans le même style mais n’y a jamais donné naissance seul. Du Metal burné nourri aux stéroïdes (les membres ressemblent tous à John Rambo !), avec une petite boule noire dreadlockée au chant, voilà qui a du style !

Ce qui est intéressant avec "Declaration Of A Headhunter", c’est le partage du chant/phrasé/hurlements ? entre Bonze et Rich. Cette nouvelle donne apporte beaucoup d’élasticité à un style cloisonné, ainsi que de nombreux aspects mélodiques, la guitare est une sérénade à elle seule. Et derrière, autant vous dire que ça bastonne sévèrement, le batteur Bud Fontsere est un monstre de technique et de puissance, tant dans les bras que dans les jambes.

Cet album est d’une « heavytude » que les derniers réfractaires et puristes de tout poil doivent écouter de toute urgence ; des riffs taillés dans le granite, une guitare lead qui pleure, une rythmique surnaturelle, et enfin un Rap efficace doublé par des chœurs chantés ou growlés qui font mouche. J’en appelle à la Morue, la sombre, celle par qui la mort brutale arrive ! Paradoxal système qu’il chantait l’autre !
Andy Sneap a bien œuvré et rend justice (enfin) à ce groupe qui le mérite de A à Z… Le célèbre ingénieur du son anglais a cette fois ci les manettes pour lui seul et s’en sort admirablement bien. Il produira d’ailleurs par la suite plusieurs albums de MEGADETH…

Dès "Hate Breed" le ton est donné ! On se croirait sur un ring de boxe tant les gars ont de la colère à revendre. Natifs d’Atlanta en Géorgie, état du sud des États-Unis très conservateur, ils ont toujours eu cette ambivalence du propos. Se répandant souvent en discours étrangement conservateurs donc durant leurs concerts, ils n’ont eu de cesse de se contredire au fil des ans sans que leur musique n’ait jamais eu à en souffrir heureusement. "Set The Tone" enfonce le clou tel un parpaing en pleine poire ! Une vraie explosion de nitroglycérine…

Faire coïncider le propos avec la musique c’est mieux mais force est de constater que ce n’est pas le cas avec STUCK MOJO. Après tout soyons honnêtes, la plupart du temps, nous n’accordons que peu d’importance aux lyrics et autres revendications, et souvent seule la musique compte. Pour le coup on a affaire à du ultra lourd, et enregistré en analogique s’il vous plaît ! "The Ward Is My Sheperd" ou l’instrumental parfait, et pourtant je ne suis pas fan du genre, mais là chapeau ! Une telle déferlante de mélodies fait foi.

Finalement, cet album rend compte de la volonté de Rich Ward de s’aventurer davantage dans des contrées plus « mainstream », sans que cela ne paraisse péjoratif. D’une accessibilité plus attrayante pour être exact. En ce sens, "Drawing Blood" en est un bon représentant : de la sauvagerie martiale à la repentance mélodique il n’y a qu’un pas que les Géorgiens franchissent avec brio (mais qui est ce brio à la fin ?). Une incarnation avant l’heure d’un FOZZY alors en gestation ? Sans doute, mais quel chant du cygne ! (Avec Bonze au chant).

Du Rap Metal c’est ça ? Oui mais pas que… L’efficacité est une chose, la détermination et la hargne en sont une autre qui la complète. Les metalleux puristes pourront aussi y trouver leur compte, à n’en point douter. "The One" est là pour vous le prouver bande de graisseuses et de graisseux, référence à qui vous savez coquins !

Acoquinez-vous avec ce "Declaration Of A Headhunter", je suis sûr que vous pourriez vous en faire un bon ami.

A lire aussi en FUSION par MULKONTHEBEACH :


MOTHER TONGUE
Mother Tongue (1994)
Roswell existe, je l'ai vu et entendu !




BOO YAA TRIBE
Angry Samoans (1997)
Fais gaffe petit, ces gars sont dangereux !


Marquez et partagez




 
   MULKONTHEBEACH

 
  N/A



- Bonze (chant)
- Rich Ward (guitare, chant)
- Bud Fontsere (batterie)
- Dan Dryden (basse, chœurs)


1. Set The Tone
2. April 29th
3. Raise The Deadman
4. Drawing Blood
5. An Open Letter
6. Give War A Chance
7. Feel It Comin' Down
8. The One
9. Evilution
10. Declaration
11. The Ward Is My Shepherd
12. Walk The Line
13. Hate Breed
14. Reborn (bonus Track)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod