Recherche avancée       Liste groupes



      
THRASH / HEAVY THRASH  |  STUDIO

Lexique thrash metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Martin Beck's Induction
 

 Myspace (335)

SAVAGE MESSIAH - Insurrection Rising (2009)
Par FREDOUILLE le 3 Juillet 2014          Consultée 1411 fois

Il était grand temps de réparer cette injustice…

Il y a parfois des groupes dont vous entendez parler mais sur lesquels vous n’allez même pas jeter ne serait-ce qu’une petite oreille car à coté, vous avez votre stock de Mp3 ou tout simplement votre pile de CDs qui attend là minutieusement posée sur votre bureau. On ne peut malheureusement pas tout écouter. Il y en a tellement à découvrir… Téléchargé. Stocké. Archivé comme le précisait si bien Gegers dans son édito de septembre 2013. 14 albums à découvrir par jour pour le style qui nous intéresse ici même. Rien que ça.
Autant dire que vous avez une grande probabilité, malheureusement, de passer à coté d’un groupe qui possède assurément du potentiel et de la qualité. En gros, un bon groupe quoi ! C’est le cas par exemple de SAVAGE MESSIAH (anciennement HEADLESS CROSS), quartet londonien formé en 2007 et dont j’ai failli ignorer l’existence (enfin quasiment) jusqu’en début d’année 2014 (injustice réparée donc!). Alors… Comment j’en suis arrivé à venir écouter du SAVAGE MESSIAH ? Et bien tout d’abord grâce à la sublime pochette de leur troisième opus ("Plague Of Conscience" sorti en 2012). Elle m’a tellement intrigué que j’ai du lire ci et là quelques chroniques de l’opus en question et autant dire qu’elles étaient très positives pour ne pas dire parfois dithyrambiques.

Alors ni une, ni deux, je me suis d’abord envoyé ce "Insurrection Rising" (premier long effort du groupe et premier opus du groupe que j’ai pu me procurer) dont je viens vous vanter les quelques qualités aujourd’hui même. Ce disque risque méchamment de plaire à vous amateurs (oui vous avec vos vestes patchées) de Thrash et Heavy Thrash traditionnel tant il regorge de morceaux casse nuque, et vous rappellera incontestablement le Thrash de la Bay Aera mais pas seulement. Si le Royaume-Uni a compté et compte encore aujourd'hui quelques groupes de Thrash de très bon niveau (il y a bien évidemment eu XENTRIX, ces vétérans de ONSLAUGHT qui continuent toujours de nous étonner d'ailleurs, leur récent "VI" (2013) plutôt convaincant en est la plus belle illustration, ou encore les Gallois de WARPATH), il est évident qu'il va pouvoir compter aussi et pour les années à venir sur ces jeunes loups de SAVAGE MESSIAH. Plus que talentueux (en tout cas bien meilleurs que la plupart de leurs concurrents), ces derniers ont semble-t-il plus d’une cartouche dans leur besace à en écouter les très bons "Plague Of Conscience" (2012) et plus récemment encore "The Fateful Dark" (2014) lesquels prennent d’ailleurs une tournure beaucoup moins directe, mais plus ambitieuse, que sur ce "Insurrection Rising".

Car autant vous le dire, "Insurrection Rising" ça envoie quand même du bois comme dirait Fenryl. 9 titres pour la plupart assassins (les 2/3 environ) pour un peu plus de 43 minutes de Thrash, alliant avec brio agressivité et mélodie (l’approche mélodique est la plupart du temps bien mise en avant) à l’instar de l’excellent "Silent Empire" et ses formidables parties de guitare, mais aussi de Heavy Thrash si on tient compte de morceaux plus calmes tels que le lancinant "Vigil Of The Navigator" et ses riffs pesants, et le mid-tempo énervé "In Absence Of Liberty", lequel lorgne d'ailleurs et assez sensiblement vers ICED EARTH (période "Dark Saga"). Le coté mélodieux et aérien du titre, les soli tout en finesse et même le chant de Dave Silver (proche pourtant de celui de Jimmy Fjällendahl –RAISE HELL- mais en moins rugueux), pour le coup bien moins agressif et plus mélodieux que sur les autres titres, aidant pour beaucoup à faire le rapprochement avec la Bande à Jon Schaffer. Le genre d’accalmie qui démontre que SAVAGE MESSIAH sait aussi et à bon escient varier le propos.

Car à coté de cela, SAVAGE MESSIAH sait nous cracher à la gueule quelques compositions qui poutrent méchamment comme ce "Corruption X" aussi rugueux qu'efficace, ce "Insurrection Rising" qui évoquera sans contestation possible le meilleur de TESTAMENT (époque "The Gathering", le riff d’entrée est d’ailleurs quasiment «pompé» sur celui de "D.N.R. (Do Not Rescucitate)") mais aussi ANNIHILATOR pour ses riffs si caractéristiques. Des riffs annihilatoriens que l’on retrouvera d'ailleurs ci et là, sur les stupéfiants "He Who Laughts Last" (enchainements dignes de ceux de "WTYD") et "The Serpent Tongue Of Divinity" et ses quelques growls tandis que l’incisif et galopant "Enemy Image (Dehumanization)" nous renverra une nouvelle fois vers ICED EARTH mais des premières heures cette fois-ci (rythmique à l'appui).

Bien évidemment tout n'est pas parfait chez SAVAGE MESSIAH dont les influences restent encore trop palpables et dont l'inspiration ne demande qu'à se développer (ce qui sera d'ailleurs réalisé sur les albums suivants avec une personnalité bien plus prononcée), mais le matériel offert ici sur "Insurrection Rising" (album produit par un certain Chris Tsangarides -JUDAS PRIEST, Bruce DICKINSON-) reste de haute tenue si l'on considère le groupe comme encore nouveau sur le devant de la scène. Personnellement, les quelques morceaux dont je vous ai parlé plus haut (ceux qui envoient sévère) ont suffi à mon bonheur. A n'en point douter, un groupe prometteur... très prometteur.

Note : 3.5/5

Morceaux préférés : "The Serpent Tongue Of Divinity", "Insurrection Rising", "Corruption X", "He Who Laughs Last".

A lire aussi en THRASH METAL par FREDOUILLE :


GALAXY
Lost From The Start (2019)
Des débuts fort prometteurs !




BONDED BY BLOOD
The Aftermath (2012)
Yeah! Toujours aussi talentueux ces jeunes loups !


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Dave Silver (vocals, guitar)
- Sasha Cron (bass)
- Sy Taplin (guitars)
- Ernesto 'ernie' Nogara (drums)


1. Insurrection Rising
2. Corruption X
3. In Absence Of Liberty
4. The Serpent Tongue Of Divinity
5. Vigil Of The Navigator
6. Enemy Image (dehumanization)
7. Silent Empire
8. The Nihilist Machine
9. He Who Laughs Last



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod