Recherche avancée       Liste groupes



      
SYMPHO DEATH/GOTH METAL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Septicflesh, Moonspell
 

 Myspace Officiel (159)
 Facebook Officiel (212)

DEATHRONIC - Duality Chaos (2013)
Par FREDOUILLE le 14 Octobre 2013          Consultée 1837 fois

C’est ce que l’on peut appeler "casser sa tirelire". DEATHRONIC (ou plutôt devrais-je dire Amine Andalous) n’est ni plus ni moins qu’un One-man band qui s’est vraiment donné les moyens de ses ambitions. Non seulement il s’est alloué les services d’un certain Fredrik Nördstrom (guitariste de DREAM EVIL et producteur des IN FLAMES, ARCH ENEMY, SOILWORK et consorts – excusez du peu -) pour le mixage au studio Fredman de ce mini-album (7 pistes pour environ 25 minutes au compteur) mais aussi les services du non moins talentueux Seth Siro Anton pour l’artwork (PARADISE LOST, MOONSPELL, SOILWORK, SEPTIC FLESH ou bien encore DAGOBA avec le récent "Post Mortem Nihil Est") absolument superbe.

Amine Andalous n’a donc pas lésiné sur les moyens quand on repense également à l’enregistrement des compositions qui s’est effectué aux Parlour Studios en Angleterre (entre Novembre 2011 et Janvier 2012) ou encore à celui des vocaux enregistrés eux en Allemagne par Laurentz Etxemendi (GOJIRA). Un vrai parcours du combattant mais qui en valait carrément la chandelle si l'on en juge par le résultat obtenu. Un résultat qui est sans appel : MA-GI-STRAL !

Derrière ce "Duality Chaos" dont le thème n’est autre que la violence humaine se dissimulent des compositions agressives, assez sombres dans l'ensemble et dotées d'un son Made in Göteborg vraiment très propre pour ne pas dire excellent. Aussi alléchantes que variées, ces compos lorgnent d’ailleurs aussi bien du côté du Metal Extrême (le violent mais très mélodique "Disharmonia Part II" renforcé par des légères nappes de clavier), le chant souvent robuste et caverneux (mais un poil commun) de Amine Andalous aidant beaucoup à cette affiliation, du Metal Symphonique (quelques courts interludes où orchestrations, claviers et chœurs prennent toute leur importance et participent à l'ambiance parfois atmosphérique du disque : "Ephemere", "Disharmonia Part I"), du Death Mélodique suédois ("Bloody Lust" avec ses guitares rythmiques accrocheuses et ses quelques samples), du Metal oriental haut de gamme avec le fabuleux et très puissant "Kalila Wa Dimna" avec ses percussions et chœurs féminins (véritablement la pièce phare de ce "Duality Chaos", disponible aussi en version instrumentale) ou encore du Metal Gothique à l’image d’un "Anno 1423" chanté en voix claire, un tantinet trop classique de mon point de vue mais agrémenté d’effets électroniques qui contribuent à donner du relief à la composition et même une atmosphère… quelque peu mystique.

Un Melting-pot musical plutôt détonnant donc, aux multiples influences ; on pourra citer entre autres SEPTIC FLESH, MOONSPELL ou encore PARADISE LOST. Autant d'influences qui pourront vous aiguiller sur le contenu et surtout sur la qualité de cet opus en tout point remarquable. Du très beau travail dans l’ensemble quand on sait que DEATHRONIC n'est qu'un seul homme. Que d'efforts consentis c'est certain, mais Amine Andalous peut être très fier de son "Duality Chaos" car il constitue là des débuts forts prometteurs.

Note réelle : 3,5/5.


Morceau phare : "Kalila Wa Dimna".

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO :


ZURIAAKE
Afterimage Of Autumn (2007)
Souvenirs atmosphériques de Chine...




NEGURÃ BUNGET
Vîrstele Pămîntului (2010)
Brindilles de bonheur


Marquez et partagez




 
   FREDOUILLE

 
  N/A



- Amine Andalous O. (chant, guitares, claviers, programmation)


1. Ephemere
2. Bloody Lust
3. Lalila Wa Dimna
4. Disharmoia Part I
5. Disharmonia Part Ii
6. Anno 1423
7. Kalila Wa Dimna (no Vox Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod