Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL SYMPHONIQUE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

2010 1 Beyond The Space, Beyond Th...
2012 1 Fifth Element
 

- Style : Synthphonia Suprema, Dragonforce, Twilight Force, Glory Force
 

 Site Officiel (894)
 Myspace (616)
 Chaîne Youtube (1163)

PATHFINDER - Beyond The Space, Beyond The Time (2010)
Par BAST le 12 Septembre 2010          Consultée 1618 fois

Le Heavy Symphonique continue d’attirer les amateurs. Et pas n’importe lesquels.
Dans un registre qu’on croit chaque année près de passer l’arme à gauche, le premier album de PATHFINDER est ce qui se fait de mieux, ou presque. Si la référence RHAPSODY demeure au-dessus ("Symphony Of Enchanted Lands" est intouchable), les Polonais poussent dès leur premier essai un concurrent direct face au meilleur de DARK MOOR, au meilleur de THY MAJESTIE. C’est peu dire.
Tout ce qui fait (ou a fait) le succès du genre est réuni ici : les orchestrations cinématographiques, les lignes de chant épiques, les chœurs (même si PAHFINDER n’en abuse pas), l’intensité épique sans cesse renouvelée, les refrains variés, fédérateurs ou mélancoliques, les soli s’élançant dans tous les sens…
L’inconnu PATHFINDER trouve la formule magique du premier coup et a la bonne idée d’en faire profiter longuement les amateurs. Long de soixante-dix minutes, "Beyond The Space, Beyond The Time" offre en effet une grande densité. PATHFINDER varie ses effets, alterne ses méthodes de conquête, renouvelle sans cesse son style pour proposer à chaque titre la petite particularité capable de relancer l’intérêt (le violon virevoltant de "Pathway The Moon", le piano et sa mélodie entêtante sur "All The Mornings Of The World"). A aucun moment, la force persuasive de cet album ne retombe.
"Beyond The Space, Beyond The Time" est LA surprise de l’année 2010. Les Polonais vénèrent la fantasy (allez faire un tour sur le site officiel, il est aussi kitsch que touchant) et lui offrent une symphonie heavy de grande qualité.
Si les Polonais parviennent à renforcer leur production (qui reste tout de même correcte car bien équilibrée mais globalement trop juste), leur second album pourrait créer quelques mouvements dans la hiérarchie d’un genre finalement encore bien ardent.

Note : 4,5/5.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE par BAST :


Luca Turilli's DREAMQUEST
Lost Horizons (2006)
L'hyperactivité peut aussi avoir du bon




PANDAEMONIUM
Return To Reality (2005)
Metal symphonique : insupportable... ou délectable


Marquez et partagez





Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   BAST

 
   (2 chroniques)



- Arkadius Ruth (basse, orchestration)
- Szymon Kostro (chant)
- Karol Mania (guitare)
- Gunsen (guitare)
- Slawomir (slawek belak)
- Kamil Ruth (batterie)


1. Deep Into That Darkness Peering
2. The Whisper Of Ancient Rocks
3. Vita Reducta Through The Portal
4. Pathway To The Moon
5. All The Mornings Of The World
6. The Demon Awakens
7. Undiscovered Dreams
8. The Lord Of Wolves
9. Sons Of Immortal Fire
10. Stardust
11. Dance Of Flames
12. The Island Of Immortal Fire
13. Beyond The Space, Beyond The Time
14. What If...



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod