Recherche avancée       Liste groupes



      
& DEATH, THRASH, ATMO...  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

ALBUMS STUDIO

1996 1 By Time Alone
2004 1 Driven
 

- Style : Trail Of Tears
- Style + Membre : The Gathering

ORPHANAGE - By Time Alone (1996)
Par STORM le 14 Février 2024          Consultée 393 fois

À l’image de cette clepsydre, le temps fait parfois de beaux dégâts et décati les splendeurs du passé. Perfusé par la redécouverte de maints albums estampillés des années 90 de par leurs compositions, leurs genres ou leurs pochettes, voilà que je retrouve ORPHANAGE sur mon chemin après avoir croisé avec affection GODSEND. Après leur obscur et talentueux premier album, "Oblivion", voilà que notre quintet hollandais remet le couvert deux ans plus tard pour charrier un Death Metal mâtiné d’influences diverses et audacieuses. Et la délectation de cette mixture n’est pas si simple à apprivoiser de prime abord.

Il faut bien dire que ORPHANAGE manie un art complexe, sa grande technicité est mise à l’épreuve tant les ingrédients pourraient ne pas sembler s’accommoder ni convenir. Prenons par exemple, les excellents titres "Deceiver","The Dark Side", ou bien encore "At The Mountains Of Madness" (dont un clip existe), et repérons que la délicatesse d’un Opera Gothique transpire notamment par l’interstice du chant de Rosan Van Der Aa, ou des chœurs élégiaques de toute une chorale en chair et en os pourraient se sentir conspués par l’arrivée d’un chant hurlé, vindicatif qu’un growl tempère dans une certaine mesure. Assez caractéristique, l’empreinte de nos Hollandais s’amuse de cette dichotomie et des variétés d’ambiance qu’elle propose.

Et que dire des mélodies orientales de "Five Crystals", de l’emportement génial du titre éponyme, des théâtralisés "Requiem" ou "Cliffs Of Moher". Le balancement judicieux entre le chant féminin clair et doucereux de Rosan et les vocaux tempétueux de George Oosthoek concentre une bonne partie de l’intérêt de ORPHANAGE, mas ce serait ne pas faire honneur aux compositions techniques et ambitieuses, à leurs variétés géniales, à leurs débordements maîtrisés et leurs explorations sonores. La hidden track proposée à la suite de "Deliverance"assume ce besoin de flirter avec d’autres lignes (des sons Électro se juxtaposent avec le Death Metal caractéristique de la marmite ORPHANAGE).

"By Time Alone" est donc bien plus qu’intéressant, il ravira les oreilles curieuses mais aussi je l’espère les plus blasées de nos banalités modernes. Un album assez visionnaire, au son et à la production caractéristique des années 90, jamais bodybuildée, forcément améliorable mais ô combien savoureuse de ce temps passé.

Sur ce j’y retourne moi !

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


Luca TURILLI
Prophet Of The Last Eclipse (2002)
Luca s'essaye aux sons electroniques, géant !

(+ 1 kro-express)



SPELLBLAST
Horns Of Silence (2007)
Speed mélodique étincelant


Marquez et partagez




 
   BIONIC2802

 
   STORM

 
   (2 chroniques)



- George Oosthoek (vocaux)
- Lex Vogelaar (guitare, chant)
- Erwin Polderman (batterie)
- Eric Hoogendoorn (basse)
- Rosan Van Der Aa (chant)
- Guus Eikens (voix, synthé, samples, bruitages)


- By Time Alone
1. At The Mountains Of Madness
2. Five Crystals
3. The Dark Side
4. Deceiver
5. Cliffs Of Moher
6. By Time Alone
7. Ancient Rhymes
8. Odyssey
9. Requiem
10. Leafless
11. Deliverance



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod