Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Hammerfall, Primal Fear, Helloween
- Membre : Savatage, Mayan, Ez Livin', Seven Witches, Viva
- Style + Membre : Gamma Ray, Squealer
 

 Site Officiel (273)

METALIUM - Chapter 7 - Incubus (2008)
Par GEGERS le 23 Janvier 2015          Consultée 501 fois

Etant donné leur activité frénétique, on ne peut pas dire que nos "trou" metalleux allemands de METALIUM aient un poil dans la main. Mais à trop vouloir en faire, on y laisse parfois des plumes. Le groupe en a fait l’amère expérience en 2007 avec un "Nothing To Undo" fade et peu inspiré. Coup de bol, cet "Incubus : Chapter Seven" relève largement le niveau.

METALIUM fait partie de ces groupes, comme HAMMERFALL, dont la simple lecture du nom suffit à deviner le style pratiqué par les musiciens. Vous ne serez donc pas surpris d'entendre un Heavy Metal classique, à la fois speed et mélodique, assez proche du style également pratiqué par ses compatriotes de BRAINSTORM ou PRIMAL FEAR (première époque). Pas de surprise donc, mais un album bien produit (à la maison, comme tous les albums du groupe, par la tête pensante et bassiste du combo Lars Ratz), et surtout très varié ! En effet, si "Incubus" démarre en trombe (après l’intro habituelle) avec "Resurrection" et son riff à la GRAVE DIGGER, suivi de "Gates" et son refrain irrésistible, le tempo ralentit avec le morceau-titre "Incubus", dont le riff pachydermique s’étale sur plus de sept minutes. Décrivant une séance d’exorcisme, ce morceau est parfaitement servi par la superbe voix de Henning Basse, inquiétante et torturée. D’ailleurs, si ce dernier pratique encore régulièrement les vocalises haut perchées ("Meet your maker"), il descend néanmoins régulièrement, et de façon inédite, dans des tonalités plus graves, autorisant à nos tympans quelques instants de répit. Parmi les autres bons moments de l’album, citons également le convaincant "Never die" ou encore "Hellfire" (que n’aurait pas renié MANOWAR), morceaux d’une qualité suffisante pour que l’on puisse pardonner les trois titres de remplissage que sont "Take Me higher", "At Armageddon" et "Sanity", pas foncièrement mauvais mais déjà présents de nombreuses fois sur les précédents albums du combo.

METALIUM livre donc avec "Incubus : Chapter Seven" un album moins réussi que "Demons And Insanity" (sorti en 2005) mais plus varié, et à l’écoute duquel tout bon metalleux amateur des groupes cités dans cette chronique ne pourra être déçu.

A lire aussi en HEAVY METAL par GEGERS :


TRANCE
The Loser Strikes Back (2017)
L'évasion, deuxième




WARLOCK
Triumph And Agony (1987)
Le bonheur, façon teutonne


Marquez et partagez




 
   ODIN

 
   GEGERS

 
   (2 chroniques)



- Henning Basse (chant)
- Lars Ratz (basse)
- Matthias Lange (guitare)
- Michael Ehré (batterie)


1. Trust (intro)
2. Resurrection
3. Gates
4. Incubus
5. Take Me Higher
6. Never Die
7. At Armageddon
8. Sanity
9. Meet Your Maker
10. Hellfire



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod