Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Hammerfall, Angel Dust, Mob Rules
- Membre : Symphorce
- Style + Membre : Custard, Saidian, Stormwitch
 

 Site Officiel (17)

CHINCHILLA - Take No Prisoners (2004)
Par JEFF KANJI le 29 Décembre 2018          Consultée 161 fois

Toujours aussi volontaire après bientôt quinze ans de carrière, mais surtout depuis l'accélération spectaculaire observée depuis le succès d'estime de "Madness", CHINCHILLA n'aura hélas jamais eu l'opportunité de bénéficier d'une exposition et d'une distribution suffisamment sérieuses pour espérer cartonner à plus grande échelle. Et pourtant, ce n'est pas son dernier album à ce jour qui manquait de qualités.

Le Heavy/Power des Allemands possède ce sens de l'accroche immédiate qui le rapproche d'EDGUY, bien aidé par l'interprétation habitée de Thomas Laasch qui, quand les riffs se taisent, compense à merveille ("Stillborn Soul"). "Take No Prisoners" marque une forme d'aboutissement dans l'écriture de CHINCHILLA, qui optimise ici tous les potentiels qui avaient été décelés chez lui.

Il aligne dix compositions redoutables d'efficacité, catchy et évitant tout bavardage inutile. Pour autant les soli ne sont pas oubliés : ils sont pour la plupart mélodiques, régulièrement harmonisés, là aussi pas très éloignés de ce qu'un EDGUY ou un GAMMA RAY pourraient proposer ("The Almighty Power") mais pas très variés par contre. On notera également l'important travail abattu par Roberto Palacios basse en main ("The Call", "Silent Moments").

Ce qui amène toujours sur le même paradigme ; la balance entre efficacité mélodique et originalité. Powersylv ou encore Fredouille ont pu vous le dire ; CHINCHILLA erre en seconde division en partie pour son manque d'originalité. Le groupe n'a pas la forte personnalité d'un BLIND GUARDIAN ou même d'un IRON SAVIOR (dont il est parfois assez proche), mais par contre il sait écrire de bonnes chansons Heavy Metal et "Take No Prisoners" est sans aucun doute l'une de mes plus belles surprises de 2004 dans le style (avec le MALÉDICTION et le HIBRIA). Comme quoi des fois, rien ne sert de se prendre la tête !

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


PYRAMAZE
Contingent (2017)
Les beaux jours devant soi




NOVERIA
Forsaken (2016)
Belle confirmation des italiens… et du belge


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   JEFF KANJI

 
   (2 chroniques)



- Thomas Laasch (chant)
- Udo Gerstenmeyer (guitare, claviers)
- Roberto Palacios (basse)
- Chris Schwinn (batterie)


1. The Almighty Power
2. Death Is A Grand Leveller
3. The Call
4. The Ripper
5. Take No Prisoners
6. Lost Control
7. Money Talks
8. Silent Moments
9. Stillborn Soul
10. Rich Hounds



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod